INDIVIDUS - 2005

INDIVIDUS - POUR RAYMOND HAINS OCT 2005 - 2005-10-29

Deux coups de fil coup sur coup
m'annoncent ce soir
Que Raymond Hains est mort
Le troisième ajoute « tiens bon Ben »
Que dire ?
Que penser ?
Penser à Raymond ?
Oui penser à Raymond
Je l'ai vu, il y a peine 10 jours
à la Fiac
écrire sur lui -oui
avec Raymond, le temps s'arrêtait et la fascination était là

AVEC RAYMOND, on pénétrait dans une machine à voyager dans le temps
Son temps n'était pas celui d'Einstein ou de Greenwich
on rentrait dans un restaurant à 9 heures et on
ressortait dans un autre temps celui de Hains

AVEC RAYMOND, tout devenait, lieux, temps et mots
Un mot en appelait dix autres qui en alimentaient trente autres
On commandait une bière Stella, on se retrouvait dans la chambre de Mme Stella - je l'avoue, je me suis perdu plus d'une fois sur la route de ses mots
AVEC RAYMOND se promener dans la rue c'était une légende qui se mettait en marche
Quand les aficionados de Raymond se rencontrent l'un dit à l'autre :
J'étais avec Raymond pendant 5 heures
L'autre répond : avec moi cela a duré toute la nuit

AVEC RAYMOND, On ne savait jamais - un jour Raymond disparaît - on le cherche partout - il s'était échappé pour aller à Barcelone
ou encore parti pour visiter la Biennale de Venise et il est resté trois ans

AVEC RAYMOND l'art contemporain n'a jamais su sur quelle jambe se tenir Raymond était dix fois plus destroy et libre que tous ces jeunes qui se donnent des airs et jouent à être destroy

OUI RAYMOND tu vas rester parmi nous comme un mystère, une énigme, une différence, un monument et, comme le Petit Poucet a parsemé sur son chemin un tas de petits mots, plaques, photos et nombreux seront ceux qui vont décortiquer tes piles de livres, le désordre de tes chambres, tes notes et comme pour un Nostradamus qui nous cacherait un trésor
l'art mettra longtemps à prendre la juste mesure de ton importance car tu as toujours brouillé les pistes

VOILA RAYMOND JE PENSE A TOI ET MERCI POUR LE TEMPS QUE J'AI PASSÉ AVEC TOI
Ben 2005


INDIVIDUS - POUR ARMAN OCTOBRE 2005 - 2005-10-26


ARMAN EST MORT VIVE ARMAN
Je perds la mémoire
Et pourtant
JE ME SOUVIENS
D'un Arman, qui dés qu'on parlait trop d'art prenait un plaisir certain à réduire l'art à un phénomène anthropologique presque mineur sur une échelle temps de l'espèce humaine
Et ensuite de la même main réduire l'espèce humaine à peu de choses sur l'échelle temps de l'univers et des galaxies
JE ME SOUVIENS
D'Arman au soleil Sur une terrasse de bistro rue Félix Faure regardant les femmes passer me disant un jour que j'avais perdu une amourette que rien dans l'univers se perdait ni énergie ni amour-ni clefs
JE ME SOUVIENS D'UN
Arman assis sur le bord de la fenêtre de l'arrière-boutique de son père avec Klein et moi une balle de ping-pong à la main lui expliquant que je venais de signer dieu
JE ME SOUVIENS D'UN ARMAN
Conteur d'anecdotes, d'histoires
Il y avait souvent cercle autour de lui
Pour écouter indéfiniment ses histoires
Et lui la malice au coin de l'œil savait qu'il captait et en jouissait
JE ME SOUVIENS
D'Arman passant de temps à autre devant le magasin pour me raconter ce qui se passait à New York c'est lui qui m'a dit un jour
Andy Warhol est différent car il s'en fout ou fait très bien semblant de s'en foutre
JE ME SOUVIENS
D'un Arman, qui savait dispenser son savoir
Et question savoir
Il savait- savait qu'il savait - et aimait faire savoir qu'il savait
JE ME SOUVIENS
D' Arman, qui revenait de News York avec des informations
A redistribuer et qui contrairement a Martial et Yves aimait redistribuer ce qu'il savait (nous réveillant de notre torpeur niçoise )me disant « tu n'es pas au courant des happenings », il faut que je t'explique en fait Arman m'a expliqué - l'art - Duchamp - le ready-made - l'anthropologie
JE ME SOUVIENS D'UN
Arman lucide
Lucide sur la place de l'art
Lucide sur sa carrière
Lucide sur la mort
Lucide les femmes
JE ME SOUVIENS D'UN ARMAN
Recevant chez lui, en kimono,
Entre une partie de Go et une histoire à raconter
JE ME SOUVIENS D'UN ARMAN
En famille et de sa petite fille qui apprivoisait les guêpes
Sur ses mains
SURTOUT JE ME SOUVIENS D'UN ARMAN
Qui avait une jouissance à vivre, à aimer les femmes
À aimer les objets qu'il trouvait à aimer faire bouger la vie autour de lui
Tiens petit à petit la mémoire me revient
Je dirai même cela se bouscule à l'entrée
Le croustillant
Vous lirez peut etre donc le reste sur mon site
pour le momment
MERCI A ARMAN POUR M'AVOIR MIS LE PIED A L'ETRIER
ET FAIT AVANCER LE SCHMILBLICK DE L'ART

