NICE - CULTURE - 2004

NICE - CULTURE - NOTRE GRAND COLLECTIONNEUR - 2004-11-09

Nice culture
Michaud est invité à aller à la foire de Cologne. Sa qualité suprême de grand collectionneur est enfin reconnue.

NICE - CULTURE - PRIT DANS (PARLONS D'AUTRE CHOSE ) - 2004-11-08

NICE CULTURE


PARLONS D'AUTRE CHOSE
Parlons d'art à Nice
Expo Villa Arson, 3 artistes
Celui qui peint en noir : ça a dû prendre beaucoup de temps beaucoup d’argent beaucoup de linoléum pour très peu d’idée 1/10
Celui qui fait les néons dorés sans les lampes roses
me fait penser
Au vélo solex en or de Présence Panchounette
Au Caddy en or de Sylvie Fleury
Aux couilles en or de Jean Jo
Encore un exercice d’avant garde qui a de l’humour, qui fait sourire mais c’est tout.
Marcel Alocco en sortant a dit : Dommage pas de surprise, beaucoup de travail pour rien. Mais c’est une cure de rajeunissement on a vu ce travail il y a vingt ans ça nous rappelle nos souvenirs.
Ceci étant
Les filles à la villa s'habillent top et sexy
Limite provocante
L'expo
Personne ne critique
Personne n'en pense pas moins
L'avant garde roucoule comme le son de mille pigeons
La pièce choc que j'ai préféré est le lingot d'argent jeté à travers la fenêtre
On se dit : merde c'est pas possible! mais c'est vrai

PARLONS D'AUTRE CHOSE
Parlons deS NIçOIS A Marseille
La Fiesta c’était bien
En ce qui concerne la Salade Niçoise on été invités à la première soirée.
La révélation pour moi a été L’as pagato lou capeu.
Sylvain Casagrande chante comme s’il se brûlait sur scène
il chante un chant ordinaire niçois qu’on a entendu
cent fois avec une force, une vitalité qui vous laisse scotché. On a presque peur à le voir danser, chanter, jouer de l’accordéon sur scène qu’il s'épuise.
Je n’ai pas vu Patti Smith mais annie est allée un moment la voir. Elle est revenue bouleversée.
Nux Vomica étaient professionnels. Ils étaient très bien
Mieux que jamais j’ai l’impression.
Les Tambourinaires faisaient une bonne jonction nous avons dansé. Bref une très bonne soirée.
Même René Duran et Papillion ont tenu deux heures
dans un coin et ceux qui les ont vus m’ont dit qu’ils étaient très bons.
Je suis content d'avoir garder le cap sur la langue

PARLONS D'AUTRE CHOSE
Cela c'est passé à Nice
l’ouverture de la Station
Il y avait beaucoup de monde
et Lou Vin D'aqui de Nicolletti etait tres bon
Ca méritait une grande fête
J’ai bien aimé les travaux de Sivan Rubinstein, ça me rappelait mon magasin de disques
J’ai aimé les réveils de Fayçal qui ressemblaient un peu à une pièce du hollandais qui faisait sonner de vieux réveils sur des étagères et la pièce de Cage qui est de jongler avec 4 ou 5 radios. Mais tout le monde ne peut pas faire du nouveau.
J'en parlerai plus sur mon site (à Nice culture)

PARLONS D'AUTRE CHOSE
Toujours a Nice
Les Manké des Insuportables au Cédac
Ce que j’ai aimé au festival Manké
c’est leur côté amateur Erik Satie au point où quand c’est devenu trop bon et professionnel avec la contrebasse j’ai trouvé ça moins intéressant.
Quitte à les vexer j’ai aimé le côté bon enfant. Mais il faut dire la vérité il n’y avait vraiment rien de nouveau du moins de ce que j’ai vu c’est l’esprit et l’attitude qui étaient nouveaux par rapport au courant professionnaliste Niçois.
Bataillard a une très belle voix et une présence qui nous a tous surpris. Fred toujours son humour.
Nous sommes arrivés un peu tard, après le vernissage de La Station et on n’a pas tout vu.

NICE - CULTURE - IL ME MANCA - 2004-11-08

Festival des Manca à Nice
Beaucoup de noms propres, beaucoup d’argent dépensé, et hélas beaucoup d’ennui et de bâillements en prévision. Non pas parce que la musique contemporaine n’est pas bonne mais parce qu’ils la présentent mal. Boulez et Stockhausen sont beaucoup plus divertissants que ce qu’ils nous donnent à croire.
J’aimerais bien leur composer un canto qui serait de chanter à haute voix la liste des subventions qu’ils reçoivent et des remerciements
sur un air de " musique d’ameublement d’Eric Satie ".
Annie me dit : s’ils le refont chaque année et qu’ils touchent autant de subventions c’est qu’il y a un public OCT 2004


Dans la fanzine de René Duran il dit :
" A la Fiesta des Suds à Marseille j’ai aimé trois choses
Las Pagat lo capeu sur la scène Salade Niçoise groupe d’une vingtaine de musiciens à l’attitude proche du rock des vallées occitanes d’Italie, le travail plastique de Ben Vautier sur l’espace du Dock des Suds, et Patti Smith ".

NICE - CULTURE - J'HABITE NICE SI J'HABITAIS TOMBOUCTOU JE VOUS PARLERAI DE TOMBOUCTOU - 2004-10-06

OUI CELA SE PASSE A NICE
En tant que membre de l'Association du Musée d'art moderne je lis la lettre que le Président m'envoie de temps en temps il est lyrique.

OUI CELA SE PASSE A NICE
La Strada.
On voit ce journal un peu partout mais j'arrive pas bien à cerner ce qu'il représente et qui il représente. CECI ETANT IL FAUT LE LIRE il y a souvent de bons textes
Evelyne Pampini est toujours très belle. elle me fait penser à Annie Duperey.

OUI CELA SE PASSE A NICE
invité à Vallauris pour parler de Cage
Je ne sais pas quoi leur dire. Je vais donc leur parler de l'importance que John Cage a eu sur Fluxus.
A Vallauris l'ambiance est de plus en plus triste :je préférais Ribéro comme maire. Il se battait pour garder le côté Occitan vivant de Vallauris. L'Occitanie disparue on est à ailleurs sans avoir comme dit Monique Thibaudin à se payer le voyage.

OUI CELA SE PASSE A NICE
ALLAN PELHON AU THEATRE FRANCIS GAG
Le théâtre était plein, tous les amis de Pelhon étaient là.
J'ai adoré quand Mauris a dit : pendant que j'étais en train d'essayer de traduire j'ai entendu une voix me dire :
Dotti "arrête d'écrire des cagades !
Pelhon aurait pu dire ça.
Ceci étant je l'aurais fait autrement,
plus naturellement sans emphase sans théâtre
mais je n'ose pas le dire
On aurait peut être mieux fait de tous raconter des anecdotes sur Allan. Je préfère les textes en Occitan sans traduction. Je trouve que la traduction enlève quelque chose, alourdit.
Aurélie avait une présence, une jeunesse j'ai bien aimé le texte : "Je sais"

OUI CELA SE PASSE A NICE
ART JONCTION REVUE ET GALERIE
Pour la revue Quoiqu'on en dise c'est la seule revue, avec la Strada qui parle un peu de ce qui se passe sur le plan culturel à Nice et dans la région.
Pour la galerie les vernissages le buffet sur la terrasse du haut est tres agreable

OUI CELA SE PASSE A NICE
FREDERIC BRANDY PUBLIE "REMISE A NIVEAU"
C'est un texte convulsif et qui part dans tous les sens prenant ici et là des phrases et des pans de textes
pour revenir vers Bataillard ou le peintre aveugle et repartir
vers d'autres. J'ai beaucoup aimé ce texte.
Il y a aussi un texte de Brandy sur Cage dans Art Jonction où il explique comment il le rapproche des Incohérents. En cela je ne suis pas d'accord. Tout est dans l'intention. John Cage n'a pas voulu faire un gag ou choquer, il a voulu faire du nouveau.
NICE

OH LMES NISSART DEUX RENDEZ VOUS A PAS MANQUÉ

OUI CELA SE PASSE A NICE
EN CLOTURE DE L'EXPOSITION SHAKE QUI A REUNI UNE VINGTAINE DE PROJETS D'ARTISTES AUTOUR DE L'ACTUALITE POLITIQUE DES NOTIONS DE NATIONALITE ET D'IDENTITE FACE AU NOUVEL ORDRE POLITIQUE EUROPEEN ET A LA MONDIALISATION DE L'ECONOMIE, LA VILLA ARSON ORGANISE UNE SOIREE DE CONFERENCE-DEBAT LE VENDREDI 8 OCTOBRE A PARTIR DE 19 H
DANS CETTE PERSPECTIVE NOUS VOUS INVITONS A LIVRER VOTRE POINT DE VUE EN REPONDANT A LA QUESTION QUI SERA DEBATTUE :
QUELLE (S) RELATIONS(S) VOYEZ-VOUS AUJOURD'HUI, ENTRE NATION, CULTURE, IDENTITE D'UNE PART ET ART CONTEMPORAIN D'AUTRE PART.
JE VOUS CONSEILLE DONC DE VENIR NOMBREUX PARTICIPER AU DEBAT DE LA VILLA ARSON.
IL Y AURA UN MUR POUR VOS REMARQUES ET REPONSES A LA QUESTION




