LU - 2004

LU - JE LIS HELAS DE MOINS EN MOINS - 2004-11-08

Lu Basilic n°18
Un peu indigeste. Je préfère Monticelli quand il écrit directement dans l’organe du PC
Ceci dit je suis d’accord avec sa critique du livre de Régine Lauro que j’ai adoré et d’accord aussi que c’est une bonne idée de Marcel Alocco de faire les livres de Survie " gestes gratuits " (annie)
J’aime bien sa dernière page où en quelques mots
Monticelli fait une critique d’un peintre ou d’une expo entre autres il est très juste pour Sophie Calle et Chubac.

LU - Non pas lu uniquement parcouruu - 2004-01-12

LU
" L’élevage de poussière " de Dominique Angel
Qui eut cru que notre professeur discret avait autant d’imagination ? Mais c’est encore de l’art qui parle d’art, de l’art qui ne peut que parler d’art,
de l’art enfermé dans de l’art mais en cachette.
Marcel, le héros c’est bien sur Duchamp.
Les images sont belles il y a de quoi faire un film.

LU
Ode à la merde de Peressoncu.
J’ai bien aimé les textes et les dessins c’est une belle série. Minotaure fait un bon boulot.

LU
Le Dictionnaire des peuples chez Larousse de Jean Christophe Tamisier
Riche en informations mais dangereux car véhicule de la confusion. les peuples ne sont pas définis par leur langue dès la première ligne, et donc sert largument impérialiste (comment voulez-vous leur accorder l’indépendance, ils sont trop mombreux etc etc) Exemple : x est dit un peuple mais plus loin on découvre que ce peuple x parle un dialecte il fait que donc partie d’un peuple z et ne represente pas un peuple distinct.
C’est très simple, en adoptant le critère " peuple " qui sert dans ce livre, on aurait, pour la France, 18 peuples différents. En réalité, la France est composée d’individus appartenant à 9 peuples.
Cela dit, si celui qui lit se sert de cet ouvrage est au courant de cette malhonnêteté intellectuelle,ce livre peut servir.

LU
L’art parodic de Labelle Rojoux
encore un livre merveilleux et érudit presque trop.
Seule erreur : il ne parle pas assez de moi.

LU
L’esthétique du suicide de Thévoz aux Editions de Minuit Trop de noms propres, trop littéraire,
pas assez clair, où veut-il en venir ? quel est son statement ? tourne trop autour du pot
j’ai pas le temps de me creuser la tête à essayer de comprendre.
je le préférais comme ramasseur d’art brut