INDIVIDUS - PAS D'ART SANS INDIVIDUS - 2005-06-14

Bonjour
Sayez ma démengaieson de parler des autres me reprend
J'ai beaucoup tapé sur mon palm cette semaine
Sur NICE (les individus)et ce qui se passe
Sur le LIBAN (politique internationale)les élections
Sur l'Europe (la suite du non)
Mais pour que ma news letter ne soit pas trop longue
je rentre ce que j'ai écrit sur mon site aux rubriques
2005 cultures Nice - Politique internationale allez-y
Autre bonne nouvelle il suffira tous les matins de cliquer sur http://www.ben-vautier.com/webradio/
Pour m'entendre BLATERER
J'aime bien le mot blatérer
Il y a ceux qui bloguent moi je BLATERE

Et pour commencer voici quelques
HISTOIRES D'INDIVIDUS AB LIBITUM
Vous ne les connaissiez peut etre pas
C'est pas grave
Ils existent avec chacun leur vie
qui ont un jour croisé la mienne et aujourd'hui à travers moi la vôtre

RAPHAEL MONTICELLI je l'ai croisé hier en voiture sur la route
de Roba capeu il attendait le bus
J'ai voulu le prendre en stop
Il allait dans le sens inverse

CHARLOTTE MOSER à Genève
M'a donné 2 catalogues de Maike Freess
"Led by pleasure"
Maike Freess une femme dont les photos donnent l'impression qu'elle cherche à se trouver

JAQUES HALBERT il rit très fort Il m'a envoyé un livre "le mur du rire" livre riche en idées décapantes C'est Fabrice son assistant qui a fait le montage très réussi

HALBERT, LABELLE ROJOUX, DALIGAND, CASTAGNOU
Voilà des individus que j'aime pour leur art qui contient une attitude envers la vie (comme Satie, Picabia, Cage)
Ils méritent tous d'être à l'Académie Française et de recevoir la légion d'honneur

KUSTURIKA
Content que Kusturica soit président du Jury
Parce que c'est un grand cinéaste mais aussi parce que c'est un pied de nez à ces deux moralisateurs de Finkielkraut et BHL qui avaient jeté l'anathème sur lui pour son film Underground.
J'en profite pour dire que la Bosnie, la Croatie, le Monténégro et une petite partie nord du Kosovo parlent le Serbo-croate. Donc ils ne méritaient pas cette guerre et ces morts qui leur ont été imposés par l'ONU, l'OTAN etc. Isbegovitch et Tudjnam sont plus responsables des morts de cette guerre que Milosévic.

TOPOR
Je refeuilletais hier soir un livre de dessins de Topor et je n'ai pu m'empêcher de penser que les dessins de Topor viennent bien avant toute cette mode de petits dessins qui fleurissent partout dans les galeries d'avant garde semi- sclérosées.

ARIAS MISSON me réclame sa pièce de l'expo Fluxus vérité
Je crois que je l'ai donnée à Emily la dernière fois qu'elle est passée à la maison.
A propos d'Emily que deviennent mes pièces et sa Fondation ?

PHILIPPE HORTALA
La ville de Colomiers expose Philippe Hortala
Philipe Hortala Hhomme solide est mort, il y a quelques années de cela en travaillant avec une tronçonneuse qui lui a échappé des mains
ça me rappelle que j'ai un Bar d'Hortala que je dois restaurer.

MARCEL ALOCCO
M'a envoyé ses poèmes cyniques
Je n'arrive pas à les lire d'ailleurs je n'ai pas mes lunettes
Je ne lis qu'à partir du corps 12
Je remarque néanmoins qu'il a la manie des dates, comme moi
C'est l'ego qui pleure parce que les autres font des choses et qu'il a envie de leur dire : mais je l'ai fait avant vous.
A chaque fois que je mets une ancienne date j'ai un peu honte

CHERI SAMBA
reçu son invitation c'est un artiste Africain
plus fort et lucide qu'il ne le laisse apparaître. Il ne se laisse enfermer dans aucun tiroir.

