OCCITANIE - 2008

OCCITANIE - NOUVELLES D'OCCITANIE OCT 2008 - 2008-12-03


PEUPLE OCCITAN
OCCITANIE BONNE NOUVELLE
Après avoir travaillé à leurs projets respectifs Lo Cor de la Plana pour l'un, Dupain et un trio pour l'autre, Manu Théron et Sam Karpienia ont reformé GACHA EMPEGA.
Désormais en duo, ils ont remonté leur répertoire de chants populaires occitans, pour voix, bendir et tambourin (et quelques nouveautés).

OCCITANIE TOULOUSE AUTRE BONNE NOUVELLE
La Région Midi-Pyrénées valorise la langue et la culture occitanes
La Région poursuit sa politique d'engagement en matière de valorisation de la langue et de la culture occitanes. Lors de la Commission permanente de novembre placée sous la présidence de Martin Malvy, les élus ont voté une subvention totale de 153 000 euros pour des projets divers, tels que la création d'un spectacle, l'organisation d'une rencontre sur la diversité linguistique et des actions de sensibilisation à l'occitan auprès d'écoliers de la région.
La Région a notamment voté une aide de 128 000 euros au Centre de ressources occitanes et méridionales pour la poursuite de ses missions. Pôle fédérateur et structurant, le CROM mène des actions de promotion du patrimoine sonore occitan, des actions éducatives, édite du matériel pédagogique, produit et diffuse du matériel d'information et de formation.
La Région Midi-Pyrénées s'est engagée à valoriser la culture occitane avec, fin 2007, l'adoption du Schéma régional de développement de l'occitan pour la période 2008 - 2013. Sa politique suit deux axes fondamentaux :l'impulsion d'une politique publique partenariale de développement de l'occitan (qui concerne notamment l'enseignement) et la définition de nouvelles orientations portant sur la transmission et la socialisation de la langue, la diffusion de la culture, les médias et la recherche.
Le budget qui lui est consacré en 2008 est de 1,1 million d'euros, soit une augmentation de 10% par rapport à 2007. Ce chiffre a plus que doublé en 10 ans.
Il sera notamment question de la culture occitane et de la diversité linguistique lors d'un atelier qui lui sera dédié jeudi 20 novembre de 14h30 à 18h30, et organisé, dans le cadre des Rencontres régionales de la culture des jeudi 20 et vendredi 21 novembre, à l'initiative du Conseil régional de Midi-Pyrénées
(ps q'uattend estrosi pour faire de meme )

OCCITANIE IL FALLAIT EN PARLER
A l'initiative de la Chambra d'Oc, 7 marcheurs partis de Vinai dans une vallée occitane du Piémont italien le 30 août ont traversé en 70 jours toute l'Occitanie en passant par la Provence, le Languedoc et la Gascogne, parcourant 1300 kilomètres pour arriver le samedi 7 novembre à Vielha, capitale du Val d'Aran, petite enclave de langue occitane de l'Etat espagnol. Tout au long de leur parcours, des marcheurs se sont joints à eux pour soutenir cette initiative baptisée l'Occitanie à pied qui vise à faire reconnaître par l'UNESCO la langue occitane comme patrimoine mondial de l'humanité. Sur leur passage, ils ont été accueillis avec enthousiasme par les populations et les municipalités et ont fait l'objet d'une bonne couverture par la presse régionale

OCCITANIE - Dictionnaire des auteurs de langue d'oc de 1800 à nos jours - 2008-12-03


ParJean FOURIÉ
Majoral du Félibrige
Il s'agit d'une édition augmentée, entièrement revue et corrigée, du dictionnaire paru pour la première fois en 1994 et qui était épuisée depuis longtemps. Sont regroupés par lettre alphabétique dans cet ouvrage tous ceux qui, depuis le début du XIXème siècle, ont écrit et publié en langue d'Oc des livres, plaquettes, tirés à part, etc. à l'exception des auteurs n'ayant collaboré qu'à des périodiques (almanach, journaux, revues ...). Ce dictionnaire, dont l'utilité n'a plus à être démontrée, recense près d'un millier de notices donnant des éléments biographiques des auteurs cités ainsi qu'une liste la plus fiable possible de leurs œuvres imprimées Innovation importante, en fin d'ouvrage figure un essai de listage des périodiques du domaine occitan, chaque titre étant accompagné de ses références de base (date de parution, numérotation, pagination, noms du responsables et des principaux collaborateurs, études qui lui ont été consacrées etc. ). Les almanachs sont également recensés, mais sous une forme beaucoup plus sommaire. L'ensemble de ces données constitue un outil de travail et de consultation qui permet d'appréhender dans toute sa diversité et sa richesse la plus large part de la production écrite en langue d'Oc depuis deux siècles. Conscient de l'intérêt et de l'importance de ce travail, le Félibrige a tenu à l'éditer et à en assurer la diffusion. Un ouvrage d'environ 360 pages, avec cahiers cousu-collé, au grand format 21 x 29,7 cm. avec forte couverture
Adresser à : FELIBRIGE - Parc Jourdan - 8 bis Av. Jules Ferry - 13100 AIX en Provence

