CULTURE - THEORIE - 2007

CULTURE - THEORIE - LES AVENTURES DE MR EGO - 2007-12-31


" L'ART N'EXISTE PAS TOUT EST EGO "
Ce n'est pas une boutade, c'est mathématique.
Je dirais même que tout ce qui suit a été déjà dit et approuvé
mais ce n'est qu'en rassemblant tous les éléments
que la vision se complète et la conclusion est évidente :

1) Au départ si on survole la situation
la terre est pleine d'œuvres d'art dans les musées etc.
des musées d'art contemporain
des musées d'art classique, ethnologique des collections des galeries etc etc
Ce constat établi nous pouvons supposer
que formellement sur terre des objets dit "d'art" existent.

2) Quand on étudie ces œuvres dites "d'art"
dans le cadre du continuum espace temps on se rend compte
que leur création (apparition dans le temps) apparaît et
est issue de la nécessité pour des individus
(créateurs artistes) de produire du nouveau (de ne pas se répéter)

3) Chaque artiste cherche
à se différencier des autres artistes avec un catalogue de produits qui lui serait propre
Pour cela la plupart du temps
il se servira de la signature et de la date :
signature voulant dire "c'est moi qui l'ai fait"
et date : je l'ai fait avant un autre."

4) Revenons maintenant au formel à (l'objet oeuvre d'art physique) Le regardeur qui regarde l'objet dit "art "accepte pour règle que pour être considéré création l'objet dit "d'art "
doit au présent ou au passé ne pas être une copie et de ne pas se répéter

5) Par contre l'histoire ne limitera pas physiquement le champ spécifique de l'objet "dit art" champ qui reste ouvert sur le "tout possible" de l'univers de l'homme
Ainsi après Duchamp, Cage, le Dadaïsme, le Futurisme,
l'artiste sait que tout peut devenir art
à la condition expresse qu'il y ait un artiste pour le signaler, le dire, le décider.

6) Tout devenant art : la poussière en dessous de votre lit,
une tache de margarine sur votre chemise, nous avons l'équation
L'ART = TOUT et TOUT = RIEN l'art n'est plus qu'un objet, une forme, une idée qu'un artiste x aura décidé être art.
A ce stade l'art cesse donc d'exister
par contre l'artiste avec son ego lui existe toujours

6 ) L'artiste mu par son ego
(et la nécessité de se faire voir et reconnaître)
va donc établir un catalogue de ce qui le différencie des autres.
Exemple : moi Buren je fais des bandes de 8 cm
Moi Viallat je fais des haricots
Moi Rembrandt je fais des clairs obscurs
En vérité le clair obscur, les haricots ou la bande ne comptent plus ni même leur mode d'emploi ou explications
La seule chose qui compte c'est le « moi je »
) Reste donc seul sur la table de vivisection :
"l'ego de l'artiste."

7) Si maintenant au lieu de se focaliser sur l'œuvre (qui n'est qu'un piège que tend ego au regardeur) derrière chaque œuvre se cache le message : "s'il vous plait regardez-moi", nous nous intéressions à cette seule et unique matière dont l'art est composé c'sta dire à "l'ego lui même"
L'enquêteur se trouve vite confronté à une matière visqueuse sincère, hypocrite, menteuse, angoissée, immaginative
un ego qui sera à la fois celui du Freud avec papa maman
celui de William Reich avec papa maman sexe ou celui de Jaulin (et ça m'intéresse un peu plus) (pas d'ego sans langue et peuple)
Mais stop je sens la spirale me prendre alors a dans 10 jours pour la suite des aventures de Mister Ego,

PROCHAINS EPISODES
L'EGO DOGON
L'EGO DE ISOU
L'EGO DE PURE SANS OEUVRE
ETC

CULTURE - THEORIE - PETITION RECU ET SIGNÉ PAR MOI - 2007-05-16


ENTRE L'ART ET L"ETAT
PLUS D'ART PLUS D'ÉQUITÉ
Nous dénonçons le monopole exercé, en France, par l'art officiel.
Nous dénonçons la mise en oeuvre organisée d'une pensée officielle unique, exclusive et
ségrégationniste obsédée par l'art émergent, la mode, et l'art-spectacle.
Nous dénonçons la censure systématique et la violence faites à tous les artistes qui échappent
au moule impost par cette pensée officielle unique.
Nous dénonçons l'ignorance et le mépris quaffiche à l'égard des artistes lorsqu'ils sont
français une minorité d'agents publics sous, influence du marché international,
Nous dénonçons l'absence de transparence, d'équité, et de pluraljsme des choix officiels, ainsi
que l'absence généralisée des artistes des organes de contrôle - démocratique.
Nous dénonçons la centralisation abusive du pouvoir et la mainmise d'un petit groupe de
censeurs officiels sur la Delegation des Arts Plastiques et le Musée National d'Art Moderne.
Nous dénonçons les choix incohérents et mondains de l'AFAA. : .
Nous demandons une decentralisation du pouvoir, et le retour à la diversité, à l'équité, et au
pluralisme dans la politique menée en faveur de l'art vivant. . .
Nous demandons une plus grande autonomie de la Délégation aux Arts Plastiques et du Musée
National d'Art Moderne.
Nous demandons, en contrepartie de cette autonomie, la création de Conseils Scientifiques et
d'Éthique pour garantir à la fois la pertinence, la transparence, le pluralisme et l'équité des
orientations et des choix du Musée National d'Art Moderne, de la Délégation aux Arts
Plastiques, et de l'AFAA.
Nous demandons que les artistes soient pour partie membres renouvelables de ces Conseils
Nous demandons que les lieux d'exposition temporaires, les Galeries contemporaines du
Centre Pompidou et les espaces du Palais de Tokyo, soient équitablement répartis entre les
différentes générations et courants d'artistes vivant et travaillant en France.
Nous demandons l'équité et le pluralisme des generations et des courants dans les
presentations officielles de la creation contemporaine en France.
Nous demandons que l'enseignement artistique â l'école devienne enfin une priorité dotée des
moyens nécessaires, et une valeur prise en compte dans les évaluations.
L'ART C'EST NOUS (

