LE ROMAN FLEUVE

Chapitre 1 - 2003-05-22

Il y avait une fois un monsieur qui s'apellait comme moi ben devant son ordinateur en train d'écrire, quand sa femme vint lui dire :
— Paul, il y a une dame qui voudrait te parler, est-ce que je la fais rentrer ?
Paul hésita, puis se dit tant pis :
— Fais-la rentrer.
.la femme etait brune avec un grand decoltee qui laissait voir ses beaux seins
elle lui dit -
mr ben je suis votre voisine et je suis au courant pour le roman fleuve
car j'ai le net et je regarde tout les soirs votre site
j'ai remarqué que votre roman fleuve est depuis une semaine en panne
alors j'ai pense venir vous aidé a le continuer
voila lisez ca --et elle lui tendit le texte suivant
" il etait une fois un artiste qui voulait la gloire et il marchait dans la rue quand il se mit a pleuvoir
il se refugia sous un porche
la porte s'ouvrit
et une fille tres belle presque nue
sortit sur le palier et lui sourit
ca vous plait comme debut de roman
lui dit elle ?
il ne sut pas quoi lui dire il avait peur de lui repondre de peur que le roman continue et quil soit obligé de l'écrire
alors il lui dit vous faites autant de fautes d'orthographes que moi

Chapitre 2 - 2003-12-17

je suis pas venue la pour les fautes d'orthographes -
vous perdez la memoire -
je suis venu pour vous rappeler votre jeunesse
a deux avec moi on vas retourner en arrière
vous etes gentil mais non merci
-mon passé - votre passé -le passé de n'importe qui
tout les pâssés se valent

Chapitre 3 - 2004-01-26

je comprends rien de quoi va ten parlerdans ce roman de sex de politique d'ego ?
vous ne connaissez que ces trois sujets
- jaime pas parler ni cuisine ni sport ni jardin ni même famille
on sort on vie on raconte ce qu'on voit
- je suis trop timide pour passer a l'acte
c'est a peine si je peux me deshabiller devant une femme
c'est toujours la femme qui se deshabille d'abord
excusez moi vous me gênez avec vous tout s'embrouille creation sex verité ego
j'aime pas qu'on decide pour moi je suis un vrai macho
l faut que je decide travaille
je viendrai vous voir
j'ai du travail partez maintenant

Chapitre 4 - 2004-03-27

dans l’avion en lisant fante et bukovsky je repense a la dame
la dame etait belle
je vais rentrer a l’hotel ecrire
j’ecris
"les gens qui font de l’art
mais sont fatigue de l’art
mais n’ose pas le dire "
c'est pas trop mal parti
du sex de l’action et meme la description d’une chambre a coucher
je me souvient maintenant l'homme
ecrivait dans une chambre d’hotel
on avait frappé a la porte
cette belle femme rentre mais cette fois ci
j’en ai de suite peur
je fais semblant du contraire
comme bukovsky je me sert a boire
je me sens mysogine (je me ldis)
les femmes sont toutes connes
puis je me dis
suis je un minable
je sait pas dire non
la femme balance son corps comme un serpent
jessaye de la la regarder dans les yeux mais son decolte attire mes yeux
-alors qui etes vous ecrivain detective espion
j’ai besoin d’un esclave
pour quoi faire
pour tuer des artistes dans la ville
je souris combien sont ils ?
50 qui compte et 200 minables
pourquoi ?
mon mari est peintre
il se sert de leurs boyaaux pour faires des œuvres d’art
et des poils de leur couilles pour faire ses pinceaux
je ris cela
- cela ferait un bon scenario
-presentez moi votre mari
-il vous attend
-je prend 200 dollars de la jounee
rien que pour consulter apres c’est plus
-no problem elle me tend 1 billet de 500
voilà une abvance
on roule envoiture
je m’apelle zae et on se tuttoie ?
arrete toi alors devant ce sex shop et achete moi des menottes en fourure
pour toi ?
non pour mon mari
elles me serirony a l’attacher au lit je le laisse avec deux poufiasse
je pars ensuite la fete
- j’ai une question comment m’avais vu choisis
parce que tu ecris des conneries sur le net
les femmes te font peur
tu aimerai les filmer mais tu arrete ta voiture
pour regarder les reclames decaux de soutif
tu bande et tu bois
tu as envie de créer
mais ton film n’existe pas
tu veux et tu veux pas du suspense
taxi arretez vous au prochain tournant et attendez nous
c’est chez toi
non je vais te presenter mes cousines
trois filles superbes sexyjeunes mexicainres
c’est des cochonnes
elles aiment ca
elles prennent pas cher
elles te font meme les pates au pistou
on ne peux pas parler d’autre chose
encore des mots encore des morts
ras le bol les mots
je prefere les maux
j’aime pas le jeux d mots
belles connes baisables
tu as des enfants
oui mais mes enfants mont oublies
tu as lu pa s de pitie pour miss blandich de chase
trop cruel
je suis pas zorro
il te faut es descriptions
decrit nous la piece
une table deux fenetre avec rideaux blanc
un lit couvre lit coussins au moins six
tapis rouge au sol
elles viennent avec nous
il y a la place dans ta voiture
tu te serre avec elle derriere
ou va t’ion
tu le sait voir mon mari
celui qui peint avec de boyaux d’artistes
precisement
a prpos faut pas lui dire que tu est ecrivain
pourquoi
tu tiens a tes boyaoux non ?
on s’arrete devant un hotel
il habite ici
il as tout l’etage du haut
ca peinture ce vend bien