OCCITANIE - recu d'occitanie nov 2008 - 2008-11-11

OCCITANIE
j'ai mauvaise conscience avec l'Occitan
difficile d'immaginer l'Occitan en première langue
Il faudra habituer les enfants à trois langues :
L'Occitan pour la vie de tous les jours,
se balader LEES FETES NOEL ETC gagner du terrain tous les jours pour devenir deuxième langue
Ensuite pour survivre dans la mondialisation
il faudra passer par l'anglais et le français
il ne peut pas y avoir mondialisation de l'Occitan ou des 5000 autres langues

CLAUDE SICRE
La revue Midi-Pyrénées a consacré un entretien à Claude Sicre. Si les idées exposées sur la première page semble sensées, la fin de l'article dérape complètement allant jusqu'à nier l'éradication des "patois" mis en place par l'administration française : "Il faut arrêter avec le mythe de la victimisation de l'occitan. Il n'y a jamais eu de « répression » de la langue d'oc […] Les Français ont majoritairement choisi d'abandonner leurs langues ethniques au profit du français. C'est un choix général, auquel les élites et le peuple ont participé de leur plein gré." (consulter l'ensemble de l'article <http://partitoccitan31.free.fr/200809article-mpp-Sicre.pdf> ).


ARTICLE 2 DE LA CONSTITUTION
Le Partit Occitan, tout comme d'autres militants occitans, ont demandé un droit de réponse à la revue pour recadrer les propos sur l'article 2 de la Constitution, la « nationalisation des langues de France », le fédéralisme de l'Etat, la prétendue «non répression » de l'occitan à l'école. Toutes les expériences de promotion et de développement des langues minoritaires qui fonctionnent en Europe s'appuient sur des autonomies régionales fortes, et un état fédéral et décentralisé (consulter l'ensemble de la réponse <http://partitoccitan31.free.fr/200809-poc-mppatrimoine-sicre.pdf> ).

La polemica pòt tostem pareishèr esterila, mes vesem plan que nos cau despassar los discorses formatats per la pensada exagonala, tà bastir l'esperança occitana ...

Partit Occitan
Le gouvernement français pour l'unité de la langue occitane dans le respect de sa diversité !

VAUZELLE ET MME AUBANEL
aout 2008
Suite à une question de Michel Vauzelle, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, demandant que le Provençal soit reconnu "à part entière parmi les langues régionales" (question publiée au Journal officiel du 13/5/08 page 3919) ,


voici la réponse de Mme la Ministre de la Culture et de la communication (Journal Officiel du 5/08/2008. Page 6760).
"La reconnaissance des langues régionales prendra forme d'une loi qui concernera l'enseignement, les medias, la culture et les services publics . Un projet de texte sera présenté aux assemblées en 2009.
Pour ce qui concerne le domaine linguistique gallo-roman, les services de l'Etat n'entendent pas remettre en cause la nomenclature traditionnelle, en usage dans l'administration depuis la loi Deixonne de 1951 : l'occitan est une langue avec différentes variétés dialectales, dont le provençal.
Chaque variété est l'expression pleine et entière de la langue qui n'existe qu'à travers ses composantes. Sous appellation englobante de provençal, c'est cette vision unitaire de la langue, "des Alpes aux Pyrénées" que Mistral exprimait dans son "dictionnaire provençal-français embrassant tous les dialectes de la langue d'oc moderne ".
Naturellement, la liberté d'expression s'applique ici comme ailleurs, et les locuteurs peuvent librement nommer leur langue comme ils le souhaitent. "