NICE - CULTURE - LA SALADE NICOISE A MARSEILLE - 2004-10-06

J'AI PAS ENCORE L'HEURE DU RENDEZ VOUS POUR LE BUS ET A QUI IL FAUT TELEPHONER TOUT SERA SUR LE NET A CETTE RUBRIQUE LE PLUS TOT POSSIBLE
BEN





OUI CELA SE PASSE A NICE ET CONCERNE MARSEILLE
LE DEPART EN BUS (OFFERT PAR LA VILLE DE NICE )POUR LES SUPPORTERS DE LA" SALADE NICOISE" QUI IRONT FAIRE LA FETE AUX DOKS DE MARSEILLE LE 16 OCTOBRE DANS LE CADRE DE LA FIESTA DES SUDS PARTIRA SANS DOUTE DU PORT (RENDEZ VOUS AU WAGRAM )
LA SALADE NIÇOISE SERA FAITE DE SAVEURS DIFFERENTES. ) `
IL Y AURA DES TOMATES DE SAINT ROCH (NUX VOMICA)
IL Y AURA DES OLIVES D'ASPREMONT (AS PAGAT LO CAPEU ) IL Y AURA DES OEUFS DE VENCE (LO CEPON)
IL Y AURA LES VIDEOS DE MESCLUN DE LAGALLA,
IL Y AURA UNE FANFARE DE LUCERAM
IL Y AURA AUSSI MA TETE D'ANCHOIS ET MES TABLEAUX
IL Y AURA MEME DEUX ENORMES OLIVES DE RODEZ AVEC RENE DURAN ET PAPILLION
PS (J'AI PAS TOUT LES NOMS NI TOUS LES RENSEIGNEMENTS DES QUE J'AI LES INFO EXACTES VOUS POUREZ VOUS RENSEIGNER EN ALLANT SUR MON SITE
http://www.ben-vautier.com/
PAGE D'ACCEUIL -ECHELLE DE DROITE RUBRIQUE NICE CULTURE 2004
POUR LE PROGRAMME DE LA FIESTA DES SUDS ALLEZ A (http://www.ifestival.fr/affich1.asp?id=710)

NICE - CULTURE - ART CONTEMPORAIN (TRAVAUX)ETC - 2004-10-02

Nice culture
L'oeuvre conceptuelle la plus présente à Nice aujourd'hui c'est des milliers de blocs en plastique rouges et blancs sui se suivent.
Buren à côté c'est rien du tout. Il y en a partout.
Une autre oeuvre, un peu sous Beuys, c'est d'avoir coupé 900 platanes en prétextant qu'ils étaient à moitié morts et d'annoncer qu'on va en planter 1200. Il y a quelque part un jardinier qui se fait beaucoup de fric.

NICE CULTURE
La grande banderole de Kristof Evrart à la Fnac est une oeuvre magnifique. Elle est absolument de circonstance. Personne n'aurait pu faire mieux.
C'est la tête d'un jeune qui crie en se tenant les oreilles avec derrière un recouvrement en rouge qui ressemble à du sang qui coule.
C'est les arbres qu'on a coupés qui pleurent, c'est la catastrophe qui arrive.
C'est nettement la meilleure pièce sur les murs qu'il y a à Nice en ce moment. (ce n'est pas un compliment de copain)

NICE - CULTURE - nissa rebella - 2004-10-02


NICE CULTURE
Le Festival Manke à la villa Arson de Nice : a manqué le coche
Le Festival du Peu à Bonson Mas s'arrête pas, il en fait beaucoup de plus en plus de peu et peu à peu il fait son chemin.

CULTURE NICE
Falicon : festival de court métrages j’ai envie d'y aller pour voir si moi aussi je peux faire un court métrage génial.

CULTURE NICE
Garden party chez Peeters tous en blanc tout le monde gentil et poli sauf un qui m'agresse qui n’était pas en blanc.
Encore une raison pour quitter la party.

EXPO COMBAS CHEZ PEETERS
Belle expo mais les tableaux sont trop propres
On dit que c'est son assistant qui les fait.

CULTURE NICE
Mais que deviendront-ils ?
le temps passe je les vois grandir et disparaître
les sss les hhh les fff les vvvv, etc(je suis gentil je ne les nomme pas )
tout le monde ne peut pas être Andy Warhol.

CULTIRE NICE LE PORT
Beau concert de Nux sur le port
je voulais chanter mais il ma pas passer le micro que vers la fin

NICE - CULTURE - DEBAT A LA VILLA ARSON - 2004-09-27

Ceci n'est pas un poème bien que tout soit poésie
mais Ben qui se demande
comment répondre le 8 octobre à la question

" QUELLE RELATIONS VOYEZ-VOUS AUJOURD'HUI, ENTRE NATION, CULTURE, IDENTITE D'UNE PART ET ART CONTEMPORAIN D'AUTRE PART ?

Oui je suis un peu angoissé pour le débat autour de l'expo Shake de la villa Arson le 8 octobre a 18 heures
dont je crois que je vous ai parlé il y a deux ou trois jours dans ma dernière news letter

En revenant de Paris dans l'avion j'écris donc ceci :
"Je me souviens en 1979 quand j'ai proposé un numéro spécial d'Art Press à Catherine Millet sur le sujet IDENTITE ET -ART CONTEMPORAIN (N° 26) face à un art contemporain qui était cosmopolite et Américain, le débat se résumait à : identarisme = archaïsme rétrograde etc.

Aujourd'hui on ne peut pas ouvrir une revue ou un journal de politique extérieure sans être confronté au thème du, du multiculturalisme, du pluri-culturalisme, du mondialisme et de l'identitarisme. souvent pour parfois contre

De Documenta à la Biennale de Venise et dans beaucoup d'expos internationales, les curateurs s'intéressent au sujet mais (d'après moi) continuent a tourner autour du pot avec un "donner a voir " qui noie le poisson.

J'aurai aimé que l'expo Shake secoue le cocotier et c'est la raison pour laquelle je pense que c'est une bonne idée de la part des organisateurs d'avoir proposé un débat et encore mieux de ne pas vouloir confiner ce débat à cinq ou six bons spécialistes, intervenants mais d'avoir demandé à tout le monde, y compris à vous, de participer en envoyant votre réponse à la question du débat posée :

" QUELLE RELATIONS VOYEZ-VOUS AUJOURD'HUI, ENTRE NATION, CULTURE, IDENTITE D'UNE PART ET ART CONTEMPORAIN D'AUTRE PART ? ".

réponses qui seront affiché a l'entrée du débat conférence

Par contre c'est vrai j'ai peur que les réponses partent en eau de boudin. Donc je tiens, peut-être à tort, à souligner ce qui, d'après moi, dans ce débat est le nœud du problème, l'abcès à crever reste :

Est-ce qu'un peuple opprimé dans sa langue, sa culture, peut décemment avoir un art contemporain sans au préalable avoir conquis son indépendance politique ?

ou encore : peut-il y avoir un art Occitan, Basque, Corse, Kurde, Dogon, Méo contemporain non "paternalisé" sans que le peuple en question contrôle et gère son destin culturel c'est-à-dire soit indépendant ?

ou encore : peut-on séparer art contemporain de langue, peuple et culture ?

80 à 90 % des artistes, quand on parle art contemporain et identité, récusent tout art national ou identitaire au nom d'un melting pot uniforme. Ont-ils raison ou tort ?
Et de l'autre coté souvent les défenseurs d'une langue d'une culture en danger rejette l'art contemporain le considérant véhicule d'un impérialisme culturel qui les occulte

Autre question :
Peut-on échapper en art à la loi du plus fort ?

C'est à toutes ces questions que le 8 octobre nous allons apporter des réponses.

Ben

Ps - j'allais oublié - il est important que dire que
lorsque l'art contemporain s'occupe de nationalisme et d'identité cela vehicule une contradiction dans la mesure ou l'art contemporain par essence, ( est d'être et de faire nouveau ) et l'identitarisme est (la défense de ce qu'on est et qui fut )

C'est pour cela, entre autre, que je considère important dans ce débat que l'on puisse avoir le point de vue des nationalistes Basques Bretons Corses Amerindiens Meos Kurdes Hopis Mapouches, Berbères Coptes etc etc autant que celui des universalistes
Au fond ce débat opposera peut être le point de vue du "critique d'art contemporain qui préfère débattre du contenu formel des œuvres, a celui qui des ethnologues qui s'intéresse aux peuples qu'on occulte en leur ôtant leur langue, leur culture et donc aussi leur avant garde.