Chapitre 5 - 2010-11-20

chapitre un du ipad

Mon premier roman
un roman c’est du mensonge
De la vérité triturée
Alors plutôt j’écrirais
« allons boire un verre et rencontrer la femme nue que j’ai vue à la fenêtre »
oui mais Il n’y a pas de fenêtre ni de belle femme nue
ca y est le mensonge c’est parti
ça commence mal
pour un premier roman
Et d’ailleurs pourquoi aller à la ligne à chaque phrase
et puis
par où commencer
ou plutôt comment continuer
J’ai trouvé :
écrire la vérité
« Je ne supporte pas la poussière qui s’entasse sur l’étagère devant moi
je ne supporte plus les idiots qui répètent toujours les mêmes mots
« c’est vrai mais c’est idiot »
Cela ne suffit pas
pour un roman il faut une histoire
Ce sera donc
L’histoire de moi, de Fanny et de la femme nue
Encore elle
Fanny qui lit du Hitchcock
et qui cherche nuit et jour
une idée pour
comment m’assassiner
un vrai crime parfait
que ni Columbo ni Closer ne pourraient démasquer
Si vous entendez dire que
je suis mort dans un accident
Demandez à ce qu’on ouvre une enquête
ça lui fera plaisir de les voir faire chou blanc
Cela me rappelle Istanbul
Je me souviens à Istambul
Je me suis avec retrouvé avec trois femmes dans un lit
toutes trois nues
et toutes les trois prises d’un fou rire
impossible à arrêter
Je n'avais pas beaucoup dormi,
il n'y avait plus rien à boire.
j'avais donné mon dernier viagra à Gérald,
J’avais plus de bite
et en les regardant rire
je pensais quelle connerie.
Je vais devoir aller voir mon pharmacien
qui me regardera de travers encore une fois
De toutes façons, il est clair que
Fanny ce soir n’a pas envie de baiser.
Elle préfère regarder la télé.
Je ne comprends rien aux femmes,
Alors je bois trois verres de whisky
et je me remets à mon mac à taper mon roman bidon
Merde on frappe à la porte
Je vais ouvrir
C'est la voisine Marguerite un peu grosse
Mais pleine de seins
« Ben il faut que tu viennes m'aider,
j'ose pas rentrer chez moi,
mon voisin est devenu fou
il veut se venger''
« se venger de quoi ? »
« je ne sais pas »
Quand on décide d’écrire n’importe quoi
on écrit n’importe quoi
Alors j’abandonne le roman
et j’accompagne Marguerite à son appartement
en dessous du mien
elle ferme la porte et ouvre son manteau
elle aussi est toute nue en dessous
« Décidément j’ai raté ma vie sexuelle
à 12 ans je me baladais nue
sous un manteau rue Oscar deux
personne ne m’a jamais vue
parce que je n’ai jamais ouvert le manteau »
Je décide de remonter
et j’écris ce qui vient de se passer
en exagérant bien sur
j’écris = que j’ai refusé de faire l’amour avec elle dans les toilettes.
Que son voisin était là
Que c’était un piège
Que je me suis retrouvé attaché sur le lit
Que le voisin voulait m’enculer et que
pour l’en empêché j’ai chié sur le lit..
Décidément c’est pas terrible, comme histoire
il faut quelque chose de plus vrai,
entre Céline et Fante.
L'histoire d'un mec qui tue l’amant de sa femme
et fait croire que c’est elle qui l’a tué
puis qui fuit.
Ensuite il tombe amoureux d'une fille de 18 ans..
Au début elle est belle et naïve mais en vrai
Elle est folle et le harcèle.
Non, décidément je ne trouve rien ,
Stop j’arrête d’écrire
je vais aller boire une bière au Wagram.
10 heures plus tard
Bonjour
me revoilà
J’ai mal dormi
il est 9 heures du matin
le portail sonne
j'ouvre à un individu hirsute,
on dirait qu’il sort d’un film de David Lynch
il est très beau et porte des bottes rouges
Je suis un de vos cousins me dit-il
et j'ai peur des chiens
Encore un casse-pied, il va falloir le virer
Au lieu de cela je lui dis :
Entrez racontez-moi tout je vous offre un café.
Immédiatement j’ai pensé
Annie va le trouver beau
il va la baiser
je vais être jaloux
je vais le tuer
et puis je mettrais son cadavre dans la caravane
Annie est dans la cuisine
En train de taper mon roman sur le mac
au premier regard je vois qu'elle le trouve beau.
Mais tout de suite elle n’est pas d’accord
Elle écrit :
« non je ne marche pas
tu ne vas pas me faire taper encore le même scénario
et pour satisfaire tes fantasmes
me faire enculer par ton soi-disant cousin
qui va comme d’habitude faire venir ses copains
c’est rance
Tais-toi je lui réponds
je sais que tu cherches à m’assassiner
et puis
c'est Godard qui dit : pour faire un bon film il faut un pistolet et une femme nue
pour faire un roman que faut-il ? une histoire d'argent.
Alors l’étranger
me dit : à propos vous me devez de l'argent je viens le chercher
je lui demande de quoi il s'agit
ici il faut le décrire :
il est mal rasé, beaux yeux bleus, il est grand, tout en muscles
dans les 50 ans
je me sens mieux
ouf c’est pas un sadique
mais à quoi sert un roman si je n’ose rien écrire
pas de message à transmettre.
A moins que mon bel inconnu ne soit un révolutionnaire Basque qui
cherche une planque
Annie a trop bon coeur elle va l'héberger. Moi j'ai peur.
Et si on l'avait suivi ?
Il me faut un alibi
je décide d'inviter les copains
pour rencontrer l’inconnu
en attendant que les Américain et les Russes arrivent.
Mais c’est Fanny qui arrive avec deux infirmiers
« Suivez-nous SVP
C’est pour votre bien vous allez faire une cure de 10 jours »
Et si je décidais de faire une cure,
mais une cure de quoi ?
« je viendrais te voir
tu vas pouvoir finir ton roman ».
J’écoute je sais comment cela se passe je ne râlerais plus
je me demande d’ailleurs si le docteur Robert
n’est pas un de ses amants
ma femme est bête et méchante
plus bête que méchante
A moins que je me trompe
c’est une belle femme
Avec de beaux petits seins et un con de reine agréable â lêcher
c’est vrai les enfants les chiens les chats m’énervent m’ennuient m’agacent
j’ai toujours envie de crier : arrêtez cette comédie
Basta arrêtez cette comédie d’amour
on croit avoir encore de chose à se dire
on n’a plus rien à se dire à écrire
les enfants regardent la télé
la maladie mentale gagne du terrain
mais est-ce parce qu’on nous cache les fous
et que les fous se cachent de nous
des fous faisant semblant d’être fous
et moi suis-je fou ?
fou de quoi ?
je vous le dirai pas
je ne l’écrirai pas
dans un roman il faut qu’il se passe quelque chose
ici il ne se passera rien
JE CHANGE DE BAR
dans celui-ci on m’aime pas
pourquoi ?
je ne déteste personne
je leur ai seulement dit : je suis Ben
cela les rend malade
La robe de soie de la serveuse est translucide.
J’aime cela
Je propose qu’on monte tous chez moi devant la piscine
la socca laisse des traces sur le clavier de mon Ipad
voilà je vais faire passer le Ipad aux autres
CHACUN ECRIT, TAPE CE QU’IL VEUT
Il y a de nombreuses femmes à cette table
Touche pas à ma femme.
La sexualité est en train de changer.
Charlotte qui a un beau cul, c'est normal,
elle accompagne Gérald Panighi.
la femme à ma droite se cache sous son chapeau noir,
elle passe plutôt inaperçue
A côté du type avec le petit chien blanc Cubi,
Yasmina reste plutôt discrète et semble ne pas oser lui demander l'Ipad
qu'il s'en est accaparé depuis bientôt dix minutes
le Libanais écrit
« j’écris ce qui se passera
et il se passe tellement de choses
Ben est là, attablé avec sa pizza
dissertant de thèmes sans fin
mais le dėsir n'est-il pas sans fin? »
allez faites passez le ipad
au suivant
« Caniche, bruschetta et un éthylisme naissant une excellente amorce de soirėe. »
Faites passer le Ipad
Test de sensation du touché de la frappe.
Rien de particulier à signaler,
Ben donne des conseils en caricature.
Faites passer le Ipad
au tour de Gérald.
Gérald écrit :
Et alors Manu vient et dit viens à la maison, non dit il.
Les serveurs d'à côté marchaient très vite,
Ils voulaient rentrer à la maison,
mais il fallait au moins attendre 23h.
Et pendant ce temps Charlotte tenait l’objet du délit dans ses mains au lieu de parler de considérations métaphysiques
elle préférait jouir de l’instant présent avec
l’ipad lové au creux de ses cuisses.
Ses habitudes de consuméristes avaient repris le dessus... mais alors c'est un ipad!!!!
Faites passez l’Ipad
Je vais crever comme tout le monde, mais moi je le sais.
iPad entre les mains...et elle est là, tout près...
Touche pas à ma femme...elle est avec son amant...
Il faut arrêter de boire
Tout cela n’a ni queue ni tête
Faites entrer l'accusé.
Fanny est arrivée
au lieu de m'embrasser elle a regardé sous le lit.
Invendable
Décidément je ne sais pas écrire,
et dire que
Le Clésio a eu le prix Renaudot !
Mais qu'est-ce que je ferais si j’étais au lit avec elle ?
on serait dans la merde,
La Galla dit qu'il faudrait enlever le lit ?
Sous le lit il y a des bouteilles de whisky, dit Gérald !!
Ben, il ne faut pas écrire de roman,
ça fait 150 mots par page !
Ben tu te prends pas pour Flaubert !
Fais ton film! Il est presque fait,
il faut juste faire un bon montage...
C’est pas un roman
C’est des mots
Des questions
Un jeu idiot poser des questions
Et voila que Pierre
dit pour pimenter le jeu
voici 200 000 euros
Je me propose de les donner à celui qui tuera celui qui aura son nom écrit sur un papier tirs au hasard
tout les papiers risquent de se retrouver avec mon nom,
on vérifiera que les papiers sont tous à des noms différents avant de les mettre dans le chapeau
c’est plus compliqué que cela
ce n’est pas un roman que tu écris là
c’est confus
un trou plein de mots
c’est pas ma faute
c’est la faute de Fanny
elle ne fait que râler
alors pour couvrir sa voix j’écris
je bois et j’écris
il suffit d’écrire n’importe quoi,
j’écris que
je ressemble à ma mère
ma mère pensait que tout le monde la volait
elle s’était battu jusqu'au bout
Non je n’arrêterai pas d’écrire
Fanny n’est pas comme ma mère
et j’en ai strictement rien à foutre
juste un sujet de conversation
il me faut
monter mes films
les mettre bout à bout
Fanny
pour tout vous dire
je l’ai retrouvée mardi dans les toilettes du Wagram
le cul sur une pile de Gala et de Point de vue
sa jupe retroussée
avec le beau Mathieu en elle
On répète
pour une performance à la villa Arson
me dit-elle
je retourne finir ma bière sur la terrasse
une femme me regardait et souriait
elle s’en était rendu compte
J’avais envie de baiser
mais il faisait trop chaud pour baiser
Avec les mots on ne sait plus
On ne sait plus si les mots sont vrais ou si c’est une histoire ou si les mots se transforment
en individus
Fanny est belle
Pierre, Paul et Mathieu la désirent
elle le sait
C’est pas un drame c’est un début de roman
A propos de son cul et ses jambes écartées sur une pile de Gala,
je préfère Science et vie à Gala
plus passionnant
j’adore les théories scientifiques
je suis retourné boire ma bière sur la terrasse
Fanny a acheté le numéro du Point sur Onfray qui déboulonne Freud
J’adore la polémique mais
J’attends qu’on déboulonne Onfray maintenant
il faut les déboulonner tous
Val est un con
c’est un mec qui dit du mal des Corses nationalistes
donc un jacobin
donc un impérialiste
donc un con.
Mon roman :
On se croira donc dans un film
des années cinquante un peu avant la Nouvelle Vague,
style Les Tricheurs
Bon on attaque ou pas ce roman ?
j’ai 75 ans
Rien à perdre
On avait donné rendez-vous à toute la famille
D’avance j’avais peur
Je n’avais pas vu mon frère depuis douze ça doit être notre dernière rencontre il devient alzheimer on lui a retiré son permis de conduire il ne savait plus comment rentrer chez lui
mais j’étais heureux de le voir, angoissé mais heureux
L’Ego c’est la famille
Des histoires d’argent, des histoires de sexe, des histoires de jalousie.
Jusqu’à maintenant
Maintenant on cherche la suite on change
Dans le roman
On est tous les deux nus et on cherche