CHUBAC
J'ai mauvaise conscience depuis que je me dis : Ben il faut aller lui rendre visite, il est en maison de repos (cela te pend au nez aussi et tu seras bien content qu'on vienne te voir)

SYLVIE BOULOUD
J'ai oublié de remercier la belle Sylvie Bouloud qui m'envoie toujours les films qu'elle fait sur moi et dans lesquels j'apparais.
Elle m'a filmé avec Maurice Lemaître

MAURICE LEMAITRE
Les gens ne comprennent pas que Lemaître m'insulte me traîne dans la boue le lundi et me sourit et me parle d'Annie le mercredi.
C'est dans sa nature je le prends comme il est et j'aime ses yeux pétillants de malice

ECHOS DE LA BIENALE DE VENISE
trop de video NO CHOC ANYWHERE
ceci dit ; le stand de Anette Messager est une belle réussite elle merite la gloire -Mona Athoon est bon aussi bien que du réchauffé

MICHEL BASQUIAT
L'image choisie par Bischofberger pour son exposition de Jean Michel Basquiat n'est pas bonne.
A moins que je me sois habitué à Basquiat et qu'il ne m'étonne plus contrairement à Combas qui m'étonne toujours.

DIETER ROTH ET DOROTHY IANNONE
Au Sprengel Muséum de Hanovre
Que devient Dorothée ?
Elle chantait sur les tables
Elle doit toujours être très belle
On se rappelle d'elle à Nice
Encore une femme qui s'est battue pour les femmes dans l'art contemporain il n'y a pas qu'Orlan

JEAN LOUIS VILLA expose A LA MAISON BLEUE
Indiscutablement il y a injustice envers ces artistes qui n'habitent pas Paris et qui optent pour la région.
C'est toujours les snobs qui achètent leur huile d'olive à Paris qui décident de l'art contemporain.

RE - BEN Quelques nouvelles à propos de mes activités sur le net
Il faut savoir J'ai quatre listes d'adresses pour quatre newsletters différentes. La plus importante est ART les autres sont Occitanie- ethnisme Fluxus et Nice
Alors si vous recevez parfois une lettre en double c'est que vous êtes sur deux de mes listes à la fois, Nice et art ou art et ethnisme

PINCEMIN EST MORT
Relativement jeune, 60 ans, je crois
J'ai un très beau Pincemin ancien, mais je n'ai pas de mur assez grand pour l'accrocher.
Un bel article sur Pincemin de Breerette dans Le Monde.

RODRIGUEZ
M'envoie toujours ses tracts au vitriol par fax. Je les reçois maintenant sur le mail et je vais pouvoir les mettre dans mon Site à la rubrique : RALEURS. Quoi qu'on en dise c'est un vrai râleur et j'aime les râleurs même s'il se trompe et joue les chevaliers blancs redresseurs de tort et empêcheurs de tourner en rond

A PROPOS DE PINAULT
que devient Philippe Vergne ? A-t-il perdu son job ?
Je lui propose une place d'apprenti "rouleur dans la farine" avec le maître Ben à Saint Pancrace (très peu payé)

JOEL HUBAUT
se bat comme un tigre du Bengale
Son Work-shop Zebra crossing me paraît vivant.
J'aime bien par exemple
Comment choisis-tu tes images ?
"Ce sont les images qui me touchent. J'y réagis parfois je dessine ou j'enregistre. C'est un regard, comment les gens regardent, touchent, c'est ce qui me parle. J'essaye de capturer des moments temporels".

ERIC DIETMAN
mort depuis deux ans
On fête sa mort
Les prix grimpent
Il n'est plus là pour traiter tout le monde de sale con.

JEAN BROLLY
va à Séoul. Non pas vendre des assiettes mais de l'art
Je lui propose le tableau "unité Nord et Sud" en coréen

LE COLONEL
me dit qu'il prépare sa valise rouge pour partir à Venise
Il est incroyable. La dernière fois à Venise je me suis plus souvenu de lui que des peintres officiels
Il avait fait une course d'artistes portant leur conservateur sur le dos.
J'aimerais que La Station l'invite à faire quelque chose à Nice

CORNUDET,
un artiste qui habite Strasbourg. Il remplit, c'est un remplisseur d'espace. Je ne sais pas où le classer : sous lettrisme ou sous Combas ou encore dans l'art brut.