Il y a en France une centaine de publications, qui défendent les cultures minoritaires : Land un Sproch, en Alsace, des revues Corses, des revues Basques dont Embata des revues Bretonnes dont Le Peuple Breton, la Linea Imaginot à Toulouse avec Sicre, le Lugar en Occitanie etc. La vision et la position de toutes ces revues envers le concept d'art contemporain n'est pas clair, ni celle d'Art Press ou de Beaux Arts Magazine et pourtant ces revues contiennent l'envie de voir survivre leur culture, leur langue et leur art contemporain face au melting pot du marché de l"art C'est pour ça que il est important de leur avoir posé la question et d'avoir leur réponse

Venir donc le 8 octobre a 18 heures ou envoyer votre participation

la Villa Arson 20 rue Stephane Liegard
Nice
ou a
christelle alin <alin@villa-arson.org>

ou a moi "ben" 103 route de st pancrace nice 06100
par fax 0492098033
ou email ego@ben-vautier.com
voila
a bientot
BEN

PS - encore un Ps pour vous dire que si vous recevez ce courrier en double c'est que je l'envoie a mes deux listes "art" et "Occitanie" et que vous figurez peut être sur les deux

NICE - CULTURE - YVAN LE TERRIBLE A ÉPARGNE NISSA LA BELLA - 2004-09-26

NICE CULTURE

CULTURE NICE
VI DEVI PARLAR, (JE DOIS VOUS PARLER )SOIREE ALLAN PELHON au Théâtre Francis Gag
Le théâtre était plein, tous les amis de Pelhon étaient là.
Je l'aurais fait autrement, plus naturellement sans emphase sans théâtre mais je n'ose pas le dire
J'ai adoré quand Mauris a dit : pendant que j'étais en train d'essayer de traduire j'ai entendu une voix me dire : Dotti
"arrête d'écrire des cagades !
Pelhon aurait pu dire ça.
On aurait peut être mieux fait de tous raconter des anecdotes sur Allan.
Je préfère les textes en Occitan sans traduction. Je trouve que la traduction enlève quelque chose, alourdit.
Aurélie avait une présence, une jeunesse j'ai bien aimé le texte : "Je sais"


LES DIABLES BLEUS
Chantal me demande de me battre contre l'expulsion des Diables Bleus. Voici exactement ce que j'en pense. Je n'ai pas en mains les données précises pour savoir si cette expulsion est justifiée ou pas, si la Faculté a vraiment besoin ou pas de cet espace. Ou si c'est de l'acharnement anti-culturel
Par contre en ce qui concerne la création à Nice je suis absolument convaincu que les Diables Bleus ont joué un rôle très important à Nice. Et cela sur quatre plans différents.
1- ils ont permis d'accueillir des tas d'artistes qui avaient envie de créer et qui ne rentraient pas dans le circuit commercial galerie/marchand/pouvoir et qui ont donc trouvé un lieu pour s'exprimer.
2- J'ai visité plus d'une fois leurs expos où se mélangeaient d'après moi du bon, du très bon et du mauvais. (c'est-à-dire du remake ou du déjà vu) j'ai vu de la bonne danse, de la bonne photo et de la bonne peinture.
3-Cet espace a été un havre, un port d'attache pour beaucoup d'artistes paumés qui ne savaient plus où aller et qui souffraient de solitude, tout en désirant garder leur liberté
(souvent le pouvoir ne se rend pas compte combien un petit artiste est humilié d'être obligé de serrer la main de sept ou huit officiels qui ne comprennent rien à son art et qui la plupart du temps s'en fichent, pour avoir un petit espace)
4- C'est l'espace dans lequel j'ai vu les plus beaux graffitis de France
5- Et, très important, c'est un espace qui a accepté le débat sur le droit à la langue Occitane et Nissarte, le rendant vivant et pas en l'étudiant comme le Sourgentin avec une loupe.
6- C'était un espace très convivial
On dit qu'on leur a trouvé un espace sur les plaines du Var. Je ne sais pas comment est cet espace ni où il est. Je sais que l'espace des Diables Bleus est actuellement vivant et que les expulser est un peu comme si on coupait le tronc d'un arbre et qu'on disait : on va le planter ailleurs.
Ceci étant, je pense que la plaine du Var est un espace en devenir et qu'on pourrait peut être y créer la possibilité de quelque chose de neuf, à condition que le pouvoir soit honnête et ne cherche pas à les mettre à genoux. Mais ce n'est pas à moi de le sentir ou de le décider.

ART JONCTION CONTINUE
Quoiqu'on en dise c'est la seule revue, avec la Strada qui parle un peu de ce qui se passe sur le plan culturel à Nice et dans la région.

NICE INDIVIDUS
Michou Strauch photographie toujours les corps de femmes mais rien de nouveau 2/10. Lartigue a fait beaucoup mieux.

NICE INDIVIDUS
En tant que membre de l'Association du Musée d'art moderne je garde la lettre du Président. De temps en temps il est lyrique.

NICE PRESSE
La Strada
On voit ce journal un peu partout mais on ne sait pas ce qu'il représente et qui il représente. Michel Sajn doit avoir une dent contre moi par contre Evelyne Pampini est toujours très belle. Elle me fait penser à Annie Duperey.

NICE CULTURE Vallauris
Je ne sais pas quoi leur dire. Je vais donc vous parler non pas de mes rencontres avec John Cage mais de l'importance que John Cage a eu sur Fluxus.

VILLA ARSON
L'été a été chaud. Nous avons eu à Nice comme d'habitude la série des expositions de l'été avec "Intra muros" au Mamac, l'inauguration d'un nouvel espace d'art concret à Mouans Sartoux, l'Arte Povera à Vence et Shake organisée par Laurence Gateau à Nice et par Genoveva à Linz.
Personnellement de toutes ces expos, celle qui m'a interpellé (comme on dit à Paris )le plus fut Shake à cause du thème proposé : nation identité et art contemporain. J'ai eu l'impression que cette exposition avait une question à poser et qu'on allait y répondre. Ce que pour le moment à mon avis on n'a pas fait.

COURIER RECU A PROPOS DE SHAKE
Dear Ben, Having recently visited the villa Arson show, Shake; I was struck more by the poverty of the participating artists ideas to the question of identity than their pertinence. Identity‚ is dodgy ground for anybody in which to conjecture, and artists (of the western variety) are notorious for their deconstruction of the cultural façade that often passes for cultural identity.

NICE CULTURE
En clôture de l'exposition Shake qui a réuni une vingtaine de projets d'artistes autour de l'actualité politique des notions de nationalité et d'identité face au nouvel ordre politique européen et à la mondialisation de l'économie, la Villa Arson organise une soirée de conférence-débat le vendredi 8 octobre à partir de 19 h
Dans cette perspective nous vous invitons à livrer votre point de vue en répondant à la question qui sera débattue :

QUELLE (S) RELATIONS(S) VOYEZ-VOUS AUJOURD'HUI, ENTRE NATION, CULTURE, IDENTITE D'UNE PART ET ART CONTEMPORAIN D'AUTRE PART.

Je vous conseille donc de venir nombreux participer au débat de la Villa Arson.

COLLOQUE SUR CAGE A VALLAURIS
avec au programme un tas de gens qui n'ont rien compris de Cage. En fait c'est très Cage.

NICE CULTURE
Enfin Kristof a eu sa bâche devant la FNAC. Elle est très grande et se voit de partout. Moi je trouve que ça lui fait du bien on a tous besoin d'un peu de gloire. Et là il en a pour au moins 200 Mètres carrés.

INDIVIDUS
Frédéric Brandy publie "remise à niveau"
A l'occasion d'une exposition - finalement annulée - de Marcel Bataillard
C'est un texte convulsif et qui part dans tous les sens prenant ici et là des phrases et des pans de textes
pour revenir vers Bataillard ou le peintre aveugle et repartir
vers lui, vers d'autres. J'ai beaucoup aimé ce texte.
Il y a aussi un très bon texte de Brandy sur Cage dans Art Jonction

INDIVIDUS A NICE
Julien Blaine hier à la Rue Assalit avait une énergie incroyable.
J'aime beaucoup les dessins de Lagalla. J'aimerais bien avoir une photocopie de chaque.

NICE CULTURE
Le Festival Manke à la villa Arson de Nice : a manqué le coche
Le Festival du Peu à Bonson Mas s'arrête pas, il en fait beaucoup de plus en plus de peu et peu à peu il fait son chemin.

CULTURE NICE
Falicon : festival de court métrages j’ai envie d'y aller pour voir si moi aussi je peux faire un court métrage génial.

CULTURE NICE
Garden party chez Peeters tous en blanc tout le monde gentil et poli sauf un qui m'agresse qui n’était pas en blanc.
Encore une raison pour quitter la party.

EXPO COMBAS CHEZ PEETERS
Belle expo mais les tableaux sont trop propres
On dit que c'est son assistant qui les fait.

CULTURE NICE
Je voudrais que la Gare du Sud devienne un lieu d'échange culturel ou l'équivalent du musée d'Orsay
dit Véronique Guerrieri.

CULTURE NICE
Mais que deviendront-ils ?
le temps passe je les vois grandir et disparaître
les Sommerhalter,
Steiner, etc
tout le monde ne peut pas être Andy Warhol.

CULTIRE NICE LE PORT
Beau concert de Nux sur le port

CULTURE NICE LA SALADE NICOISE
Les Doks de Marseille me font des soucis.
On me demande de faire une salade niçoise et j'aurais voulu faire une salade niçoise dont l'épine dorsale soit le Nissart et pas que l'ego des artistes.