Qui sont les deux ?
Fanny et moi
La nuit est calme
Je ne comprends pas
On aurait dit qu’elle m’aimait sans m’aimer
Darwin aurait dit que c’était naturel
on est dans une société de consommation
et il faut absolument que je produise ce roman
parce qu’on est dans un engrenage.
L’illumination :
en voyant les marmottes.
Je sens que les marmottes nous atteignent.
Ca serait bien si dans tous ces textes il y avait quelque chose pour démarrer
Attends, il faut encore deux mois de travail
Moi je crois que c’est un roman uppercut !
C’est quoi uppercut ?
C’est le poing qui arrive en dessous de la mâchoire.
Mais pourquoi les marmottes ?
En allant à la vallée des Merveilles,
On voit les marmottes
qui sont les sentinelles
Elles te regardent droit dans les yeux
Les bouquetins sont aussi très impressionnants.
Arrêtez de vouloir faire diversion
Il a peur
Peur que son roman n’ouvre une boite à suicide…
Anesthésie douce ou anesthésie radicale.
Il explique à la police que c’est pour un roman
Mais le type qui lui a donné le titre
C’est Gérald
Il a un frère qui bosse chez les flics.
Caty lui il a une plage à Madagascar
mais impossible de s’y baigner
la mer y est infestée de requins.
Alors l’auteur fuit vers cette plage.
Harcèlement sexuel.
Il rencontre le sage, un ermite indien tous les 2 ans.
Gérald a perdu son portefeuille.
Faire passer le goût du sperme avec une biscotte.
Il fallait trouver un but, le roman nous arrangeait
C’est chiant de se retrouver sans avoir rien à écrire
Alors il décide d’aller voir au bistrot du coin
S’il y a de quoi l’inspirer
Dès qu’il entre et que ses yeux tombent sur la fille rousse
il sait que ça va changer
Rentré chez lui il téléchargea les douze premières pages sur son blog
roman du siècle
réaction 12
Ben
cela suffit comme ça je refuse de lire plus
ou bien tu changes de style et de traîner Fanny dans la boue
ou bien j’arrête de lire
réponse :
excuse-moi on est en liberté
j’écris ce que je veux
c’est mon blog
le net est ouvert à tous
personne n’a voulu de vos manuscrits
Autre email reçu
je m’appelle Sophie






Chapitre 6 - 2016-10-16


MON ROMAN
repris et colle en 2016
c'est un autre roman
pas corrige

NI QUEUE NI TETE

BUCK était content
il venait de s'acheter
son premier i-pad.avec internet
Enfin
pensa til
je ne serais pas un écrivain minable
a ecrire au stylo
je vais pouvoir faire des copier-coller
tout voir sur le net.
et pour commencer,
les bars ouverts la nuit




SUITE ROMAN
c’est paul
qui lui avait installer l’internet
et même une web cam dans la cuisine.
Web cam saccadé,
avec
une image toutes les 3 secondes.
voilà donc , Buck
’attablé a sa petite table
au « big ben »
avec son whisky,
a la main
qui voit sur sa web cam,
Daisy parti a la neige avec ses sœurs
dans la cuisine du chalet
les seins nues
entouré de
Bob le prprpriaire du chalet ,
le skieur voisin du second
et un inconnu.
ouf
L'i-pad, allait enfin lui servir à écrire son roman
et cela
sans quitter son bar favori
''un double whisky!'' dit il,
les yeux fixé sur lecran
Daisy etait assise maintenant sur la table
ses seins nues AU VENT
elle riait a gorge déployé
Irène, la petite barmaid, bénévole
pour apporter les verres aux poetes ivrognes
du BIG BEN
lui amène son ''double whisky!,
tu t'es acheté un i-pad Buck ?''
dit elle
oui et il fonctionne bien,
je peut couper coller des passages
complets de Proust, Céline, Dostoïevski.
pour le moment laisse moi voir Daisy
prendre son pied
ce fut peine perdu
car soudain limage disparut
il ne lui restait plus qu a l’immaginer
qui était cet inconnu
les voisins de palier
ca vas il les connaissait
mais pas cet inconnu
tout cela l’embetait
cette web Cam
allait l'empêcher d'écrire.
Pour y remédier,
et oublier daisy
il eu l’idée de demander
a haute voix a ses amis du bar,
a l'aider a pondre l’histoire
de son premier roman ,
un peu comme un cadavre exquis.
chacun donnerait son idée
la grosse Marguerite assise
comme toujours assise
a la même table du fond
dit
je te propose de commencer par écrire
''comme il ne payait jamais sa tournée''
on avait décidait entre nous,
de la dépouillé de ses vêtements «
bon début
dit Buck
j’ecris
c’est alors que Irène
dit « la prude »
mais qui etait en en verite
pute depuis plus DE 30 ans
lui proposa de la suivre
au 4eme étage de l’immeuble en face du bar
elle lui ferait lire un manuscrit quelle avait subtilise
a Truman capote une nuit d’orgie
un manuscrit
contenant une histoire de bijoux voles
entre Sophia loren et Marilyn
Buck curieux
voulant oublier Daisy
LA SUIVIT
is traverserent la rue
c’etait
au quareieme
il paya a la reception
2 dollars 50
la chambre d’irene était vide et il y avait un grand lit,
et une commode
irene lui dit ''met toi nu,
je te rejoint dans le lit''
Avec le manuscrit
il faisait chaud elle ouvrit la fenêtre
une fois Buck au lit, l
voila que la belle Irène toujours habillé
de sa petite robe noire SEXY
sort de la salle de bain,
prend touts les vêtements de Buck
qui était sur la chaise et les jette
par la fenêtre,
Tout sauf l-i-pad,
qu’ elle lui tend
en lui disant
voilà
t »as qua écrire la suite
de lhistoire du mec
qui payait pas sa tournée
et qui regrdait sa femme chez lui
sur sa web cam se faire tringler
Buck qui avait garder son slip
ne dit rien mais descendit a quatre
dans la rue,
récupérer ses vêtements
Qu’un clochard
était entrain de s’approprier
furieux et
décidé de se venger
il Retourne une demi heure après dans le bar
et arborant un grand sourire
et crie
rebonjour tous
la tournee est pour moi
Mon éditeur m'a payé,une avance sur votre histoire
a mon tour de vous offrir tous a boire,
buck sorti alors de son sac,
une grande bouteille de whisky,
dont avait soigneusement
bu un bon verre le remplaçant
par un grande dose de LSD
la premiere a tendre son verre
fut une fille qui ressemblait comme deux goutes deau as un tableau de klint
Bucken tomba desuite amoureux
il voulu
lui reprendre le verre
mais trop tard elle elle avait déjà tout bu
et en trois secondes
complètement stone
Cette créature de rêve tout sourire
lui dit
« BUCK Vautier je présume »
Non lui repondit Buck je m’appelle Adrien
Adrien Monk
Premier mensonge
l’effet fut immédiat
Elle lui dit « Adrien je vous aime
elle ajouta
Vous savez la science nous dépasse
BUCK se sentit a linterieur de son pantalon
sa bite bander
Incroyable
il navait pas senti cela depuis plus de 6 mois
c’est alors
que Bernie de derrière le comptoir du bar
sans doute télépathe
lui dit
Du calme Thalamus
IRENE c’est ma nouvelle copine laisse la tranquille
Va récupérer ta Daisy
ou je lui dis tout a Daisy
impossible
Je ne peut pas répondit BUCK
je vient de tomber amoureux
Ajoutant
et Je vais t’expliquer
jen ai rien a foutre de tes explications
si tu continue a la regarder Alice comme cela je te casse la gueule dit Bernie
mais BUCK
n’allait pas abandonner si vite
c’est vrai aussi
qu’au bar tous connaissaient Daisy
Depuis ce vendredi fatidique ou Daisy
venant chercher Buck après le travail
et le trouvant saoul attable entre les seins la grosse Marguerite
avait expliquer a haute voix a tout le bar
Que de toute façon Buck
avait une petite bite molle et quelle
DAISY préférait une bite dure et longue
ce qui avait créer
l’excitation au bar
Surtout aussi après qu elle ait ajoute
a Bernie qui louchait sur ses seins
et toi si toi tu veux un jour me baiser
vas falloir laver ta bite d’abord
Bien qu il sen souvenait de toute
cette scene
Buck : dit
cela c’est du passé
ET ne se dégonflant donc pas
il prit la main de IRENE et sorti du bar
sur le trottoir il la dit a Irène
Il me faut a tout prix continuer mon roman
jai qu a ecerire ce qui se passe
si tu m’aime dionc
comme tu me las dit
on remonte dans la chambre pourri d’en face
Jai déjà paye pour la journée
tu te déshabille tu te mets au lit
tu dors
moi je te phantasme
et je continue mon livre
Dépassé par les évènements IRENE
obeit
Buck la regarda se mettre au lit
et se met de suite a taper sur son i pad
a minuit il sarrete
et se couche sur IRENE
avec une belle bite en préparation
qui le trouve lourd mais chaud
avant de la baiser
je vais quand meme téléphoner a Daisy
se rappelant quela derniere
fois qu il avait vu daiusy c’est sur la web cam
dansle caletr les seins nus
Il était plus de minuit
au tel elle lui dit
bonsoir mon amour
il est plus deminuit je dors
mais arrête de ma téléphoner
tout vas bien
je raccroche
mais elle raccrocha mal
qui contuinuaita ecouter
dabord des voix
puis des sons
puis des halètements
puis des rire
puis un « encore encore « tres distict
Puis un « vas y «
Puis attention un tu me fais mal
puis un
des non non
puis Tu me fais mal attention
puis des sons
tas qua tout avaler
puis le telphone sarreta
BUCK dit
la saloppe elle me trompe
jai entendu dit irene
mais cetait pas ton roman
cietait Daisy
au telephone
et puis tu est avec moi
alors vient maintenait
elle est assez dure
tu peux la rentrer.
Ta qua penser que je suis Daisy
et que tu. est le mec
qui la baise en ce moment
mets le en moi
tu peux menculler siu tu veux
BUCK réfléchissait trop
non tu ne comprends rien
c’est mon premier roman
il ne faut pas que cela fasse trop porno
pour un premier roman
ca la fout mal
irene
tu exagère
un roman c’est du mensonge
De la vérité triturée
je vais donc ecrire la vérité
que « Je ne supporte pas la poussière qui s’entasse sur l’étagère devant moi
que je ne supporte plus les idiots qui répètent
toujours les mêmes mots
que je ne me supporte plus
Cela ne suffit pas
il faut une histoire
Ce sera donc
L’histoire de moi BUCK de ,
de toi IRENE et de la femme
que l’on voit nue de la fenêtre en face
ok dit Irène
« allons boire un verre et rencontrer
la femme nue que tu as vu à la fenêtre en face »
oui dit buck
il faut bien commencer quelque part
irene sortit du lit et regarda par la fenetre
Il n’y a pas de belle femme nue a la fenetre en face
tu invente encore
Et d’ailleurs pourquoi vas tu à la ligne à chaque phrase
dit IRENE
ce que tu ne sait pas c’est que Daisy
lit du Hitchcock
et cherche nuit et jour
une idée pour
comment m’assassiner
un vrai crime parfait
que ni Columbo ni Closer ne pourraient démasquer