ISIDORE ISOU
Initiation à haute volupté publié par Conz.
Il a raison. J'ai toujours aimé chez Lemaître comme chez Isou le fait qu'ils mettent sur le même niveau la drague et la peinture comme grand art.

FIDH ET MENARD
Je commence à prendre au sérieux l'accusation qu'il travaille pour les usa parce que si je vois la liste des grands prédateurs de la presse j'y vois Mugabe, Castro, Chavez mais jamais Bush ni Rice et pourtant c'est eux, à mon avis, qui méritent Nuremberg (voir l'image)

MAXIME MATRAY plus grand artiste qu'il ne parait car trop discret son travail contient une subversion presque invisible mais rampante

OLIVIER LIEGENTexpose ses chaises chez Vincy
Nous avons tous décoré une chaise. C'est Morellet qui a la chaise la plus chère et il paraît qu'il a fait du sous Ben.

THIERRY EHRMANN,
le grand chef d'Art Price a transformé sa maison en sculpture totale d'après les photos ça pourrait Beyrouth ou Berlin bombardé, une prémonition de ce qui nous attend. Ce que j'aime chez Thierry c'est son esthétique de la catastrophe.

SYLVIE FLEURY
J'ai lu dans un grand journal ceci qui m'a fait rire de plaisir
"J'ai rêvé que Sylvie Fleury était Jeanne d'Arc et que j'étais son bourreau. J'approchais ma torche du bucher avec une joie enfantine et je la regardais cramer. J'étais heureux…"

DENIS CASTELLAS
chez Kiss and Fly à Nantes
J'adore le carton d'invitation
Ca me rappelle que j'ai deux ou trois Castellas qui ne sont pas signés et pour lesquels il va jouer la comédie : j'ai fait ça quand ?

DI ROSA EXPOSE A MIAMI
Sur le carton d'invitation on ne dirait pas un Sétois mais un conservateur Américain. C'est vrai que la carte d'invitation n'est pas sonorisée et ne peut pas reproduire son accent, pur Sétois.

SUMKAY
m'envoie des photos en noir et blanc sur le net. Avec lui la vie en noir et blanc n'a pas besoin de mots ni de poésie
On l'imagine facilement en train de se balader dans les rues de LIEGE prenant photos après photos. Il pourrait faire un petit CD de toutes ses photos et les passer en diaporama. Mais son truc c'est de nous faire attendre les 5 prochaines sur le mail
Bravo JIM SUMKAY

A CANNES AU FESTIVAL
J'aurais aimé voir le Jarmusch, le Wim Wenders, le Star wars et tous les autres films sans exception.
Le cinéma c'est quand même extraordinaire c'est un lieu où on crée, où on vit. Où on peut raconter une histoire

UN SCIENTIFIQUE SUD-AMERICAIN a découvert lors de ses études que les personnes n'ayant pas assez d'activité sexuelle ou ayant des fantasmes sexuels inassouvis lisent leurs mails avec la main posée sur la souris (frustration de ne pas avoir plus souvent la main posée autre part !). Pas la peine de l'enlever, c'est trop tard

MR MOUTON notre professeur de philosophie de la villa Arson
a présenté son livre il y a quelques jours de cela
dans le jardin de La Station. Pour cela il a fait une lecture.
Je ne me souviens que de deux phrases dans sa première lecture :
"Ouvrir la porte" et "Pierre mange tes haricots"
pour le reste quand il explique il y a beaucoup de "heu heu heu"
ceci étant je vais acheter le livre.

LUCIANO CASTELLI CHEZ GUY PIETERS A ST PAUL DE VENCE
Dans ses nouveaux tableaux
sa sexualité disparaît, est plus codée.
Je la trouve moins libre.

BERNARD GIOVANELLI FILS
indiscutablement lucide et atteint par le virus de l'art d'avant garde J'ai très mauvaise conscience (encore) car c'est vrai je ne lis pas toutes ses lettres par contre je les garde toutes et les lirai un jour son enthousiasme désarçonne mon cynisme (merci pour le Duchamp )je crois qu'il mêrite une rubrique blog sur le net.

INDIVIDUS - TOUS DES INDIVIDUS - 2005-01-16

Ce soir
basta Ben
Ma tête se rempli d'individus
Sartre as dit l'enfer c'est les autres
Duchamp : c'est le regardeur qui fait le tableau
Moi je dis attention ils sont partout
Ils sont parmi nous
LES INDIVIDUS

INDIVIDUS
Annie
Regarde Arabesque à la télé,
écoute Ruquier sur Europe
lit Hitckock
regarde Columbo et Canon
parle à ses petits enfants
regarde ses plantes pousser
sourit à ses chats
écoute Evelyne ou Simone au téléphone
existe-t-elle vraiment ?