CULTURE - THEORIE - LE MUR DE BEN A LA VILLA ARSON - 2007-01-22

J'AI RETROUVÉ PAR HASARD CE TEXTE QUI DATE DE 2005JE NE SAIT PAS SI IL FIGURE OU PAS QUELQUE PART DANS MON SITE
AVEC LE TEMPS QUI PASSE JE ME DEMANDE COMBIEN L'ONT LU ET QU ONT T'ILS PENSÉ
BEN 2007



VOICI POUR CEUX QUI ONT LA FLEMME DE LE LIRE ET CEUX QUI VEULENT LE GARDER, MON TEXTE ECRIT SUR LE MUR
EN CE QUI CONCERNE LA PARTIE OCCITANE (LA LANGUE DU PAYS)ELLE EST UN PEU CONFUSE, JE LE RECONNAIS, MAIS J'AI FAIT DE MON MIEUX

VOUS TROUVEREZ UNE PLUS AMPLE EXPLICATION SUR MA POSITION EN CE QUI CONCERNE L'ART CONTEMPORAIN L'IDENTITE ET LA NATION (THEME DE CETTE EXPO) SUR MON SITE (BEN-VAUTIER .COM ) RUBRIQUE POUR CHANGER LE MONDE.



MUR DE DROITE
En ce temps la Ben vint à la Villa et dit : enfin une expo sur la nation et l’identité – un sujet qui me prend la tête depuis 40 ans – c’est le nœud à débrouiller de la contemporanéité dans le monde de l’art aujourd’hui – et moi qui ai tout un mur sur lequel je peux écrire ce que je pense – j’espère ne pas être trop pontifiant donc voilà : je crois que l’humanité est une – mais se divise aussi en communautés ayant toutes leur langue et leur culture – la diversité linguistique et culturelle est une richesse chaque langue est une vision différente du monde – l’art contemporain n’appartient pas aux artistes d’une dizaine d’ethnies économiquement dominantes - mais aux artistes de toutes les cultures qui peuplent ce monde – Je dis donc aujourd’hui à toutes les institutions centralistes : il y aura, il y a une avant garde – Sioux – Basque – Inouit – Rom – Kurde – Occitane – Méo – Maya – Dogon - Mapouche – Aïnou – Berbère – Catalane – Frise etc Chaque peuple apportant à l’art son nouveau J’ai bientôt plus de place alors résumons : si se battre pour gérer son destin culturel et garder sa langue contre l’oppression par une autre culture c’est être nationaliste alors je suis nationaliste – Par contre si être nationaliste c’est croire que son peuple est supérieur aux autres peuples et accepter qu’il les acculture je suis à 100 % anti-nationaliste impérialiste (BEN JUIN 2004)


MUR DE GAUCHE (EN OCCITAN NICOIS)
Bonjou sabi pa trop ben lou nissarte me vuoli l'empara
sieu un pintre que respecta la lenga d'au pais
parli lou nissarte me (avec) l'accent estrange
nina n'en sapias pas mal,
mas fas ta partida de petanca, fas ta siesta prangiera
desincusas de voler exister

(TRADUCTION)
BONJOUR JE NE PARLE PAS TROP BIEN LE NICOIS MAIS JE VEUX L'APPRENDRE
JE SUIS UN PEINTRE QUI RESPECT LA CULTURE DU PAYS
JE PARLE LE NICOIS AVEC UN ACCENT ETRANGER
NE M'EN VEUX PAS MAIS TU FAIS TA PARTIE DE BOULES
TU FAIS TA SIESTE TRANQUILLE
POUR T'EXCUSER DE VOULOIR EXISTER.

MEME TEXTE QUE DANS LA VERSION FRANCAISE
Aloura Ben venguet a la vila e diguet - enfin una esposicion sus l'identitat et la nacion - un subject qui me pilhet la testa despi 40 ans
Es un not da destortilhar de la contemporanitat dins lo monde (d'encuei qu'es pas que de decoration) e ieu qu'ai tot un barri (mur) sus de que poardi escriure cen que pensi dau subject cresi que l'humanitat es una mas si divede finda en comunautata qu'an totis una linga e una cultura diferente

TEXT EN ANGLAIS
Good morning nissa / what i believe is that
Everywhere in the world where official state borders were created not from the reality of the culture and language of the people which live there but from decisions resulting from imperialistic conquests it must be possible to recompose news borders taking into consideration linguistic realitys so that no "people" are obliged to undergo cultural and political oppression

With regard to the contemporary art the concept of contemporaneity does not belong exclusively to the artists of the ten dominant ethnical groups, but to all the artists of all the cultures languages in this world who seek and bring newness in 2004 to the cultural heritage of their people.

The people considered as minority communities like the Basques, the Occitans the Ainous the Mapouches the Catalans etc located on the territories of current States nations must have the possibility of deciding their own political and cultural destiny in the respect of the other people, cultures, languages.in the respect of all the other cultures languages rights (Ben 2004)

POUR PLUS DE PRECISIONS SUR MA POSITION ALLEZ A MON SITE
ben-vautier .com ET CLIQUEZ SUR (POUR CHANGER LE MONDE)