MON ROMAN
cest pas un roman que tu ecris
c’est un scenarios que tu cherche

buck dit
Si vous entendez dire que
je suis mort dans un accident
Demandez à ce qu’on ouvre une enquête
ça lui fera plaisir de les voir faire chou blanc

Cela me rappelle Istanbul
Je me souviens à Istambul
Je me suis retrouvé avec trois femmes dans le lit
toutes trois nues
et toutes les trois prises d’un fou rire
impossible à arrêter

arrete de divaguer
tas encore trop bu
FAUX
Je n'avais pas beaucoup dormi,
il n'y avait plus rien à boire.
j'avais donné mon dernier viagra à Gérald,
pour lmaider a baiser mouna
J’avais plus de bite
et en les regardant rire
je pensais quelle connerie.
Je vais devoir aller voir mon pharmacien
qui me regardera de travers
De toutes façons, il est clair que
Fanny ce soir n’a pas envie de baiser.
Elle préfère toujours regarder la télé.
Je ne comprends rien aux femmes,
je bois mon whisky
et je me remets
à mon roman

Merde on frappe à la porte
Je vais ouvrir
C'est Marguerite la grosse aux gros seins
« BUCK il faut que tu viennes m'aider,
j'ose pas rentrer chez moi,
le voisin est devenu fou
il veut se venger''
« se venger de quoi ? »
« je ne sais pas »

Quand on décide d’écrire n’importe quoi
on écrit n’importe quoi
ok j’abandonne mon roman
et je vient t’aider
J’accompagne Marguerite à son appartement
en dessous du mien

elle ferme la porte et ouvre son manteau
elle aussi toute nue en dessous
« Décidément j’ai raté ma vie sexuelle
à 12 ans je me baladais nue
sous un manteau rue Oscar deux
personne ne m’a jamais vue
parce que je n’ai jamais ouvert le manteau »

au lieu de cela
je remontais
écrire ce qui venez de de se passer
en exagérant bien sur


j’ai retrouve mes notes
une caisse banane plein a craquer
de bouts de papier

JE LIT MES NOTES
= j’ai refusé de faire l’amour avec marguerite
parce que trop grosse
javais peur de son poids
d’ailleurs son mari était là
c’était un piège
je me serai retrouvé attaché sur le lit

je lit
Décidément c’est pas terrible, comme histoire
entre Céline et Fante.
L'histoire d'un mec qui tue l’amant de sa femme
et fait croire que c’est elle qui l’a tué
Puis fuit.
rattrape par Baudoux il passe sur
faites entrer laccusee


JE LIT
Ensuite il tombe amoureux d'une fille de 18 ans..
Au début elle est belle et naïve
mais en vrai
Elle est folle et le harcèle.
Non, décidément je ne trouve rien ,
j’arrête d’écrire
je vais aller boire une bière au Wagram.

JE LIT
10 heures plus tard
me revoilà
J’ai mal dormi
il est 9 heures du matin
on sonne au portail
j'ouvre à un individu hirsute,
sortI d’un film de David Lynch
il est très beau et porte des bottes rouges
Je suis un de vos cousins
LE FILS DE me dit-il
Encore un casse-pied,
il va falloir le virer
Au lieu de cela je lui dis :
Entrez racontez-moi tout
vous voulez un café

J’ECRIS

je pense
Daisy va le trouver beau
il va la baiser
je vais être jaloux
je vais le tuer
je mettrais son cadavre dans la caravane
ou dans le congélateur
non c’est du deja fait

JE PENSE QUE J’ECRIS
Buck etait devant son mac
En train de taper mon roman
au premier regard je vu qu'elle le trouvait beau.
elle écrit
« non je ne marche pas
tu ne vas pas me faire taper encore
le même scénario dix fois
tout cela pour satisfaire tes fantasmes
me faire SERVIR A BOIRE PUIS
me faire BAISER sur la table de la cuisine
par ton soi-disant cousin
ton histoire est rance
je refuse de le taper

J’ECRIS
« Tais-toi je lui réponds
je sais que tu cherches à m’assassiner
et puis je ne fais qu a suivre les precetes de Godard
qui dit :
pour faire un film
il faut un pistolet de l’argent et une femme nue
.
JE PENSE
c’est alors que mon soi disant cousin
edouard dit :
à propos vous me devez de l'argent
je viens le chercher
je lui demande
de quoi il s'agit
il sourit
presque rien c’est juste
C’est pour alimenter votre roman

MON ROMAN
je me sens mieux
ouf c’est pas un sadique
oui mais à quoi sert il
dans mon roman
si je n’ose rien écrire
et qu’annie ne veut qu il la baise sur la table de la cuisine
a moins que notre bel inconnu
ne soit un révolutionnaire Basque qui
cherche une planque
je dois le virer du roman

MON ROMAN
mais daisy est la
Daisy a bon coeur elle va l'héberger.
j'ai peur.
Et si on l'avait suivi ?
Il me faut un alibi
on boit du porto
je décide d'inviter les copains
je telephone

MON ROMAN
une voiture dans l’allée
c’est les copains
non c’est Nicholas qui arrive
avec ses deux amis infirmiers
« Suivez-nous SVP
C’est pour votre bien
vous allez faire une cure de 10 jours »
une cure de quoi ?

MON ROMAN
« je viendrais te voir
tu vas pouvoir finir ton roman ».
me dit annie
j’ai peur
je sais comment dans les films cela se passe
je me demande d’ailleurs si le docteur Robert
n’est pas un de ses amants

MON ROMAN
Daisy est bête et méchante
plus bête que méchante
une belle femme
Avec de beaux petits seins et
un con de reine agréable â lêcher
mais ces chiens ses chats m’énervent
j’ai avec elle toujours envie de crier :
arrête ta comédie
Basta de parler d’amour
damour des annmaux
des plantes des paysages

MON ROMAN
a la clinique
on croit avoir encore de chose à se dire
on n’a plus rien à se dire
les vieux regardent la télé

MON ROMAN
il y a des portes que l’on ne peut pas franchir
on nous cache les vrais fous
et les fous se cachent de nous
des fous faisant semblant d’être fous
et moi suis-je fou ?
fou de quoi ?
je ne l’écrirai meme pas

MON ROMAN
dans un roman
il faut qu’il se passe quelque chose
ici il ne se passe rien
je vais donc
JE CHANGE DE BAR
on m’aime pas
pourquoi ?
je ne déteste personne
je leur ai seulement dit :
je suis BUCK
cela les rend malade


La robe de soie de la serveuse est translucide.
J’aime cela
Je propose qu’on aille s’asseoir
autour de la grande table a la piscine
la socca laisse des traces sur le clavier de mon Ipad
voilà je vais faire passer le Ipad aux autres
chacun ecrit, tape ce qu’il veut
Il y a de nombreuses femmes à cette table
cathy taê
Touche pas à ma femme.