NICE - CULTURE - TOUTE LA FRANCE ET NICE - 2004-09-20


Toute la France envie Nice et sa région pour ses musées, ses gloires : Picasso, Matisse, Chagall, Giacometti, Léger etc etc

Mais il y en a qui disent la culture à Nice et sa région n'est qu'une affaire de nécropoles et de cimetières d'éléphants où les artistes viennent mourir

Toute la France envie Nice d'avoir eu un Maire qui a construit un beau Musée d'Art Contemporain au milieu de la ville

Mais il y en a qui disent que le programme consécratoire et tape à l'œil du Mamac ne laisse aucune place pour la jeune création

Toute la France envie le bouillonnement créatif à Nice qui a permis de voir éclore le Nouveau Réalisme, Support Surface, Fluxus etc

Mais il y en a qui disent : il a fallu que tous ces artistes et mouvements se fassent d'abord consacrer ailleurs pour être récupérés ici

Toute la France envie la Fondation Maeght et les cinq millions de visiteurs de Saint Paul de Vence

Mais il y en a qui disent que la Fondation Maeght ressemble à une villa secondaire de riche Américain qui montre sa collection des années 40


Toute la France alternative connaît et envie le squat créatif des Diables Bleus endroit où les artistes ont pu s'exprimer librement

Mais il y en a qui disent pourquoi alors les faire partir est-ce parce qu'ils sont pas dociles ?

Toute la France envie l'architecture et l'espace de l'Ecole de la Villa Arson.

Mais il y en a qui disent que la Villa est un ghetto prétentieux refusant tout lien avec la culture Occitane du pays.

Toute la France envie le Théâtre National de Nice et sa belle salle de 2000 places

Mais il y en a qui disent que le théâtre officiel a petit à petit tué l'activité théâtrale niçoise en n'important que des produits parisiens.

Toute la France pense que les Manca font de la musique contemporaine à Nice.

Mais il y a qui disent que question creation de musique contemporaine est inexistante et manquante dans les Manca

Toute la France a entendu parler des ateliers d'artistes de Spada ou trente artistes vont bientôt exposer.

Mais il y en a qui disent : quand on y va il n'y a un grand hangar vide, des projets sur papier tiré sur la comète et des artistes obéissants et polis.

Mais il y en a qui disent
La culture à Nice est devenue une marchandise que des spécialistes gèrent comme une affaire de gros sous.

Toute la France pense : il faut aller en vacances sur la Côte d'Azur et s'imprégner de culture,
s'instruire, voir de belles choses, rencontrer de grands artistes.



NICE - CULTURE - nice culture cette partie au lieu de suivre devrait precder la derniere (il y aeu erreur ) - 2004-08-01

NICE CULTURE
CETTE LETTRE N'INTERESSE SANS DOUTE QUE LES NICOIS : LES AUTRES VOUS POUVEZ CLIQUER SUR DELETE ET ELLE DISPARAITRA COMME PAR MAGIE
CETTE LETTE CONTIENT LA DEMANGEAISON QUI ME PREND QUAND J'AI ENVIE DE COMMENTER CE QUI SE PASSE SUR LE PLAN CULTUREL DANS MA VILLE : NICE EN FRANCE

BATAILLARD
Le peintre qui peint sans voir les yeux fermés propose une expo samedi au 15 rue Defly sur le thème du mauvais œil. Un peu intello il aime les références.
J'irai à son vernissage jeudi. Bataillard chante des chants corses

SCHOLTES CHEZ LOFT
Avec sa jolie femme secrétaire Scholtès fait une expo de ses artistes dans les meubles de Loft. En fin de compte ça revient à dire que l'art est fait pour aller avec le mobilier. Pourquoi pas?
La société de consommation gagne du terrain sur la culture. Je me souviens du temps où les corporations Américaines achetaient les tableaux d'après la couleur de leur moquette. Ceci étant je ne critique pas. A 95 % l'art aujourd'hui n'est que de la décoration de moquette pourquoi pas ?

EXPO BALISES 2 AU LYCEE DE PORT LYMPIA que dire ?
Il se dégageait un consensus sur art contemporain -On aurait dit une expo officielle de "l'union des artistes": apporter au peuple l'art contemporain. (les restes du programme de Jack Lang d'apporter l'art au peuple) on devrait plutôt du l'appeler Valises et que "balises". Le buffet était incroyable et magnifique. (ce qui explique le retard de certains et pourquoi personne est parti au milieu Le directeur a fait un beau discours dans lequel il a dit qu'ils avait acheté des pièces de nombreux artistes dont moi. Mais je ne me souvient plus les quelles

NICE CULTURE LES EXPOS
Ca n'arrête pas. Une expo après l'autre une expo par jour. Le rituel du vernissage c'est devenu une mode. Mon boucher, l'épicier de la Rue Gubernatis, tout le monde accroche et bientôt il y aura des vernissages chez le dentiste, à l'hôpital, dans les églises. Cela plait a tous les politiques dans un vernissage on ne risque rien on n'est ni de gauche ni de droite on ratisse large

LE WAGRAM
Au Wagram il y a Nicole qui est toujours la plus belle.

LE BARRACUDA
J'ai découvert un restaurant magnifique, juste à côté de chez Michaud, les garçons sont formidables et on y mange bien.

VILLA ARSON LES CHINOIS
Les Chinois rentrent dans l'art contemporain avec leur puissance économique. Ming toujours là il est devenu un gros minet. Qui surveille les gens qui regardent se toiles
J'ai aimé les films Cantonais que j'avais déjà vu à la Biennale de Venise 8 / 10 Annie as aimées plantes
je suis très proChinois même pro-Mao je ne sais pas pourquoi.
Puis il y a le dîner de vernissage Le sénateur Frère est venu me serrer la main Réol a fait son numéro : "je suis heureux"( je me suis toujours demandé si Réol dans le livre de la jungle de Kipling c'est l'ours et le serpent.) Steiner avait peur qu'on le vide parce qu'il n'était pas invité il resquille. Dolla nous parle de sa femme et de Perlein qu'il n'a jamais réussi à digérer. Moi je me demande toujours mais Combien y a t il de directeurs dans cette école ? Lesquels ?

VILLA ARSON (LES EXPOS EN GENERAL )
Ce qui se passe à la villa Arson c'est que les expos sont désamorcées d'avance le public de la villa ne doit jamais avoir l'air intéressé ou même étonné mais blasé, il hausse les épaules et lève les yeux c'est peut être l'espacé qui fait cela A côté moi je suis un plouc naïf, je regarde, je note, je donne mon avis

PEETERS A VENCE
Fait des travaux devant sa galerie. Il s'agrandit. Je me demande s'il ne creuse pas un tunnel qui part directement de chez lui et arrive dans les caves de la Fondation Maeght.

EUSEBI ET NUX DANS LA VIEILLE VILLE
Ont sorti un CD et une bande dessinée sur le thème du coucourdon. J'aurais préféré que sur le CD la chanson niçoise passe avant la chanson française. L'ambiance était bonne, les gens sympas. Il faut aller de temps en temps manger là bas.

MICHEL FENIOUX 7/10
Il est mort. Ses amis dont je fais partie, ne l'oublient pas.
C'était, sous son apparence de petit employé modeste, un grand penseur et un grand érudit du cinéma. Je regrette qu'il n'ait pas fait un film qu'on aurait tous pu aller voir

LES MURS DE NICE (SUITE ) du 6 mai au 14 novembre il vas y avoir la frénésie des murs a Nice Elle se divise en deux parties Le IN et le OFF
le IN au mamac c'est Perlein qui choisit
Le OFF dans la ville c'est Thierry Martin
Deja on prévoit Les CRS a la prison de Nice pour empêcher les prisonniers artistes de FAIRE LE MUR
AU MAMAC il y aura une tres belle et curieuse brochette d'artistes internationaux Anselmo- Armleder- Robert Barry- Jean Charles Blais Mel Blochner- Daniel Buren -Tony Cragg- Joseph Kosuth -Damien Hirst - Janis Kounelis -Ange Lecia -Sol Lewitt -Richard Long - Francois Morllet - Robert Morris - Julio Paolini -Steinbach - Toroni - David Tremlett - Bernard Venet - Lawrence Wiener- bref du beau monde cela vas couter cher rien que le budget des invitations
Manque Varini le grand spécialiste des murs et le niçois George Rousse par contre On se demande que font certains dont venet richard long
Celui qui vas coûter le plus cher c'est Buren payer par la région il décore comme d'habitue il est IN et OFF a la fois
Arman n'est pas dans la liste IN mais incontournable il squat avec ses chaises Ernest pignon n'est pas dans la liste IN mais investit dans la ville avec un itinéraire
Mur éphémère de Moya au jardin Albert premier 25 et 27 juin
mais il n'y aura pas que cela il y aura du cinéma
Au 15 rue defly photos de murs de Maxime Matray et Marc Chevallier (du 12 juin au 3 juillet)
Du cinéma avec Mur d'Agnès Varda le 17 mai a 19 h30 a la cinémathèque
15 sept et 15 octobre les school ofart of newyork university
vont faire ldes actions sur le parvis
10 juillet l'incroyable Antoine Graaf présente ses murs au 15 rue defly-- Chubac au théâtre de l'Ariane installation sculpture --
Il y aura meme des tageurs les crazy boys
The wall des Pink Floyd sera projeté le parvis (le 25 juin a 22 heures Le mur en musique Eric Satie - Villa Arson,14 octobre a 20h 30) Stravinsky (l'histoire du soldat).
Ceci dit Les ragots et les commentaires vont bon train et c'est sain
1 la culture niçoise occitane est absente a 100% dans tout cela
2 Il y aura un catalogue celui des artistes IN du mamac et comme pour certains il n'ya que le catalogue qui reste pour les autres c'est nada
3-paul ma dit "attention les murs s'écroulent "
4-pierre - même si le theme du mur n'as pas d'epine dorsale c'est un support neutre tout cela n'est pas negatif un mur c'est comme une toile vierge tout depend de ce qu'on met dessus
5-julien - il faut dire aux critiques d'art venus de Paris d'aller voir
le mur des toilettes du Wagram il est tres beau