1 ) Communiqué de Presse País NòstreReunion País Nòstre le 3 Sept 2008 A LAURE-MINERVOIS
Du 30 Août au 7 Novembre, une marche « L'Occitanie à pied » est organisée par la chambra d'Oc, un parcours allant des vallées du Piemont en Italie à la Val d'Aran en Catalogne. Deux mois de marche à travers la Provence, le Languedoc et Midi-Pyrenées pour la reconnaissance de la langue et de la culture Occitane au Patrimoine mondial de l'Humanité (UNESCO). País Nòstre apporte son soutien à cet initiative et appelle toute la population du pays et les élus de toutes sensiblités à faire un accueil des Plus chaleureux aux marcheurs . Pour organiser l'arrivée de la marche dans l' Aude nous organisons une reunion de tous nos amis et sympathisants le mercredi 3 septembre à 18 H 3O au Domaine Vignalet (chez Jean-Baptiste LABADIE ) à Laure-Minervois.

Un contact : 0672094174

ATTENTION ! Les 15 et 16 Novembre, Manu Théron animera à La Ruche un stage de Chant Occitan.
Rendez vous pour une session intensive, reposant sur un répertoire inspiré des danses des pays d'Oc (mazurka, farandole, bourrée)
et d'autres formes chantées du patrimoine occitan (chant à déclamer, comptine...)
Tarifs : 100 € + 15 € d'adhésion
Pour toutes les informations et réservations, contacter le Mur du Son : 04 91 05 84 28/ emilie@lemurduson.org
Lieu : La Ruche - au théâtre Papyrus 5 Rue de la Cathédrale 13002 Marseille

AUTRE RENDEZ VOUSA NE PAS OUBLIER
Pour que l'article 75-1 de la constitution « Art. 75-1. Li lengas regionali apartenon au patrimòni de França."
21 de julhet dau 2008. ne reste pas une coquille vide, Anem Oc organise le 24 octobre 2009 une manifestation a Carcassonne. Nous étions 20 000 à Béziers, serem fòrça mai a Carcassonne. Pour tes lecteurs le lien sur notre article :
http://ieo06.free.fr/spip.php?article1340

AUTRE RENDEZ VOUS
Journees de larrazet :
La pensée et l'oeuvre de Felix CASTAN
Samedi 8 Novembre

SOLIDARITE
je soutient les trois militants indépendantistes bretons : Gael, Kristian et Paskal qui seront rejugés à compter du 17 novembre prochain par la cour d'assises spéciales de paris. comsoutien@gmail.com
Halte à l'acharnement judiciaire et politique contre Gaël, Paskal et Kristian !

OCCITANIE - ETONNANT N'ESTCE PAS ? - 2008-07-12


«La France est une et indivisible» dixit le lingüiste Henri Meschonic, fòrom de las lengas a
Tolosa, a la prima passada. E la Belgica ? Indivisibla ?
Puèi quand se pensa un estatut especial per la Polinèsia, la Kanaky, Corsega, l'Alsàcia-Lorrena, la
Iscla d'Oltra-Mar, e de bon grat politic, perqué pas per Bretanha, Occitània, Euskadi, Catalonha,
Alsàcia, Savòia, etc. Alara quand la Belgica se prepara a la fusion ... ambe lo gigant centralizador
del Sud. Se las conseuqéncia son mesurada de tot caire, vòli ben de l'introduccion de la Wallonia a
l'Estat francés, mas ne caldrà donar las consequéncias pels autres, non ?
Per fin, caldrà pas s'estonar de veire arribar aiçò, per Internet, la setmana que l'argument contra
las lengas de França dins la ConstituTion es ... «ont anem anar se votam aiçò», argument de la
páur qu'èra jà estat emplegat abans 1962 per frenar los dreits dels ciutadans en Argèria.
Pensi que tot es possible e Le Monde ne seriá l'instrument que ne seriá pas brica estonant.
Quand se parla que los Internautas manipúlan l'informacion, que cal dire dels jornalistas ambe lo
net ? Le Monde.fr manipula en Belgica.