l’atmosphere est en train de changer.
Charlotte qui a un beau cul, c'est normal,
elle accompagne Gérald Panighi.
la femme à ma droite se cache sous son chapeau noir,
elle passe plutôt inaperçue
A côté du type avec le petit chien blanc qui sapelle cubi
Yasmina reste plutôt discrète
et semble ne pas oser lui
demander l'Ipad a la femme aux gros seins
qu'il s'en est accaparé depuis bientôt dix minutes
le Libanais lui dit
« écris ce qui se passera
et il se passe tellement de choses



Butch, ce faisait du soucis,
pour tante Irma qui était triste.
Il cliquait sur son iPad,
et il trouve ''aide aux suicides''
des gens qui vous conseille pour pas être triste.
il vous disent, on vous coupe je jambe,
et SI vous n'êtes pas d'accord, là,
ils vous répondent ''donc, vous n'etes pas suicidaire''

BUCK est là, attablé avec sa pizza
allez
faites passez le ipad
au suivant
« Caniche, bruschetta
c’est une excellente amorce de soirėe. »
Faites passer le Ipad
sensation du touché de la frappe.
Rien de particulier à signaler,
BUCK donne des conseils en caricature.
Faites passer le Ipad
au tour de Gérald.
Gérald écrit :
allez vous faire tous foutre


Les serveurs d'à côté,
voulaient rentrer à la maison,
mais il fallait au moins attendre 23h.
Et pendant ce temps
Charlotte tenait l’objet du délit dans ses
mains au lieu de parler de considérations métaphysiques
elle préférait jouir de l’instant présent avec
l’ipad lové au creux de ses cuisses.
Ses habitudes de consuméristes
avaient repris le dessus...

mais alors CE NEST QUIN ipad!!!!
Faites passez l’Ipad
Je vais crever comme tout le monde,
mais moi je le sais.
iPad entre les mains...je localoise son teleohone ...
Touche pas à ma femme..
elle est ou ta femme
.elle est avec son amant...
Il faut arrêter de boire
Tout cela n’a ni queue ni tête
Faites entrer l'accusé.
Fanny entre
au lieu de m'embrasser elle regarde sous le lit.

MON ROMAN
Décidément je ne sais pas écrire,
et dire que
Le Clésio a eu le prix Renaudot !
Mais qu'est-ce que je ferais si j’étais au lit avec elle ?
je serait dans la merde,
La Galla dit qu'il faudrait enlever le lit ?
Sous le lit il y a des bouteilles de whisky,
dit Gérald !!
BUCK, il ne faut pas écrire de roman,
ça fait 150 mots par page !
BUCK tu te prends pas pour Flaubert !
Fais ton film! Il est presque fait,
il faut juste faire un bon montage...
C’est pas un roman
C’est des mots
Des questions
Un jeu idiot poser des questions
Et voila que Pierre
dit pour pimenter le jeu
voici 200 000 euros
Je me propose de les donner à celui qui tuera
celui qui aura son nom écrit sur un papier tirs au hasard
tout les papiers risquent de se retrouver avec mon nom,
on vérifiera que les papiers sont tous à des noms différents avant de les mettre dans le chapeau
c’est plus compliqué que cela
ce n’est pas un roman que tu écris là
c’est confus
un trou plein de mots
c’est pas ma faute
c’est la faute de Fanny
elle ne fait que râler
alors pour couvrir sa voix j’écris
je bois et j’écris
il suffit d’écrire n’importe quoi,
j’écris que
je ressemble à ma mère
ma mère pensait que tout le monde la volait
elle s’était battu jusqu'au bout
Non je n’arrêterai pas d’écrire
Fanny n’est pas comme ma mère
et j’en ai strictement rien à foutre
juste un sujet de conversation
il me faut
monter mes films
les mettre bout à bout
Fanny
pour tout vous dire
je l’ai retrouvée mardi dans les toilettes du Wagram
le cul sur une pile de Gala et de Point de vue
sa jupe retroussée
avec le beau Mathieu en elle
On répète
pour une performance à la villa Arson
me dit-elle
je retourne finir ma bière sur la terrasse
une femme me regardait et souriait
elle s’en était rendu compte
J’avais envie de baiser
mais il faisait trop chaud pour baiser
Avec les mots on ne sait plus
On ne sait plus si les mots sont vrais ou si c’est une histoire ou si les mots se transforment
en individus
Fanny est belle
Pierre, Paul et Mathieu la désirent
elle le sait
C’est pas un drame c’est un début de roman
A propos de son cul et ses jambes écartées sur une pile de Gala,
je préfère Science et vie à Gala
plus passionnant
j’adore les théories scientifiques
je suis retourné boire ma bière sur la terrasse
Fanny a acheté le numéro du Point sur Onfray qui déboulonne Freud
J’adore la polémique mais
J’attends qu’on déboulonne Onfray maintenant
il faut les déboulonner tous
Val est un con
c’est un mec qui dit du mal des Corses nationalistes
donc un jacobin
donc un impérialiste
donc un con.
Mon roman :
On se croira donc dans un film
des années cinquante un peu avant la Nouvelle Vague,
style Les Tricheurs
Bon on attaque ou pas ce roman ?
j’ai 75 ans
Rien à perdre
On avait donné rendez-vous à toute la famille
D’avance j’avais peur
Je n’avais pas vu mon frère depuis douze ça doit être notre dernière rencontre il devient alzheimer on lui a retiré son permis de conduire il ne savait plus comment rentrer chez lui
mais j’étais heureux de le voir, angoissé mais heureux
L’Ego c’est la famille
Des histoires d’argent, des histoires de sexe, des histoires de jalousie.
Jusqu’à maintenant
Maintenant on cherche la suite on change
Dans le roman
On est tous les deux nus et on cherche
Qui sont les deux ?
Fanny et moi
La nuit est calme
Je ne comprends pas
On aurait dit qu’elle m’aimait sans m’aimer
Darwin aurait dit que c’était naturel
on est dans une société de consommation
et il faut absolument que je produise ce roman
parce qu’on est dans un engrenage.
L’illumination :
en voyant les marmottes.
Je sens que les marmottes nous atteignent.
Ca serait bien si dans tous ces textes il y avait quelque chose pour démarrer
Attends, il faut encore deux mois de travail
Moi je crois que c’est un roman uppercut !
C’est quoi uppercut ?
C’est le poing qui arrive en dessous de la mâchoire.
Mais pourquoi les marmottes ?
En allant à la vallée des Merveilles,
On voit les marmottes
qui sont les sentinelles
Elles te regardent droit dans les yeux
Les bouquetins sont aussi très impressionnants.
Arrêtez de vouloir faire diversion
Il a peur
Peur que son roman n’ouvre une boite à suicide…
Anesthésie douce ou anesthésie radicale.
Il explique à la police que c’est pour un roman
Mais le type qui lui a donné le titre
C’est Gérald
Il a un frère qui bosse chez les flics.
Caty lui il a une plage à Madagascar
mais impossible de s’y baigner
la mer y est infestée de requins.
Alors l’auteur fuit vers cette plage.
Harcèlement sexuel.
Il rencontre le sage, un ermite indien tous les 2 ans.
Gérald a perdu son portefeuille.
Faire passer le goût du sperme avec une biscotte.
Il fallait trouver un but, le roman nous arrangeait
C’est chiant de se retrouver sans avoir rien à écrire
Alors il décide d’aller voir au bistrot du coin
S’il y a de quoi l’inspirer
Dès qu’il entre et que ses yeux tomBUCKt sur la fille rousse
il sait que ça va changer
Rentré chez lui il téléchargea les douze premières pages sur son blog
roman du siècle
réaction 12
BUCK
cela suffit comme ça je refuse de lire plus
ou bien tu changes de style et de traîner Fanny dans la boue
ou bien j’arrête de lire
réponse :
excuse-moi on est en liberté
j’écris ce que je veux
c’est mon blog
le net est ouvert à tous
personne n’a voulu de vos manuscrits
Autre email reçu
je m’appelle Sophie
Un roman ça commence toujours par
'' il était une fois''
Non, décidément je ne trouve
pas le sujet de mon roman,
je vais donc essayer de le vivre.
J'ai décider s'inviter mes copains tout les samedi.
Pour faire des soirees Gore en attendant
que les américain et que les russes arrivent.
Et si je décider de faire une cure,
mais une cure de quoi.
Les femmes sont brelles ils te faut.
Une. Belle femme
Vivre mais comment
Décidément je nen savais pas écrirez,
je ne saurai écrire,
et dire que le clesio a eu le prix renaudot avec une série de courses
Mais qu'est ce que je ferai que
si j étais au lit avec elle, on serait dans la merde, lagalla dit qu'il faudrait enlever le lit? Sous le lit il y a des bouteilles de whisky, dit Gérald!!
BUCK, il ne faut pas écrire de roman,
ça fait 150 mots par page! BUCK te prends pas pour flaubert! Fais ton film! Il est presque fait, il faut juste faire un bon montage...
il me demanda de mhabiller en femme
puis il mamena dans
un bar pour soi disant femmes seule
(interdit aux hommes)
bar chic fateuil en acajoue etc
lespace etait divise en deux par une grande rideau noir a minuit on tira la rideau
qui recouvrait une grande vitre teinte
je compris desuite pourquoi
je devais etre deguisee en fezmme
de lautre cote de la vitre
un decor de hngar avec de vieux fauteule et canapes evantres avec des hommes laids grossier ivroigne qui je compris desuite ne pouvaiut pas voir les femmes
qui les regardait