MA REVUE REAPPARAIT
Je me jette à l'eau. Je vais aller chez Aubespin lui faire tirer ma Boite aux lettres n° 12 qui contiendra tous mes ragots depuis un an. Il y aura ma rubrique "politique extérieure", "culture à Nice", "individus", "société" etc. Vous pourrez vous la procurer

NUX
Ce que j'aime chez Louis c'est qu'il est toujours lui-même. Quand on monte au stade la musique qu'on passe c'est celle de Nux Vomica et si tout le monde chante Nissa la belle c'est beaucoup grâce à lui.

LA CHINE A MONACO
Je n'ai pas vu l'exposition mais on dit qu'elle est très belle. J'aimerais bien faire une expo personnelle au Grimaldi parce qu'ils ont assez d'argent pour qu'elle soit divertissante et belle.

NIVESE INFO OU DESINFORMATION ?
il court un bruit que les collectionneurs niçois sont priés d'apporter au Mamac leurs Nivèse en vue d'une grande rétrospective.

LA STATION
Ils ont enfin leur rampe pour handicapés et vont pouvoir enfin ouvrir leur lieu au public. Quand j'ai dit cela à Marseille ils m'ont dit : pourquoi tu dis cela ils sont handicapés ? j'ai dit non il y a la pépinière de creativité

MES NEW LETTERS
Ont des hauts et des bas. Parfois les gens adorent et m'écrivent, parfois ils m'engueulent et se désabonnent

INDIVIDUS
On me dit que Castellas a refusé de faire une expo au Mamac
et qu'il voulait 300 mètres carrés chez Spada. On ne lui en a donné que 75.

INDIVIDUS FERRERO
Quelque part je pense qu'il doit être triste d'avoir vendu son magasin et de ne plus être là comme un pilier de la culture niçoise qu'il était devenu.

INDIVIDUS FARHI
va avoir enfin avoir son heure de gloire niçoise
on a eu Venet on va avoir Farhi c'est juste il le mérite.

INDIVIDUS ARMAN
Ce que j'aime avec l'expo d'Arman a la Marlbourough c'est qu'il a l'impression de nous dire j'ai fait le tour je suis parti de la peinture sur un objet (LES ALLURES )et je revient a la peinture sur l'objet BRAVO

SI VOUS VOULEZ LIRE PLUS SUR LA CULTURE A NICE ALLEZ SUR MON SITE http://www.ben-vautier.com/ ET CLIQUEZ SUR LA RUBRIQQUE NICE CULTURE

NICE - CULTURE - COTE D'AZUR LA BOURSOUFLURE LE GARGARISME CULTURELLE CONTINUE - 2004-08-01

COTE D'AZUR LA BOURSOUFLURE LE GARGARISME CULTURELLE CONTINUE
mais les questions sont pas posées


VENCE VENTE AU CHATEAU DES FLEURS
La vente des Nahon : On dit tout et n'importe quoi. On parle de milliards.
Ca aurait pu être un coup monté : transforme l'expo de l'été en vente aux enchères, on fait venir Sotheby et on vend tout ce qu'on n'a pas pu vendre les années passées.
Les avis sont partagés.
Nahon n'a mis en vente qu'un tiers de l'iceberg. ses ersatz
Où est mon beau Ben "tous egos" par exemple ?
Ceci étant, Il y avait du beau monde et de belles voitures.et s'il est vrai qu'ils vont faire une chaîne de télé d'art contemporain pourquoi pas mais à condition que l'art contemporain inclut l'autre art contemporain.et qu'il me donne une rubrique"ben attaque l'art "


VILLA ARSON
Laurence Gateau serait d'accord pour organiser un débat sur l'identité nationale et l'art contemporain mais il faudrait des gens sérieux. il faudrait inviter Chirac à participer : il s'y connaît beaucoup plus que ce qu'on croit. C'est un sujet qui l'intéresse.

MONACO GRIMALDI
Super spectaculaire. Ils ont re-créé une église de st petersbourg dans le Grimaldi. (une prouesse )leurs expos en foute plein la vue mais je pens aussi a la russie
En Russie il n'y avait pas de riches ni de pauvres il y avait des gens qui avaient du pouvoir et des gens qui mangeaient PAS à leur faim et aussi des gens en prison.
Aujourd'hui il y a des gens très riches mais aussi beaucoup de gens pauvres. Est-ce mieux ?

NICE - CULTURE - ERRER LA NUIT avec la villa arson - 2004-06-21



ERRER LA NUIT
Ca y est la Villa Arson s'ouvre sur la ville
mais la nuit. J'adore le titre. "ERRER LA NUIT"un titre de film
Je n'y étais pas j'avais mon vernissage à Metz. Mais on m'en a beaucoup parlé.
Le nouvel appartement de Stéphane Steiner, Robert Cuttaïa rue Joseph Garnier avec de vrais lézards, le Wagram avec Dolla Qui, sur le flipper, avait mis un film semi porno, etc
7 rue Massenet il parait que c'était bien,
9 rue Michel Lyautey super ambiance vivante avec Ingrid,
le désappartement 2 rue Hôtel de Ville le désappartement avec Yunko et ses cocottes et Valentin et bien sûr les Ponchettes ce qui démontre que la jonction Villa Arson/Ville de Nice s'est enfin faite.

NICE CREATION VU D'AILLEURS
A Metz et dans beaucoup de villes j'entends beaucoup parler de Nice comme la seconde ville la plus créative de France. Ils sont tous persuadés qu'il se passe beaucoup de chose à Nice et que c'est la seule ville qui tient tête à Paris. J'ai beau leur dire qu'il y a Marseille, Tours, ils ne me croient pas.
Alors tant pis si c'est notre réputation autant essayer de faire face et d'être vraiment la seconde ville la plus créative de France.

NICE - CULTURE - FAIRE LE MUR A NICE - 2004-04-24

EXPO LES CHINOIS A LA VILLA ARSON 3/10
La salle de Ming était du classique Ming,. Ceci étant on a pris l'habitude des portraits de Ming donc rien de nouveau. Et je n'aurais pas mis la pièce au sol au milieu Pour le reste, sauf pour la série de petits films des Cantonais que j'avais vu et adoré et apprécié à Venise ainsi que la chambre Genevoix l'hôtesse de la villa (Le bruit de l'avion assez bon mais du sous La Monte Yong avec humour.
5/10

SOARDI EXPO PEAU D'ANE PEAU DE CHAGRIN
2/10 et ce n'est même pas moi qui ai donné cette note c'est Réol.
Le directeur de l'école Lui qui trouve que son école fabrique de l'excellence. La seule pièce que j'ai aimée c'est les écouteurs qui jouent "Daisy Daisy" tout le reste "d'un ennui profond. "(Tiens un bon titre pour une expo) J'ai aimé aussi m'asseoir sur le canapé pour regarder un film qui m'a ennuyé mais c'etait confortable.

VISITE DE L'ESPACE DES ATELIERS SPADA
LE Grand hangar est magnifique en possibilités . Plus de 2000 mètres carrés, mais pour que la mayonnaise prenne Il faut absolument qu'on y pense a un bar, un restaurant, une galerie et uns plate-forme pour faire des performances, un atelier film et une salle de projection Thierry Martin est capable d'en faire un centre culturel magnifique et vivant. Mais il faut faire vite et qu'il y ait un esprit de liberté totale Pour le moment par rapport à ce qui a été fait à Marseille avec les Friches de mai et même les ateliers de la Lorette, et a Nantes et avec les allumés cles ateliers sont de tristes cages a poules ('mais ce n'est qu'un début il faut une volonté )

MARIE BOURGETA LA VILLA ABONDONEE 4/10
Une vieille villa abandonnée du 18ème. RUE DU MON PLAISIR (TOUT UN PROGRAMME)En montant les éscaliers une odeur extraordinaire de fleurs d'orangers. au vernissage beaucoup de belles femmes et des petit gâteaux magnifiques. (a meubler la bouche) En ce qui concerne l'expo de Marie Bourget (petits meubles de bouche) j'aurais pris ça pour un travail d'étudiant de 5ème année si je n'étais pas tombé sur son CV impressionnant. Pas une revue qui ne parle pas d'elle

CYNTHIA AU 15 RUE DEFLY 3 /10
Elle a exposé des photos avec des seins et des aiguilles et j'ai pensé que c'était ses seins à elle.a de beaux seins
elle cherche j'espère quelle trouvera

MAXIME PUGLESI AU 15 RUE DEFLY 6/10
Expo étonnante, de bonne qualité ET qui fait qu'aujourd'hui la Galerie 15 rentre de plein pied dans la vie culturelle niçoise.
Espérons que Kristof saura garder le cap.