Article du "Le Monde.fr" : C'est un document de 30 pages, totalement inédit depuis le déclenchement de la crise institutionnelle belge. Intitulé «Loi organique portant statut d'autonomie de la Belgique française», il expose ce que l'Assemblée nationale et le Sénat français pourraient adopter, après une déclaration de conformité du Conseil constitutionnel, et avant une promulgation par le président de la République. A savoir l'incorporation de la Belgique francophone, dotée préalablement d'un statut de collectivité territoriale autonome, dans la République. Le texte a été rédigé par des juristes belges, aidés de spécialistes français dont l'identité n'est pas révélée. Il émane d'un groupe de réflexion dénommé Énergies réformatrices, piloté par Daniel Ducarme, un homme politique célèbre en Belgique francophone. Ancien ministre et ancien coprésident du Parti réformateur libéral, il est aujourd'hui député fédéral et délégué de son parti pour les Belges de l'étranger. M. Ducarme endosse, «avec beaucoup de gravité», souligne-t-il au Monde, la
responsabilité d'un projet qui, dit-il, offre une perspective à sa communauté. «Lassée par la crise, l'opinion publique avance vite : 29 % des Wallons se sont récemment déclarés» ouverts «à la perspective d'une association avec la France», dit-il. M. Ducarme ne cache toutefois pas que celle-ci reste, même à ses yeux, «une hypothèse éloignée». Aussi a-t-il fait plancher ses collaborateurs sur un autre texte énumérant - en 3 feuillets celui-là - un statut d'une Belgique autonome, séparée de la Flandre dans l'hypothèse où la crise institutionnelle que connaît le royaume depuis treize mois se solderait finalement par une rupture.
« LARGE AUTONOMIE » «L'important est surtout de rendre les gens conscients de ce qui pourrait se passer, de les amener à s'interroger sur leur identité et de ne pas se présenter un genou à terre. Que ce soit face à la Flandre ou face à la France», souligne le responsable libéral. Qui rejette, au passage, l'étiquette de «rattachiste». «Le rattachement prôné par certains n'inclut pas l'idée d'une autonomie pour nos régions dans la République.» Inspiré des statuts de la Polynésie, le projet du député énumère en détail le partage des compétences entre la France et une « Belgique française », qui serait composée de la Wallonie, de Bruxelles, de la région germanophone et des communes limitrophes de la capitale belge, situées en territoire flamand mais majoritairement francophones. Leur population serait consultée par référendum. Soumise aux lois générales de la République, la «Belgique française» jouirait d'une large autonomie, notamment
dans le domaine de l'enseignement, de la recherche, de la culture et de l'audiovisuel. Son identité culturelle spécifique inclurait le maintien des langues flamande à Bruxelles et allemande en Wallonie, au côté du français. La «collectivité autonome» élirait un président et un vice-président mais garderait un roi, réduit à des missions purement protocolaires. Le système monarchique garde, il est vrai les faveurs d'une majorité de francophones belges... Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, correspondant)

OCCITANIE - MON AVIS (BOULEGA TI ) - 2008-07-12

De : <Lacrido@aol.com>
Date : Thu, 10 Jul 2008 11:32:35 EDT
À : <Lacrido@aol.com>
Objet : Le collectif Prouvènço a soutenu l'amendement de compromis sur les langues régio
Le collectif Prouvènço a soutenu l'amendement de compromis sur les langues régionales, proposé par Marc Le Fur. Cet amendement a été voté cette nuit par le parlement.
Lire la suite...http://blogs.aol.fr/lacrido/prouvenco

JE NE SAIS PAS QUOI EN PENSER
MIEUX QUE RIEN ?
OU PAS ASSEZ ?
POUR ENDORMIR ?

La Clau <newsletter@la-clau.net>
Show SHARP Les infos de la semaine en Catalogne Nord et Sud événement

OCCITANIE - A TITRE D'IFORMATION VOICI - 2008-03-16


CRITERES D'ADHESION AU P.N.O(PARTI DE LA NATION OCCITANE )
Les 8 critères donnés ci-dessous constituent la base minimum pour une
adhésion active et authentique au Parti.
Ils ont été approuvés par le Comité National
des 26 et 27 avril 2003 à Bagnols sur Cèze.

CRITERE 1 : Le P.N.O se réfère à la théorie ethniste et humaniste
selon laquelle toutes les nations du monde sont constituées
sur des bases linguistiques :
C'est la langue qui détermine l'existence et les limites de la nation.

CRITERE 2 : Toute nation ainsi définie a droit à l'indépendance politique,
indépendance qui s'incarne dans un Etat politique souverain.
Cela implique notre opposition à tout impérialisme.