Je me mis à relire du BUCKowski,
qu’Daisy l'avait posé sur une table de cuisine
pendant que je lisais
j’ai pensé
Qu'est ce qu'il baise....celui la
ul faut que je fasse de meme
C’est alors qu’Daisy
me dit que je devais débarrasser la table.
j’ai pensé
J'aurais mieux fait d'épouser une noire
ou une vietnamienne, elles sont plus dociles.
Alors imaginons une Daisy nue en
Vietnamienne
je lui dis :
Pas du tout d'accord
c’est toi qui débarrasse et essuie la table
et moi apres je te baise sur la table
- Ne parle pas de choses
que tu ne peux pas faire
tu en es incapable
me dit-elle
j’ai alors pensé
ok c’est vrai
ce que j’écris là
c'est pas du bon BUCKowski,
il aurait écrit tout cela ça avec trente mots de moins,
et il aurait bu trois verres de whisky
il y aurait eu deux femmes qui se disputaient
pour savoir laquelle le sucerait en premier
je me suis donc réfugié dans un
« chérie tout est relatif »
L’ordre se transforme vite en désordre
par superpositions et par déplacements »
puis

MON ROMAN
Il me faut un autre vodka
Et j’ai pensé
et puis non merde je vais aller
au zoo
Regarder les crocodiles
immobiles dans leur bassin
la ou il y avait ecrit sur un panneau
''Attention ces crocodiles
sont vivants, bien qu'ils ne bougent pas,
ils ne bougent que pour se nourrir''
Le zoo appartenait à une riche américaine,
amoureuse d'un orang outang de l’OTAN,
qui en echange de quelques bananes
la tringlait tous les soirs dans la cage.
je repris mon roman ;;;;;;;;
ET J’ECRIT

BUCK decida de se souler la geule
mais pourquoi pas
pas toujours du sex

Suite de mon roman

ce matin la
BUCK vou.ait savoir
Pourquoi il sintessait tant aux femmes
Que lui était il arrive dans sa jeunesse
il voulait tout ecrire
mais quoi ecrire
La boîte de Pandore existe
La boîte de Pandore c’est se poser des questions

BUCK se dit
je me suis mît remit à mon roman
Mais vu que personne ne veut me l'imprimer
Ni me decerner lun prix renaudât
Je vais en faire un feuilleton
ce sera Comme un puzzle
qu ils auront à rassembler
Pas toujours évident

tout cela navait ni queue ni tete
faux il y avait sa queue et sa tete
il lui manquait
que un suspense
Une histoire
Du mensonge

il neme faut pas avoir peur de tout melanger
Le film le roman la peinture
cela devenait meme du délire
Tout nice viendrait
Pour se voir sur l’écran et par curiosité
pour voir Daisy, nue
avec ses amants
ce serait un scoop


BUCK j ecoutait la radio
on parlait de la decroissance
Tout en écrivant
BUCK pensait à la décroissance
La fameuse décroissance qui n'arrivait pas
Chacun voulait toujours plus
De décroissance
Les usines marchaient à fond pour décroître
Et si je faisais faire à mon heroine du stop
Devinait qui s'arrête pour la prendre
Un mormon non
Un flic non
Jhonny haliday en personne non
Le cure de la paroisse
oui

Vas y donc pour le cure
Ou l'amène t'il
Chez lui
À l'église
Il lui raconte sa vie
une vie incroyable
Il se cachait des extra terrestres
encore un fou pensera telle
le cure
Il s'était d'abord cachée à Marrakech
avec les bédouins
Puis dans le var
Chez les occitans

oui mais après
BUCK était en mal d'inspiration
Comment continuer son Roman
Il la présente à sa femme qui est jalouse
Elle veut bien l'héberger
mais dans l'appartement du sous sol
Daisy comprend que son bienfaiteur est un peu fou
Elle pleure
le cure la prend dans ses bras
elle se laisse faire
au debut Elle n’aime pas cela
Puis aime cela
Il recommence
il la baise


Retour au pauvre BUCK
Entrain décrire on frappe af la portée
Du classique
Il dit entrez
du classique
C'était son éditeur véreux
Buck on as besoin d argent
j'en ai pas
Tu peux aller en emprunter pour nous
Au curée de l'Ardèche
Le cure sequ'estre ta femme

BUCK répond
Je ne le savais pas
Je ne savais pas ou elle était
Il la gardé au sous-sol
qui il ?
le cure
Au debut elle était très mal
Et voulait fuir
mais il a meuble la pièce
Avec tout ce qu'elle aime
Et maintenant elle écrit ses souvenir

Difficile à croire
Vient avec nous tu le verras de tes. propres yeux
Mais je veux bien vous croire

Effective ent
Elle était la
Effectivement Elle était contente
Effectivement elle écrivait ses souvenirs
Parfois dans la journée elle faisait l'amour avec un paroissien en manque qui payai 30 euros au cure
cela plaisait pas trop a la felmme du cure
mais elle prefereait quelle fasse cela avec les paroissiens quavec son mari
qu n’etaitt d’ailleurs pas son mari

le cure la comprenait
Elle lui racontait sa vie
Elle se souvenait dans le moindre détail
des fleurs des poules des légumes
Des saisons de tout
Mai pas des hommes
Elle était heureuse et ne voulait pas quitter l' église

Je leur fait du bien
Et cela me fait p laisir aussi a
Pourquo partir
Buck abandonna et partit à pied pour traverser
La ville fantôme


Pas facile
il y avait il h Mulroad drive
il y avait l'hôtel du nord avec Arletty
Il y avait la piscine avec Alain Delon
Il avait ce chreau en Cracovie avec frank esten
Il y avait Casablanca avec hum party Bogart et
Comment allait il faire
Pour la bellle jeanne grand garland sans que bogart le tue
Comment aller t'il faire pour sauver en la sortant de la douche avant qu la mer de Anthony prerkins arrive
Toujours marchant dans la nuit de cette ville fantôme
Pendant ce temps il savait aussi que Daisy se faisait pénétrer
par les braves paroissien
Mais cela n'était plus son problème au contraire cela cela n'allait pas l'aider
Elle était à nue
D'accord
lhomme sur elle dans elle
Elle l ui avait sans doute ydemandée dé se doucher
avant il sentait bon
Le parfum cher pour homme
Avec Une bite au goût de framboise
Mais que pouvait il faire yu
quelquepart Buck lui était fier
delle
Il venait lui meme
De se me glisser dans la chambre de marguerite duras
À Saigon un jour ou son chinois était parti voir sa mère
Dailleurs L'appartement de Saigon ressemblait étrangement,
À laparetment de Blois un qutre pièces
Daisy est nue
lus chez le cure mais chez elle dans sa chambre
haletante
criant continue
t' arrête pas
c'est bon vas y va s'y

Gilberto est en elle il bande
Elle est arrivée gênée
Il la embrasser prit dans ses bras
au debut deleur relation
Elle ne faisait que lui répéter je suis vielle
je suis vielle
lui il Il ne faisait que lui dire vous êtes Belle
Vous êtes Belle
In avait vraiment un grande rtres
et une grosse bite .
au Point que
quand il la pénétra elle cru s'évanouir
plus il rentrât
Plus il. en avait a rentrer as un moment elle c'est dit
sayez il est tout dedans
C'est la qu gilberto decida de rentrer vraiment
Ah hh ah hh elle soudain elle comprit que ce qu'elle avait dans son con nectait que un tiers de ce.
Qui etait entraîn de la pénétrer
Elle ne s'évanouit mais garda son souffle
et le laissa renter t sortir puis rerentrer encore plus loin toujours pus profond
Cela ne pouvait pas exister
C'est ainsi qu Daisy prit r
L'habitude d'aller rejoindre Gilberto les mgrdi
et plus tard
prit aussi l'habitude que l'ami de gilberte hAbib Et cestbainsi la penetre par derrière o pendant que gilberto
Buck pensa
Ce passage un peu cru p
Je le l'épaisse ou pas
Cetat pas la même Daisy


il me faut
T,rouver autre chose à écrire
Poursuoi pas
du suspense
Lui faire arriver quelque chose d'étonnant
Mais quioi
Il regardait la femme au bus
Elle avait la. Bougeotte
Comment f aire pour se faire remarquer
sans se faire voir


Dormir Buck décidât de dormir
Il devait passer a la telle de .18 heure avec pivot ou l'équivalent
J'ai besoin de m'endormir une demi heure
Que me proposez vous


Daisy n'est pas dans le bus
première fois en retard
Difficile de quitter son amant
Buck peut attendre quelle tire unun dernier petit coup
Cela se refuse pas
la voilà enfin la superbe belle et décoiffe
Je parie qu'elle ne sait pas laver
et sent encore l'odeur de son sperme
Pourquoi pas
Content d'être de retour
dans la tete de buck
tout marchait de travers