DENIS CASTELLAS CHEZ SOARDI 6/10
Voir ma dernière news letter.sur mon site (http://www.ben-vautier.com/)a lire mes newsletters

REPAS CHEZ BARTHES
Dans son bureau où au mur il y a un petit Ben "la vérité est qu'il faut faire attention où on met les pieds" ce qui ne m'a pas empêché de dire ce que je pensais : que Nice pourrait faire mieux en ce qui concernait les ateliers d'artistes et devrait organiser un grand festival des musiques occitanes. J'ai aussi dit qu'il y avait dans la politique culturelle niçoise des éléments assez positifs et que j'aimais toujours la tête au carré de Sosno.

L' EXPO D'ETE A LA VILLA ARSON
. Le thème choisi c'est NATIONALITE ET IDENTITE. Je m'attends au pire et au meilleur avoir choisit ce sujet ce theme est tres courageux car c'est un thème qui dérange c'est un thème qui véhicule du sens c'est un thème théorique qui peut générer un débat intelligent mais aussi démagogie intolérance etc C'est la clef de voûte même de tout ce qui se passe dans le monde au niveau culture et conflit.
Je suis invité donc j'écrirai sur un mur mon statement de base

LES DIABLES BLEUS CHEZ FERRERO 4/10
Les Diables Bleus exposent chez Ferrero. L’espace a été bien aménagé et je trouve ça courageux et correct de la part d’Arral d’avoir donné une carte blanche aux Diables Bleus.
Parmi les artistes qui exposent, j’ai aimé la petite sculpture de Mauber, Cu pinta vende, et les travaux sur la Mafia d’une artistes dont je ne me rappelle pas le nom.
A propos d’espace c’est vraiment dommage que les Diables Bleus ferment sans qu’il y ait un nouveau lieu pour les recevoir.
Je dois l’avouer, j’étais contre eux au début je les trouvais intolérants et inutilement lyncheurs mais il faut reconnaître que c’était un espace important de création à Nice.

A VENCE NAHON FERME
La galerie Beaubourg de Pierre et Marianne Nahon ferme à Vence.
AVEC une vente publique cash and carry organisée par Sotheby
house sale 330 lots. On va les regretter Ce n'est que lorsqu'ils partent qu'on se rend compte qu'on avait besoin d'eux et que
Grâce à eux il y avait un pole bourgeois qui s'intéressait à l'art contemporain. Chaque été il y avait leur fête, c'était comme un rituel où tout le Golgotha artistique se retrouvait.
Il y a eu un film qui a voulu leur peau mais en réalité
C'était eux qui avaient raison qui va les remplacer ? ils sont irremplaçable

JEAN MAS CHEZ FERRERO 4/10
Il est très content il a vendu tous ses "peu" à un collectionneur californien. Ca me fait rire car tous ces artistes, chirurgiens, docteurs, vont avoir leur portrait et leur vie quelque part en Californie.

BP 5/10
Ils redémarrent comme un moteur d'avion qui roule au mazout. Ils sont à Cagnes s/mer et chez Catherine Issert. Ils ont aussi un atelier dans le complexe Spada. Il parait que la pièce choc c'est du mazout qui coule sur le visage de Bush.

LE PATRIOTE ET L'IDENTITÉ NICOISE
Deux semaines apres Nice matin LE PATRIOTE fait un débat sur l'identité niçoise.Personellement j'ai eu l'impression que beaucoup présents avaient étaient déçues avec l'attitude du PC et du PS envers la défense des langues minoritaires et que
Avec la gauche comme avec la droite on repartait pour se faire encore une fois rouler dans la farine c'est du moins mon avis

LES MURS (6 mai au 16 novembre )
La fièvre des murs gagne Nice. Il en sortira peut-être même une theorie des murs. Deux opération un IN un OFF
In au mamac avec 21 artistes et Perlein aux commandes off dans la ville avec Thierry Martin aux commande

LES MURS OFF
Kristof Everart a la meilleure place, sur l'avenue Jean médecin il fait le mur de la FNAC. Moi je vais peut-être raconter un compte d'enfant sur un mur devant les urgences pour pédiatrie de l'Archet. Et puis il y a aussi le mur de la façade de ma maison. Donc pourquoi pas une soirée débat Pour ou Contre
Enfin ce qui serait drôle c'est si durant l'expo des murs a Nice un réusit à faire le mur (plus d'info plus tard )


Voila il y a en assez ;je vais me vautrer pour regarder la tele (lire la suite demain sur le site ) ma prochaine lettre concernera la politique internationale et pour ceux qui se demandent mais comment fait Ben pour ne jamais s'arrêter de sintéresser et de se mêler de tout et de rien je réponds le secret tient dans l'étonnante propriété des crottes de mon nez

NICE - CULTURE - nice is nice - 2004-03-02

INDIVIDUS CAIRASKI AU THEATRE DE LA CITÉ
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans un théâtre.
je crois depuis que par deux fois je n'avais pas osé quitté au milieu du spectacle
j’ai aimé Cairaski au théâtre de la Cité
j'ai aimé la salle qui se remplissait petit à petit
de gens qui se connaissent et qui s’embrassent
le succès de Cairaski est super mérité. Il n’est pas issu d’une campagne de presse c'est le bouche à oreille c'est : " as-tu vu Cairaski tu te fends la gueule, il faut y aller, c’est du vrai, cela nous concerne, c’est Nice " et ils ont raison
j’ai beaucoup rit.

NICE CULTURE THEATRE DE LA CITE
Meyer est exceptionnel et important pour le théâtre à Nice. Son programme défend l'authentique il s’est rendu compte que la culture niçoise existe et qu’elle avait besoin d’un théâtre. Il lui a donc ouvert ses portes comme il ouvre ses portes aux autres cultures du monde et même à Fluxus.

JEAN FABRE AU MAMAC
Ca marche bien, il est bien défendu mais veuillez m’en excuser, je n’aime pas. Il n’y a pas d’épine dorsale, il n’y a pas de message, c’est de la décoration digne d’une foire du meuble exotique. Un peu trop racoleur.

ALBERT CHUBAC, AU MAMAC
Pour Chubac comme pour Gilli on pourrait dire : enfin leur heure de gloire est arrivée, hosanna ! hosannière ! et j’ajouterais au nom d’Andy Warhol : Chubac et Gilli ont eu droit comme tout artiste à leur heure de gloire au Mamac.
Ce que j’aime dans ce catalogue, comme dans tous, c’est la chronologie biographique que je regarde (comme je le fais toujours pour vérifier s’il cite que l’une de sa première exposition a eu lieu au laboratoire 32 en 1958). J’espère que sa côte va monter. Il le mérite.

LA STATION
Nouveau local de la station avance. Ils ont tout repeint
tout le monde attend l’ouverture officielle avec une expo.

JACQUES LIZENE AU MERCURY
Le 21 Janvier La Station avait invité Jacques Lizène pour une soirée vidéo au Mercury. Il y avait malheureusement très peu de monde. mais c’etait fantastique. Jacques on dira donc plus tard que tu étais le plus grand…etc comme on fait pour filliou aujourd’hui
J’enrage de cette situation qui ne change pas.

(EXPO )LE DESAPPARTEMENT DANS LA VIEILLE VILLE
Je n’ai pas assisté à la danse parce que d’habitude la danse m’emmerde mais j’ai bien visité l’expo.
Deux remarques : il y avait beaucoup de monde mais surtout les élèves de la Villa Arson.
Un peu frondeur envers la Villa (nous exposons dans un appartement dans la vieille ville)
J’ai aimé le travail des numéros sur les trous, un peu Opalka, un peu La Monte Young. Plutôt que de boucher les trous l’artiste a simplement numéroté les trous. Ca j’ai aimé. J’ai aimé Cathy, dans la rue aussi. Je n’ai pas aimé grand chose du reste. Sauf que pour rentrer il fallait passer entre l’entreprise Roblot, pompes funèbres et une entreprise de conseils psychologiques pour familles de défunts.

EXPO A LA VILLA ARSON
Ne m’en veuillez mais pour l’Expo villa Arson à Nice ça fait deux semaine que j’ai vu l’expo et je ne me souviens plus du tout de ce que j’ai vu à part que je crois qu’il y avait des films dont le son était inaudible, et des images de films bien encadrées très belles. Je dois être sans doute parmi les ignorants qui ne savent pas comprendre.

ART CONTEMPORAIN
Au départ en visitant les expos de la villa Arson je me suis dit : tous ces exercices d'avant garde ne sont que des astuces égotiques de plus puis, parce que je doute de ce que je pense, il m'est arrivé de penser : ben tu n’y comprends rien tu es un vieux ringard. C’est peut-être plus important que cela en a l’air ou encore Ben ne vois-tu pas que c’est la trace que laisse les ego du pouvoir qui fabrique le temps ?