CRITERE 3 : Le nationalisme du P.N.O se définit comme la lutte pour
l'indépendance et l'intégrité territoriale de toutes les nations du monde,
sans aucune exclusive ni restriction. Par exemple, à côté de la grande
nation Arabe qui va de l'Iraq au Maroc, le P.N.O
reconnaît et défend la nation Israélienne dans son droit à vivre
sur les territoires historiquement Hébreux. Ceci étant,
il appartient à tous les peuples et à eux seuls de définir leurs relations de voisinage.

CRITERE 4 : En ce qui concerne notre nation occitane qui est notre champ
d'action privilégié, elle se définit depuis Mistral comme allant
«Des Alpes aux Pyrénées» sur un espace composé du Limousin,
de l'Auvergne, du Dauphiné, de la Provence, du Languedoc,
de la Guyenne, de la Gascogne,
du Val d'Aran et des Vallées occitanes d'Italie.
Elle ne comprend pas la Catalogne qui constitue une nation différente.

CRITERE 5 : La connaissance de l'occitan dans une de ses variétés
dialectales, si elle est souhaitable, n'est pas obligatoire pour adhérer au
P.N.O De même, il n'est pas nécessaire d'être occitan d'origine pour
s'intégrer à notre pays, l'Occitanie, et devenir membre de notre parti.

CRITERE 6 : À l'intérieur des Nations, le P.N.O se déclare favorable à une
organisation fédérale qui permette aux collectivités régionales de
s'exprimer dans un cadre légal. A l'extérieur,
il demande que la nation occitane soit membre
à part entière de la fédération européenne en construction.

CRITERE 7 : L'appartenance au P.N.O n'empêche pas l'appartenance à un
autre mouvement occitan ou à un syndicat national. En revanche, elle est
incompatible avec l'adhésion à un parti hexagonal.

CRITERE 8 : Le P.N.O entend arriver à ses objectifs par les seules voies
démocratiques

OCCITANIE - oc oc oc - 2008-03-07

A PROPOS D'OCCITANIE


BAQUIE DE LEO DE NICE M'ECRIT
L'IEO-06 est entrain de réaliser une carte des cours adultes d'occitan. Bien sûr elle n'est pas encore achevée, 150 points y figurent déjà . En une semaine elle a reçu la visite de plus de 2000 personnes, c'est pour nous un encouragement.
pour la trouver aller sur google et faites une recherche pour (cours d'occitan)

JOAN-LOIS M'ECRIT
aux membres et ami-e-s de Gardarem la Tèrra
Il est tellement rare que la télévision publique nous
offre un film sur un grand artiste occitan et occitaniste
que je te fais suivre sans tarder l'annonce qui vient de nous parvenir sur la prochainediffusion de "et pourtant elle tourne"... autour de
Claude Marti... plan coralament,
Joan-Loís

RUGBY OCCITAN CATALaN BASQUE
J'avais raison. Presque tous les championnats de France de Rugby se déroulent dans les villes Occitanes. Je n'ai plus jamais entendu parler de Tours, de Lorient, de Brest. Je ne suis pas contre mais je note les faits.

OCCITANIE - OUI MAIS QUE FAIRE - 2008-01-13


LU SUR E NET :
À la rentrée 2007, les élèves du premier degré n'auront plus à choisir entre le créole et l'anglais comme langue vivante. Les nouveaux programmes ont tranché : la langue vivante sera étrangère et plus régionale. Loin de s'émouvoir de cette éviction du créole, le Rectorat, en plein cocktail de fin d'année, soutient, comme à son habitude, que l'option n'était de toute façon pas demandée

IMPERIALISME CULTURELLE EN FRANCE
3,1 millions de Français, qui ont pourtant été scolarisés, ne savent pas lire. Selon un rapport inédit publié hier, l'illettrisme dépend de la langue parlée dans l'enfance. Et le risque est plus grand s'il s'agit d'une langue régionale qu'une langue étrangère.
REACTIONS MULTIPLES DONT CELUI DE MAURIS
(vous pouvez les lire en allant sur

LU SUR LE NET : LES PEUPLES
La France est un pays vieillissant,
Occitania est un pays qui nait,
Breizh va renaitre,
Catalunya et Euskalduna sont des pays renaissants.
L'avenir de la France s'appèle la Gaule.
Je souhaite bien du plaisir au Ministere de l'Identité Nationale