INDIVIDUS
Ben a grossi il va pas bien
Arman marche mal
Verdet à force de ne pas vouloir s'arrêter et de vouloir aller toujours plus loin est mort.

INDIVIDUS
partout
dans les rues de plus en plus
d'artistes paranoïaques lucides
partout
l'hypocrisie entre galeristes et artistes
est devenue chose aussi naturelle
que prendre une tasse de thé
les compliments et les sourires masquent l'argent

INDIVIDUS
Devenu vieux l'artiste célèbre
Devient pour le prédateur avisé
Un terrain vierge d'exploitation
il y a "demande" donc on y va.
il installe un pipe line et il pompe
Il suffit d'éditer les exemplaires,
et ramasser le pactole.
Et puis ce n'était qu'un égoïste

INDIVIDUS
Ce Thomas Hirschhorn qui emmerde la Suisse
m'emmerde aussi. Qu'il fasse son expo ? très bien
Son truc c'est le scotch c'est très bien
le reste sent l'inflation médiatique
et alors ?
je me demande pourquoi ? pour qui ?
une Suisse Romande qui aimerait en découdre avec une Suisse alémanique ?

INDIVIDUS
Jean Baptiste Ganne
nous a envoyé un petit livre "un art moyen"
avec un texte de Bourdieu
C'est toujours du Jean Baptiste qui cherche à regarder derrière les choses.

INDIVIDUS
Arnaud Labelle Rojoux sort un nouveau livre
"l'acte pour l'art"
en plus d'être un bon artiste c'est un bon critique d'art
bien que je ne sois pas d'accord avec son analyse de Fluxus, Dada etc

INDIVIDUS
Olivier Mosset type super cool et sympa avec une peinture super ennuyeuse et intéressante parce qu'ennuyeuse

INDIVIDUS
François j'aurais aimé que mon fils Francois me conseille, m'explique d'abord et me conseille ensuite.
en ce qui concerne les abonnements de téléphone
J'y comprends rien.

INDIVIDUS
Bergez est mort J'ai collectionné, contre l'avis d'Annie qui ne les aimait pas, toutes ses lettres pornos. Il faudra que je les relise. Pourquoi les mots crus tels bite, enculé, gênent tant ? Annie me fait remarquer que dans ses derniers textes le porno a disparu et qu'il ne parle que d'art contemporain. On dirait deux personnes. J'ai connu Bergez quand il a fait le mur à Beaubourg. Il travaillait à Beaubourg et avait décidé d'occuper un des murs du sous-bassement peu fréquenté. Je crois même qu'il avait une fois repeint un mur en Buren. Et bien sûr Buren n'était pas content

INDIVIDUS
Topor Les dessins Panic de Topor à Strasbourg il parait que c'était formidable. Moi j'avais peur du rire de Topor. Je me demande si ce n'est pas le fisc qui l'a tué avec le stress que ça lui a donné.

EMILY EST MORTE.
Il faudrait en parler mais je n'ai pas envie d'en parler.
L'hommage aux morts me bloque
Et pourtant je pense souvent à Emily

INDIVIDUS CATHERINE MILLET
Catherine Millet écrit (parait-il) un livre sur la jalousie. Très bon sujet abcès à crever. La jalousie existe et faire semblant qu'elle n'existe pas c'est pédaler dans la semoule

INDIVIDUS BETANCOURT
Paris demande la libération de Betancourt. Mais qui est cette Betancourt ? une employée des services secrets ou une personne dont on s'est servi ?

INDIVIDUS ANNIE
Annie aussi a son petit coin sur mon site dont je ne connais pas le code d'entrée. Allez faire un tour

INDIVIDUS CLAUDE BELANGER UN QUEBECOIS CULTUREUX
est venu un soir m'inviter au Québec pour parler du cynisme. Tout est cynisme aujourd'hui. Soyons donc cynique on a dû lui dire : on s'est trompé pour Ben on voulait un pitre cynique pas un emmerdeur cynique oublie-le.

Max Charvolen
Transfert et transfiguration à Ivry sur Seine
En voilà un qui ne prend pas de virages byzantins bien
que son travail en soit rempli. Depuis 20 ans il reste constant dans la même problématique.

Art Tot(h)al de Toth Gabor de 1968 à 2003
Un merveilleux petit livre rempli de petites idées magnifiques.
C'est le plus prolifique des artistes Hongrois et mon favori. Je l'adore. Il fait des petits panneaux « artist go home » Il est un peu dans l'esprit des Blue noses Russes. A propos des Blue Noses voici leur adresse pour la Station qui voulait les inviter.