POUR NICE PLAGE
(Idée de performance)
Quand en été il y aura profusion de corps sur la plage
et que ce sera agréable à regarder
passer sur le bord de mer avec un écriteau
" partouze autorisée ".

BRUNO PELASSY AU MAMAC
Exposition difficile à réaliser certains auraient aimé un énorme désordre comme celui qui existait quand on rentrait dans son atelier. Mais l’aurait-il voulu ainsi ?
Annie m’a dit tout de suite : il manquait de la musique
Les fameuses cassettes de Pelassy, ses choix
Il y avait aussi toujours des images. C’est lui qui m’avait appris à aimer Kitano. Quand Pelassy parlait de cinéma ou de musique ou de chansons, on sentait qu’il les aimait et nous les faisait aimer.
Je n’ai pas vu beaucoup de critique sur cette expo, c’est une honte.
J’ai aimé le film bien que de son vivant je lui avais dit : mais là dedans tu ne fais que prendre des images aux autres. Or je me suis aperçu que ce film est devenu du Pelassy
Ps Le catalogue de Pelassy très beau.

DOLLA FIN DE PERIPLE
Nice : on m’a dit que la performance de Dolla a la Villa était ennuyeuse. Je crois qu’elle était historique et que rappeler l’histoire gène certains. (il faut lire son texte sur son site )

FRANCE CULTURE A LA BIBLIOTHEQUE NUCERA, NICE
Je suis en colère avec la bibliothèque Nucéra. Durant l’émission de France Culture Louis Pastorelli a répété ce qu’il avait déjà écrit une fois, que cette bibliothèque, bien que s’appelant Nucéra, nom d’un écrivain qui aimait Nice, il n’y avait pas de livres en niçois. Alors, à la fin de l’émission les responsables m’ont apporté une dizaine de petits livres rascleux en me disant : vous voyez on des livres en niçois et en occitan. La moindre bibliothèque en Occitan contient plus de 200 livres. Moi j’en ai plus de 150 en Occitan et niçois. Je leur demande : ont-ils par exemple les contes du vieux Nice de Dotti et Chirys ? je ne l’ai pas vu. Ont-ils " Comme una musica " de Peglion, un poète aussi bon que Rimbaud ? Je ne l’ai pas vu.
Alors de grâce, admettez que c’est une bibliothèque colonialiste qui refuse d’admettre la langue niçoise.
Admettez-le c’est tout.
Il aurait été plus honnête, au lieu de nous dire nous avons des livres en niçois, et ne pas en avoir, qu’ils nous disent : réalisons un débat chez nous pour voir pourquoi nous n’avons pas de livres en niçois ou en occitans. Alors ils auraient pu, lors de ce débat, nous expliquer : mais c’est parce qu’il n’y a pas de demande, pourquoi avoir des livres que personnes ne lit. Et nous aurions alors, nous les défenseurs du niçois, du passer à la vitesse supérieure et dire : vous n’avez personnes pour lire le niçois parce que la ville ne fait rien pour enseigner le niçois. Vous nous auriez répondu alors : pourquoi l’enseigner ?
Et nous vous aurions répondu : parce que la langue d’un peuple c’est son bien être et la lui refuser c’est l’opprimer. etc.
Au moins on aurait eu le débat

Réol le diecteur de l’ecole de la Villa Arson est un fin stratège. Il a réussi à glisser dans son intervention à France Culture le mot " excellence " .. " nous (la villa Arson)cherchons l’excellence " par rapport à Nux Vomica qui cherche le local. Je ne suis pas d’accord. Personnellement je pense que le travail que montre la Villa Arson est souvent médiocre et sans épine dorsale et ressemble à ce que présentent toutes les autres écoles et qu’en comparaison, certains travaux d’un soi-disant art populaire, me paraissent plus vrais et plus contemporains.

ALAN PEGLION (REEDITION POUR UN GRAND POETE)
Aurélie la fille d’Alain veut rééditer les poèmes d’Alain Peglion elle a raison c’est un très grand poète alors j’ai écrit ce poème pour lui.
Alan Pelhon n’est pas mort
Je l’ai vu Alan Pelhon au Chili il parlait avec le sentier lumineux…
Je l’ai vu Alan Pelhon à Coaraze assis au pied d’un olivier parlant à une jeune fille.
Je l’ai vu Alan Pelhon en Australie au pied d’une montagne sacrée des aborigènes, glisser une carte postale du Mont Boron dans la poche d’un kangourou.
Je l’ai vu Alan Pelhon à Moscou, sur la place rouge dire
à la foule " l’Occitanie se réveille "
J'ai vu Alan Pelhon aux Diables Bleus autour d’un feu de camp, parlant avec Jean-Luc des pâtes au pistou d’Annie.
J'ai vu Alan Pelhon enseigner le nissart à un bûcheron dans le désert du Kalgari
J'ai vu Alan Pelhon en colère juché sur les épaules de la statue de Garibaldi, place Garibaldi
J’ai vu Alan Pelhon sous le lit de Sauvaigo me faire signe de ne pas dire qu’il était là
Vous voyez bien qu’Alan Pelhon n’est pas mort.

VERDET
André Verdet au Musée de Cagnes s/Mer
expose sa donation. Il a mis sans doute pour condition son portrait un peu partout et en échange il a fait cadeau des échanges qu’il a fait avec ses amis : Ben, Borsi, Carzou, César, Picasso etc
Pas mal comme stratégie.

LES REGIONALES s’approchent et comme par enchantement les élus s’intéressent à la culture. L'artiste et l’art sont alors des produits que l’élu met dans sa vitrine.

IDENTITE NICOISE
Peu d’analystes se rendent compte que
c'est la réalité de l'arrivée des cultures Arabe et Berbère qui aujourd’hui revendiquent à juste titre le droit de garder à la fois leur culture et la culture française, qui crée chez les Occitans un électrochoc. Ils se disent : mais nous qui est-on ? où est notre langue ? On l’a perdue.

LA CARAVANE OCCITANE DE MONTPELLIER
Est arrivée à Nice. Ca c’est très bien passé aux Diables Bleus. Il y avait une bonne ambiance. J’avais l’impression que l’Occitanie était vivante. Louis Pastorelli a bien joué le jeu et mis l’ambiance
C’était bien de voir tous ces jeunes parler le provençal, le niçois et l’Occitan mélangés comme une langue usuelle et avoir du plaisir, après le rap de danser une danse provençale à figures avec joie.
C’était magnifique et réconfortant pour lo pais.

NICE CULTURE
Table ronde à Nice Matin autour du thème de l’identité niçoise
on est plus de 20. J’ai l’impression que tous ont été pris de court par ce qui s’est passé sur le stade (où tout le monde chante Nissa la bella ).
Je n'ai pas peur de prendre la parole pour dire :
si vous voulez sauver votre langue et votre identité cela passera obligatoirement par des mesures politiques et comme les partis politiques d'aujourd’hui sont tous sans exception jacobins
il faut créer un parti régionaliste.

NICE CULTURE
J’ai accepté d’être jury pour l'art que font les employés municipaux
à la mairie. Suis-je un vendu ?
non. Mais je suis certains que j’aurai des surprises pourquoi un employé de la mairie ne pourrait-il pas être un génie ?

REGIONALES
J’ai rencontré Muriel Marlan qui m’a donné à lire son projet de loi de finance pour 2004 culture. Je remarque une bonne augmentation pour l’art contemporain ce qui me fait plaisir mais je remarque aussi qu’il n’y a absolument rien de prévu pour la culture du pays la langue Niçoise et Occitane. J’ai peut être mal lu.

REGIONALES
Comment voulez-vous que je soies pour Jérôme Rivière
ou Vauzelle ? C’est guère mieux au niveau de la reconnaissance de la culture occitane. Je serai pour celui qui dira noir sur blanc : je suis pour que la France signe la charte des langues minoritaires.
Et pas de sucre ni d’alibi SVP

NICE - CULTURE - nice is nice - 2004-03-02

INDIVIDUS CAIRASKI AU THEATRE DE LA CITÉ
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans un théâtre.
je crois depuis que par deux fois je n'avais pas osé quitté au milieu du spectacle
j’ai aimé Cairaski au théâtre de la Cité
j'ai aimé la salle qui se remplissait petit à petit
de gens qui se connaissent et qui s’embrassent
le succès de Cairaski est super mérité. Il n’est pas issu d’une campagne de presse c'est le bouche à oreille c'est : " as-tu vu Cairaski tu te fends la gueule, il faut y aller, c’est du vrai, cela nous concerne, c’est Nice " et ils ont raison
j’ai beaucoup rit.

NICE CULTURE THEATRE DE LA CITE
Meyer est exceptionnel et important pour le théâtre à Nice. Son programme défend l'authentique il s’est rendu compte que la culture niçoise existe et qu’elle avait besoin d’un théâtre. Il lui a donc ouvert ses portes comme il ouvre ses portes aux autres cultures du monde et même à Fluxus.