LU SUR LE NET : POUR ALLIMENTER LE DEBAT
« La domination de la pensée unique »
Veuillez trouver, ci-dessous, un extrait du discours de Nicolas Sarkozy, le 9 mars à Caen.
"Il me semblait important de le porter à votre connaissance car c'est une réponse indirecte à notre lettre aux candidats. Je m'engage, bien entendu à vous faire un communiqué similaire si un autre candidat à la présidence de la République fait également des déclarations relatives à son projet politique pour la langue française et la francophonie. (Marceau Déchamps vice-président Défense de la langue française
http://www.langue-francaise.org )
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI DONC RENTRER SUR MON SITE A LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE

BEN A PROPOS DU GOUVERNEMENT PROVISOIRE OCCITAN
L'idée d'un Gouvernement OC provisoire que je trouvais au départ négative Parce que irréaliste représentant trop peu de monde m'a semblée soudain positive.
Cela dans la mesure où ce Gouvernement provisoire pourrait comme d'autres gouvernements provisoires à chaque fois que le pouvoir officiel prend des mesures donne sa position, il serait positif qu'on annonce
"communiqué du Gouvernement provisoire Occitan : voici notre position par rapport à
Ce serait une façon d'exister en donnant notre point de vue
Ces communiqués devraient être courts et trilingues : français, occitan et anglais
CELA DEMONTRERAI et souslignerai QUE NOUS AVONS UNE POSITION UNE ANALYSE
UN gouvernement proviusoire qui prendrai prend acte
et qui apres deliberations donne son point de vue
quue

RECU SUR LE NET
cher Ben De tout ceur avec vous!
Tout ce que vous demandez est inscrit en les pensées de beaucoup de gens
.Il fut crée FR3 télévision régionale qui n'a rien de régional mis à part les quelques informations que l'on nous donne et 'en Français'.
Je vous souhaite du courage,mais je crois que si l'on ne fait pas d'action d'éclat comme l'on fait les bretons,les corses et bien d'autres,on ne sera pas entendu.Ils faut en arriver au conflit pour que l'état en prenne acte.
Très cordialement!

RECU ET LU SUR LE NET
OUI MAIS COMMENT ENSEIGNER NOS LANGUES
chaque communaute prend en charge sa propre langue l'etat qui doit a chaque un de ces peuples une compensatuon pour spoliation et destruction de leur culture prend en charge le finencemaent deux heures obligatoire a lecole

RECU ET LU SUR LE NET
Carou Ben,
Siès couma vourii estre, foualé ,génialé ,révouluciounari ,pouéta ,un poù falabraqué ma uniqué é bèn de maï nissarte qué lu nissarte.Tu siès naïssuté a Napoli doun fan li cansoun li plu belli doù mounde è n'en pouadès estre fier ,couma ièù d'estre nissarte /piemontès è li gent d'aù babazouk ti devoun tout plèn per la tieù ethnicita , siès una gloria per Nissa è ti remercii . ti counouïssi despi la carriera Tonduti de l'Escaréna è sieù ben countente qué en la mieù vida aï counouïssute un gran artista, un qué la li manda pas dire .
Sincéramèn J G ( giourginaïré ) naïssute 9 carriera Verdi èn 1930.
Noun oublida de mi manda la lettra !


LU SUR LE NET : CULTURE EN BRETAGNE:PARJACME DELMAS
<jacme@occitania.org>
Bretagne : L'enseignement bilingue breton-français au collège est-il menacé ? L'Union des enseignants de breton (UGB) le pense. Cette association estime que le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos "prépare l'enterrement de l'enseignement bilingue breton-français au collège". En effet, un projet d'arrêté ministériel soumis au Conseil supérieur de l'Education mardi 3 juillet 2007, redéfinit les programmes de langues régionales pour le primaire. Jusqu'à présent, l'enseignement des langues régionales à l'école primaire reposait sur un arrêté de 2003, qui ne définissait pas précisément le niveau de compétences à atteindre à la fin du CM2. Le nouvel arrêté est plus précis.
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE
"