Buck réduisait la femme as tirer un coup
toucher ses nichons l
a voir se faire penetrer


mtiere vrac£
il me faut delibnrigue
buckaimait sa femme
maiselle etait a la neuige entrain
de depenser son argent avec la falille et ses amants
cele ne pouvait pas et ne devait pas durer


mais que faire
une autre femme
trop complique
dailreutrs elles sont toutes les memes
des egoistes saloppes


MON ROMAN
on est en 2030
La guerre dure depuis six ans
les riches ce sont retirer à asconna
a St. Paul de VENCE
Il se rencontre pour parler de paix
et du passé
Les rues des grandes ville avait était envahit par les femmes nues
Très peu d'homme c'était déshabilles par contre
ils avaient prit l'habitude d'attendre à deux ou trois les femmes nues
pret des portes cocheres
la ils sortait soudain a deux ou trois attrapait la femme nue et la baisaient
sous le porche .
Cela s'arrêta que lorsque on su que des femmes nues
cachaient des cutters dans leurs cheveux et couper le zizi des hommes

MON ROMAN
plus tard en 2034
Il fut alors décidé qu'on chercherait une solution
Il fallait absolument créer una nouvelle humaine espèce moins agressive
ce fut
la grande période des croisements entre humains et vie extérieure
dans les laboratoires Pfizer et roche toutes les expérience furent autorise croisements entre humains et plantes girafes poissons etc
ce fut échec sur échec
la seul réussite fut réaliser à l'as Vegas
Avec les cactus du Nevada le résultat fut de produire des cactus avec de très beau seins parlant langlais qui commencèrent 1 se reproduire grace aux rats du désert qui transmettait le sperme qu'elles n'arrêtait pas de produire
cela prit des proportions gigantesques car grâce à. À pluie et leur robustesse les cactus. Femme et homme cactus se reproduire sur tout le Nevada

MON ROMAN
Annie fut considérer comme la grande responsable
De l'entrelacement sexuel des avocats
femelleset males
Elle eut beau nier
elle fut responsable de la grande foret des avocats
qui entoura nice



MON ROMAN
À l'auberge de la monte verita
pour le congre mondial contre la guerre en Éthiopie
il fut donc décide de rejouer la pièce de picasso
Attraper le diable par la queue
La table était avait 10 nmetres de long sur 4 metre de larges
sous la grande table
on placa une deuxième table plus basse et plus
Les femees arriverent a 20 heure s et se glissèrent sous la grande table elle s'installèrent a leurs table
Et attendirent les hommes
Les hommes n'avaient pas le droit de chercher à savoir qui s occupait deux.
la musique était important.
Une musique religieuse
par contre sous la table
il y avait une autre musique plus rythme
de la sega
Chacune choisissant son ah pas bien de jvambes
, nnnbbbbnn et petit à petentre le jambe sortait apparaisse aui les bit .esvytoute très differented
Le repsdevaiconttigyOxur

MON ROMAN
Monte.Verita eut aussi sa période de savants fou
Quand matus décréta que le trou du temps . se trouve dans l'ascenseur de l'hôtel effectivement
je me suis trompé de bouton
et je me suis trouve
ce que je croyais etre la cave
Mais d'état une salle vide d'archives temps
Jong m'était assis sur un fauteuil et j'étais à côté

il écrit
Les lits sont toutes suspendus
Ou dans le jardin
On gagne ainsi deux and de vie car on évite l'attraction qui vieillit le corps


MON ROMAN
Poire résoudre l'esclavage à nantes je propose qu'une grande barre de bois de 2kilimetres de long chauvines sYr dix kilomètres et que tout les officiels grandes familles de nantes viennent se laisser attacher cadencer qu'ils puissent se tenir dubt assis ou coucher mais pas plus
Qu on leur donne un numero au matricule
qu'ils soient nu
Et que on leur apporte une gamelle de nourriture

MON ROMAN
Sur le renouveau de l'espace humaine
Les femmes de la monte verita
Un vrai groupe de bellerseet matriarchales
ekles veuleny changer l'espèce humaine
pour cela essayebt de se passer des hommesprocréer une nouvelle espèces et toutes les expériences était valable
Entre autre femme et cochon
Le cochon à cause de la taille de son sex
meme taille legerementplus grande qye cele declhomme
parfois entirebouchon
Le cochon de la monte verita
Le cochon fut amené dans la chambre
Le lit était bas mais pour faire passer le cochon par deseus enjambant le lit il y avait une table basse etait lapour d'éviter que le poids du cochon plus de 300kilos écrase le corps de marguerite
Son ventre sur la table basse sa bite en l'air longue et dure su vite trouver l'entre du con de marguerite Et y pénétra une fois fois dedans il commença son mouvement de vas et vient marguerite se mît presque de suite à jouir
on avait décidé de chronométrer l'expérience
Un quart d'heure après le cochon était toujours halletant
Avec son rythme de va et vient en elle
Mais marguerite ne s'en plaignait pas
C'est ainsi que marguerite mît au monde4mois plus tard MILOU un cerveau humain non agressif avec un corps de cochon mais des mains et des poids humains

MON ROMAN
Enfin depuis que. Ben en parlait et insistait
elle l'avait fait
Il était en elle
une vraie bite longue et dure
Elle l'avait sucé
Il était beau mais pas trop
Jeune mais pas trop
Moins gros que ben
Plein de muscles
Elle etait nue et ému
elle avaitprit une douche
Lui aussi
Le téléphone avait sonne
Elle navait pas répondue
Elle avait pense c'est ben
Mais avait garde les yeux fermés
Pendant sans savoir pourquoi
Pour lui faire plaisir ou pour avoir mal
Ou encore
Pour avoir envie d'avoir mal
elle s'était retournait
Cela l'avait surpris
Île pensa elle veux cacher son visage
Mais excité
sa bite chercha à trouver son anus
Elle s'entendit alors dire non pas la
puis oui mais tu me fais mal
Puis oui cash doucement
Il insista
Puis pensa
vasy vasy meme si t tu me fais mal
va s'y
tu me fais mal
Attention doucement
Il pénétra il etait maitenant dedans c'était bon
Elle aimait cela Ce mouvement de va et vient
Elle recommencerait
elle ferma les yeux et se mordit
le bout de la langue pour pas crier sa bite était maintenant tout entrez au fond elle pensa
c'est bon je ne dois pas à voir peur de recommencer
et meme si ils sont deux
Je dois dire oui
Je me Mettrai un bandera sur les yeux
pour pas les regarder dans les yeux
Mais j'obéirais ils pouront me prendre encore et encore

MON ROMAN
Annie ma dit
J'en ai besoin
J'aime faire l'amour


MON ROMAN
écrire la vie de tout les jours,
c'est pas très compliqué.
Mais IL faut du suspense.
sinon
ils n’auront pas envie de continuer a lire
pour connaitre la suite


MON ROMAN
c'est un livre dans un livre,
comme j’ai essayé de faire un film dans le film.
Je veux bien
mais c'est pas nouveau


MON ROMAN
Il faut accrocher accrocher les lecteurs
avec des mots,
comme quand les femmes qui passent
et qui vous accrochent avec leurs jambes.

MON ROMAN
pas de roman rsans sexe?
oui mais quand il y a que ça,
cela deviens lourd.
On ne lit plus,
on tourne les pages.

MON ROMAN
Comment faire pour écrire
quand on a pas de mémoire?
même pas assez pour se souvenir du début.
de l’histoire

MON ROMAN
Une histoire de femme méchante
qui hait son mari
et qui décide de le tuer
en le poussant au suicide

MON ROMAN
c'est comme
les pommes de terres, que annie plante
une fois, qu'ils ont poussés
il faut les manger.
une fois imprimé il faut le lire

MON ROMAN
c'est du pontifiant,
je dois m'arrêter de pontifier.

MON ROMAN
Si il me manque de l'imagination,
dans mon roman
j'ai cas raconter les histoires a la Steiner
Comment fait il pour
qu'il lui arrive des histoires toujours aussi incroyable.
Comment a t'il fait pour tomber amoureux?
Moi, il m'arrive presque rien
a Steiner, à chaque fois
'il lui arrive quelques choses.

MON ROMAN
jaime les histoires de bar
Il y a beaucoup d'histoire qui se raconte dans les bars.
Les bars irlandais
les bars niçois
des histoires de femmes
des histoires d’argent
des histoires de complot

MON ROMAN
Je ne sais pas attendre,
Il y a des gens qui savent attendre,
Moi je sais pas attendre.
J’attaque de suite
L’impérialiste c’est attendre
il calcul
je ferais mieux de dire faire cela plus tard

MON ROMAN
Je suis toujours
Dans mon roman,
a chercgher un drame, un suspense.
une chute
j’ai trouvé
le suicide meurtre de mon heros
Il y a rien de plus ennuyeux
et vrai
que de raconter la vie de tout les jours.

MON ROMAN
Je comprend pas pourquoi tout le monde adore
Céline et Proust.
Il faut que je je les relise
mais je suis trop vieux.


MON ROMAN
J'étais avec Gérald.
Quand on a croisé, Caro avec son ami.
Et elle avait l'air plus belle et contente que jamais.
Bien fait pour ce con de Gérald.
Qui laisse tomber les belles filles.
Et en plus il a une dent devant, en moins.


gallussim@yahoo.com

MON ROMAN
Annie ma femle est plus chiante
que Joyce le ffemmle de fante
la femme de FANTE.
Joyces, lui a dis un jour
''je sais chérie, je suis un fardeau''
Ceci dit laJoyce de fante a l'air humaine.
Annie est panthere le jour et un serpent `la nuit

MON ROMAN
fante écris sa vie,
moi je fais des listes.




MON ROMAN
C'est louche.
elle as très beau corps.
Je me demande
comment est son amant.
Sans doute quelqu'un que je connais.
Parfois, annie raconte la vérité,
elle raconte
elle détestait son père, qui l'empêchait de lire.
En fait, il voulait qu'elle travaille, mais elle voulait pas l'aider.
annie est vraiment spécial.
Conversation 8/10
haineuse 7
En revenant de monte verita,c'est trouve dans le linge sale, deux slip super sexy, qu'Annie n'a jamais mis pour moi



MON ROMAN
Un jeune sur dix
Puis un jeune. S ur huîtres
des etudes Furent entrepris
par ethnie
Par langue
Par contenent
Ily avait eu inversiongiraudecrit d'asthme rale tribune
Les inuits se se suicide nt plu
Par conter le s. aglo saxons passent en premier

MON ROMAN
Les gens se parlent de moins en moins
avant on se parlait
Dans les trains dans le avions
maintenant
Ils tapent sur leur iPhone
mais ne parlent plus
Pourquoi ne se parlent t'ils plus
À moins que cela soit moi
qui ne parle plus

La fin approche bientôt ils se suicideront
Pourquoi
Par dixaine puis par centaine puis par milliers
Ce sera la panique
Seul les inouïes les aborigènes
S'arrêteront de se suicider
Impossible à comprendre pourquoi

vvvvvv


BUCK PENSAIT
que faire
de ce message mystérieux sur mon ordi
‘’la communication avec l'hôte a été interrompue et n'a pu être rétablie. Toutes les fenêtres affectées seront fermées.

QUESTCEQUI LES INTERESSE
POURQUOI LES INTERESSER‘’


BUCK PENSA
pour mon roman
Comment ne pas être ennuyeux.
Je ne lis plus parce que tout me paraît ennuyeux.
Il m'arrive même d'avoir peur que cela ne m'ennuie pas, et donc être obligé de le lire.
Je devais parler dans une librairie dans un micro, des livres qui m'ont plu.
De quoi et que qui parler?
Rien me m'avais plu, même pas Onfray.
annie qui devait venir, m'a dit ''je veux pas que tu les attaques'' mais de quoi et de qui parlait elle?
le Piouler.

BUCK PENSAIT
Ils passent tous à la télé avec leur roman
le livre est l’excuse pour pouvoir passer à la télé
mon ego veut qu’on reconnaisse l’importance de ma théorie de l’ego
mais pas de passer à la télé.


BUCK PENSAIT
Il faisait beau.
J'avais décidé de noter, d'inscrire tout les détails de la vie.
Ce bistrot, ''les trois horloges''
Je n'y allais plus.
Je me suis engueulé horriblement avec Cohen, et depuis je le soupçonnait d'avoir installé une caméra devant, et de me m'être des contraventions, j'en ai eu quatre à la suite

BUCK PENSAIT
Mon livre n'aura aucun intérêt si il n'y aura pas de suspense.
Au fond écrire la vie de tout les jours, c'est pas très compliqué.
Au fond, c'est ennuyeux peut être mais pas compliqué.

BUCK PENSAIT
Ce qui m'embête le plus avec les livres,
c'est qu'ils sont lourds.
monroman doiut pas etre lourd
Les vinyles aussi,
et pourtant je les aiment.
Comment m'en débarrasser?
comment les garder?
ou les entasser
C'est un problème.

BUCK PENSAIT
ON va me dire c'est un livre dans un livre, comme tu as essayé de faire un film dans le film.
Je veux bien mais c'est pas nouveau
Les livres c'est comme les pommes de terres, une fois imprimé il faut le vendre, une fois, qu'ils ont poussés il faut les manger.

BUCK PENSAIT
Je me demande souvent, qu'est ce qu'ils pensent de ma femme.
Est ce qu'elle les roule dans la farine ?



BUCK PENSAIT
Tout ça c'est du pontifiant, je dois m'arrêter de pontifier.
Je me souviens du temps de Ginberg, et autres, ils avaient tous des barbes,et pourtant,ce n'était pas des islamistes, maintenant le doute s'installe.
Si il me manque de l'imagination, j'ai cas raconter les histoires de Steiner.
Mais comment fait il pour qu'il lui arrive des histoires toujours incroyable.
Comment a t'il fait pour tomber amoureux?
Il y a beaucoup d'histoire qui se raconte dans les bars.
Les bars irlandais....les bars niçois
Je ne sais pas attendre,
Il y a des gens qui savent attendre,
Moi je sais pas attendre.
Je suis toujours parti dans mon roman, il me faut donc,un drame, un suspense.


BUCK PENSA
Mon rapport aux corps des femmes est devenu confus.
J'en ai envie sans en avoir envie.
Surtout pas de complication.
D'après Nicolas, dans les vielles maisons de retraites, des petits vieux,
Ça y va.
Mais qu'est qui va?
ils baisent ?
BUCK PENSA
Je me demande si Marguerite DUras, à baisé jusqu'a la fin de sa vie,
et si arielle Domsbale, baise encore avec BHL.
Et est ce qu'elle met des dessous noirs ou blancs?
C'est un peu compliqué.
Trop d''artiste
Trop d'ego
.


BUCK PENSA
Si les choses ne sont pas à l’ordre à leur place
je n’arrive pas à réfléchir
En ordre veut dire qu’il y a le dossier dans sa sous chemise et sa sous chemise dans son dossier
Ensuite quand j’ai une idée
Tiens une nouvelle idée
Il faut que je la place dans sa sous chemise sinon elle n’existe pas
C’est une histoire d’échafaudage
Qui ne doit pas s’écrouler
Le problème est qu’il y a 30 échafaudages différents sur la table
Quo vadis ?
Monte verità ?
Maillol ?
Montélimar ?
Je n’arrive pas à réfléchir à tous ensemble
Même pas m’en souvenir du premier

BUCK ECRIT
J'aurai voulu être un génie avec
Rien dans les poches,
Même pas les clefs de ma voiture.
Il y a Raymond HAINS qui vivait dans les hôtels, mais il remplissait les chambres très vite.

Buck écrit
Je ne comprend pas pourquoi
tant adore CÉLINE et Proust.
Il faut que je relise Céline,
mais je suis trop vieux.
Moi, il m'arrive presque jàmais rien,
Steiner, à chaques fois il lui arrive quelque chose.
BUCK PENSA
dans mon roman
c’est fou comme j’attire les rates
les aigris et les jaloux
je leur offre souvent a boire
je me sens bien avec eux

BUCK PENSA
Les femmes sont de plus en plus compliquées.

Peut être que le dépressif ça marche,
le chanteur jean luc le Ténia, il faisait exprès?
un piège pour vendre des disques,
non il c’est suicidee

BUCK PENSA
Il faut accrocher les lecteurs avec des mots
comme quand les femmes qui passent
et qui vous accroche le regard
avec leurs jambes.

Les repas d'Annie, parfois lourd
parfois c'est léger.

BUCK PENSAIT
un roman sans sexe?
non quand il y a que ça,
ça deviens lourd.
On ne lit plus, on tourne les pages.

BUCK PENSAIT
Comment faire pour écrire quand on a pas de mémoire?
Même pas pour se souvenir du début.
Une histoire de femme, donc de désirs.

BUCK PENSAIT
Il y a rien de plus ennuyeux
Il y a rien de plus vrai
Il y a rien de plus faux
que de raconter ma vie de tout les jours.

buck etait
a la recherche dun scenarios
dans lequel il devait
se suicider

buck était embêté
qu allait il écrire
sa vie de tout les jours
il hésitait entre se voir dans Hitchcock
un Jeff Chandler
un Ingmar Bergman
un François Bergez

Buck frappa al a porte de l’otorhino
nez et oreille
c’était un ami le fils de Lola
que se passe til lui demanda l’oihorino j’aimerai devenir sourd
je ne supporte plus la vois d’Annie
Annie etait plus malade que Buck
elle avait une maladie du cerveau
en crise
elle perdait toute conscience
fabriquant naturellement des mots de haine
Haine de martyr

buck se dit il faut que je trouve le pitch
le scenarios
qu accroche

Enfin une nuit il trouva son pitch
Buck etait inquitet
Dans son pitch
Buck perdait la notion du temps
il ne savait jamais pus le jour
ni même le mois
Pourtant il continuait a écrire

il alait suicider son héros betch lui meme dansla salle de bain

(à suivre...)