LU SUR LE NET
TRAITE EUROPEEN : CE QUE VEUT L'ALLEMAGNE
j'ai recu ce texte contre le traite europeen mais biensure si ce qu il dit est vrai :moi je suis pour car enfin une bonne nouvelle alors sarkosy aiderait sans le vouoir les basques les bretons les corses les occitansles catalans les alsaciens a sortir la tete hors de l'eau ?
VOICI LE DEBUT DU TEXTE
Le futur traité européen, destiné à remplacer la constitution européenne rejetée en 2005, est en cours de rédaction. Il sera soumis pour ratification aux parlementaires français (députés et sénateurs) très prochainement, avant la fin 2007 en tout cas. Parmi tous les aspects inquiétants de ce traité, figure la référence aux «minorités nationales», voulue notamment par l'Allemagne. Le texte ci-dessous a été envoyé en juillet à chaque parlementaire pour alerter sur les dangers du texte qui sera soumis. Nous désirons qu'un débat citoyen ait lieu sur cette question.
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE


LU SUR LE NET "OCCITANIE"
et si loccitanie prenait exemple sur la catalogne et reclamait le meme statut a la france que la catalogne a par rapport a l'espagne son dynamisme economique et culturel doublerait

LU SUR LE NET : LA CORSE FAVORISEE ?
La langue régionale bien intégrée dans les programmes scolaires
Des classes bilingues corse-français, un enseignement possible dès la maternelle et trois heures de corse par semaine : dans le primaire en Corse, l'enseignement de la langue régionale est pleinement intégrée dans les programmes. Les modalités de son enseignement doivent être présentes dans le projet d'école.
COMMENTAIRE DE BEN )
(les occitans peuvent se dire c'es tla preuuve quela force paye

A CE PROPOS SOYEZ GENTILS
Que tous ceux qui sont intéressés m'envoient à moi ou à Louis Pastorelli les coordonnées de groupes de chanteurs de rue, de rap ou traditionnels qui chantent en Occitan et cela des vallées italiennes jusqu'à l'Atlantique.



LANGUES ET PHILO AU BAC
L'épreuve de Philo du baccalauréat est passée, cependant nous vous suggérons de réfléchir sur un texte qui aurait pu faire l'objet d'un sujet de cette épreuve :
« Le premier instrument du génie d'un peuple, c'est sa langue.....Le droit à l'usage de sa langue , la capacité à communiquer et donc à comprendre et se faire comprendre, la préservation d'un héritage souvent vieux de plusieurs siècles ou millénaires doivent être au coeur de la mission des Nations Unies »
Cette déclaration n'a pas été prononcée par un « malheureux défenseur de la langue bretonne » , langue en grand danger d'extinction comme le souligne l'UNESCO, mais par l'Ambassadeur de France auprès des Nations Unies Jean-Marc de la Sablière lors de la proclamation par l'assemblée générale des Nations Unies : 2008, année internationale des langues.
Comme vous, respectueux des Droits Humains, nous vous proposons de plancher sur ce sujet. En vous remerciant par avance de votre contribution, nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, en nos salutations bretonnes

RECU ET LU SUR LE NET STEPHANE SIMIAND M'ECRIT
Juste un mot à propos du slam. Celui dont tu parles est sûrement très bien mais d'après les Rita Mitsouko ce ne serait qu'un sursaut du rap agonisant. Je n'irais pas comme certains opposer le rap au rock, car les deux sont des cultures ethniques vivantes, mais il est vrai que le parisianisme a peut-être un peu trop médiatisé le rap au détriment du rock. Même chez les Occitans, je préfère finalement les groupes qui sont plus rock (lou dalfin) que ce rap trop facile.
D'après les Rita toujours, le slam c'est faire croire à des gens qui
récitent un texte comme de mauvais élèves de CM2, qu'ils font de la
poésie... ( Stéphane Simiand)

LA GENERALITAT CREARA UNA OFICINA PER FOMENTAR L'OCCITA
La Generalitat ha aprovat un programa per a la creació de l'oficina Occitan en Catalonha, organisme que garantirà el desplegament adequat de la condició de llengua oficial que l'Estatut atorga a l'occità
EFE <mailto:info@avui.com>
Generalitat de Catalunya <javascript:void(null);>
Ult. Act. 31.07.2007 - 18:21 hs
LE TEXTE ETANT TROP LONG JE L'AI RENTRE SUR MON SITE A"LA RUBRIQUE DEBAT SUR L'OCCITANIE