JEAN FABRE AU MAMAC
Ca marche bien, il est bien défendu mais veuillez m’en excuser, je n’aime pas. Il n’y a pas d’épine dorsale, il n’y a pas de message, c’est de la décoration digne d’une foire du meuble exotique. Un peu trop racoleur.

ALBERT CHUBAC, AU MAMAC
Pour Chubac comme pour Gilli on pourrait dire : enfin leur heure de gloire est arrivée, hosanna ! hosannière ! et j’ajouterais au nom d’Andy Warhol : Chubac et Gilli ont eu droit comme tout artiste à leur heure de gloire au Mamac.
Ce que j’aime dans ce catalogue, comme dans tous, c’est la chronologie biographique que je regarde (comme je le fais toujours pour vérifier s’il cite que l’une de sa première exposition a eu lieu au laboratoire 32 en 1958). J’espère que sa côte va monter. Il le mérite.

LA STATION
Nouveau local de la station avance. Ils ont tout repeint
tout le monde attend l’ouverture officielle avec une expo.

JACQUES LIZENE AU MERCURY
Le 21 Janvier La Station avait invité Jacques Lizène pour une soirée vidéo au Mercury. Il y avait malheureusement très peu de monde. mais c’etait fantastique. Jacques on dira donc plus tard que tu étais le plus grand…etc comme on fait pour filliou aujourd’hui
J’enrage de cette situation qui ne change pas.

(EXPO )LE DESAPPARTEMENT DANS LA VIEILLE VILLE
Je n’ai pas assisté à la danse parce que d’habitude la danse m’emmerde mais j’ai bien visité l’expo.
Deux remarques : il y avait beaucoup de monde mais surtout les élèves de la Villa Arson.
Un peu frondeur envers la Villa (nous exposons dans un appartement dans la vieille ville)
J’ai aimé le travail des numéros sur les trous, un peu Opalka, un peu La Monte Young. Plutôt que de boucher les trous l’artiste a simplement numéroté les trous. Ca j’ai aimé. J’ai aimé Cathy, dans la rue aussi. Je n’ai pas aimé grand chose du reste. Sauf que pour rentrer il fallait passer entre l’entreprise Roblot, pompes funèbres et une entreprise de conseils psychologiques pour familles de défunts.

EXPO A LA VILLA ARSON
Ne m’en veuillez mais pour l’Expo villa Arson à Nice ça fait deux semaine que j’ai vu l’expo et je ne me souviens plus du tout de ce que j’ai vu à part que je crois qu’il y avait des films dont le son était inaudible, et des images de films bien encadrées très belles. Je dois être sans doute parmi les ignorants qui ne savent pas comprendre.

ART CONTEMPORAIN
Au départ en visitant les expos de la villa Arson je me suis dit : tous ces exercices d'avant garde ne sont que des astuces égotiques de plus puis, parce que je doute de ce que je pense, il m'est arrivé de penser : ben tu n’y comprends rien tu es un vieux ringard. C’est peut-être plus important que cela en a l’air ou encore Ben ne vois-tu pas que c’est la trace que laisse les ego du pouvoir qui fabrique le temps ?

POUR NICE PLAGE
(Idée de performance)
Quand en été il y aura profusion de corps sur la plage
et que ce sera agréable à regarder
passer sur le bord de mer avec un écriteau
" partouze autorisée ".

BRUNO PELASSY AU MAMAC
Exposition difficile à réaliser certains auraient aimé un énorme désordre comme celui qui existait quand on rentrait dans son atelier. Mais l’aurait-il voulu ainsi ?
Annie m’a dit tout de suite : il manquait de la musique
Les fameuses cassettes de Pelassy, ses choix
Il y avait aussi toujours des images. C’est lui qui m’avait appris à aimer Kitano. Quand Pelassy parlait de cinéma ou de musique ou de chansons, on sentait qu’il les aimait et nous les faisait aimer.
Je n’ai pas vu beaucoup de critique sur cette expo, c’est une honte.
J’ai aimé le film bien que de son vivant je lui avais dit : mais là dedans tu ne fais que prendre des images aux autres. Or je me suis aperçu que ce film est devenu du Pelassy
Ps Le catalogue de Pelassy très beau.

DOLLA FIN DE PERIPLE
Nice : on m’a dit que la performance de Dolla a la Villa était ennuyeuse. Je crois qu’elle était historique et que rappeler l’histoire gène certains. (il faut lire son texte sur son site )

FRANCE CULTURE A LA BIBLIOTHEQUE NUCERA, NICE
Je suis en colère avec la bibliothèque Nucéra. Durant l’émission de France Culture Louis Pastorelli a répété ce qu’il avait déjà écrit une fois, que cette bibliothèque, bien que s’appelant Nucéra, nom d’un écrivain qui aimait Nice, il n’y avait pas de livres en niçois. Alors, à la fin de l’émission les responsables m’ont apporté une dizaine de petits livres rascleux en me disant : vous voyez on des livres en niçois et en occitan. La moindre bibliothèque en Occitan contient plus de 200 livres. Moi j’en ai plus de 150 en Occitan et niçois. Je leur demande : ont-ils par exemple les contes du vieux Nice de Dotti et Chirys ? je ne l’ai pas vu. Ont-ils " Comme una musica " de Peglion, un poète aussi bon que Rimbaud ? Je ne l’ai pas vu.
Alors de grâce, admettez que c’est une bibliothèque colonialiste qui refuse d’admettre la langue niçoise.
Admettez-le c’est tout.
Il aurait été plus honnête, au lieu de nous dire nous avons des livres en niçois, et ne pas en avoir, qu’ils nous disent : réalisons un débat chez nous pour voir pourquoi nous n’avons pas de livres en niçois ou en occitans. Alors ils auraient pu, lors de ce débat, nous expliquer : mais c’est parce qu’il n’y a pas de demande, pourquoi avoir des livres que personnes ne lit. Et nous aurions alors, nous les défenseurs du niçois, du passer à la vitesse supérieure et dire : vous n’avez personnes pour lire le niçois parce que la ville ne fait rien pour enseigner le niçois. Vous nous auriez répondu alors : pourquoi l’enseigner ?
Et nous vous aurions répondu : parce que la langue d’un peuple c’est son bien être et la lui refuser c’est l’opprimer. etc.
Au moins on aurait eu le débat

Réol le diecteur de l’ecole de la Villa Arson est un fin stratège. Il a réussi à glisser dans son intervention à France Culture le mot " excellence " .. " nous (la villa Arson)cherchons l’excellence " par rapport à Nux Vomica qui cherche le local. Je ne suis pas d’accord. Personnellement je pense que le travail que montre la Villa Arson est souvent médiocre et sans épine dorsale et ressemble à ce que présentent toutes les autres écoles et qu’en comparaison, certains travaux d’un soi-disant art populaire, me paraissent plus vrais et plus contemporains.

ALAN PEGLION (REEDITION POUR UN GRAND POETE)
Aurélie la fille d’Alain veut rééditer les poèmes d’Alain Peglion elle a raison c’est un très grand poète alors j’ai écrit ce poème pour lui.
Alan Pelhon n’est pas mort
Je l’ai vu Alan Pelhon au Chili il parlait avec le sentier lumineux…
Je l’ai vu Alan Pelhon à Coaraze assis au pied d’un olivier parlant à une jeune fille.
Je l’ai vu Alan Pelhon en Australie au pied d’une montagne sacrée des aborigènes, glisser une carte postale du Mont Boron dans la poche d’un kangourou.
Je l’ai vu Alan Pelhon à Moscou, sur la place rouge dire
à la foule " l’Occitanie se réveille "
J'ai vu Alan Pelhon aux Diables Bleus autour d’un feu de camp, parlant avec Jean-Luc des pâtes au pistou d’Annie.
J'ai vu Alan Pelhon enseigner le nissart à un bûcheron dans le désert du Kalgari
J'ai vu Alan Pelhon en colère juché sur les épaules de la statue de Garibaldi, place Garibaldi
J’ai vu Alan Pelhon sous le lit de Sauvaigo me faire signe de ne pas dire qu’il était là
Vous voyez bien qu’Alan Pelhon n’est pas mort.

VERDET
André Verdet au Musée de Cagnes s/Mer
expose sa donation. Il a mis sans doute pour condition son portrait un peu partout et en échange il a fait cadeau des échanges qu’il a fait avec ses amis : Ben, Borsi, Carzou, César, Picasso etc
Pas mal comme stratégie.

LES REGIONALES s’approchent et comme par enchantement les élus s’intéressent à la culture. L'artiste et l’art sont alors des produits que l’élu met dans sa vitrine.

IDENTITE NICOISE
Peu d’analystes se rendent compte que
c'est la réalité de l'arrivée des cultures Arabe et Berbère qui aujourd’hui revendiquent à juste titre le droit de garder à la fois leur culture et la culture française, qui crée chez les Occitans un électrochoc. Ils se disent : mais nous qui est-on ? où est notre langue ? On l’a perdue.

LA CARAVANE OCCITANE DE MONTPELLIER
Est arrivée à Nice. Ca c’est très bien passé aux Diables Bleus. Il y avait une bonne ambiance. J’avais l’impression que l’Occitanie était vivante. Louis Pastorelli a bien joué le jeu et mis l’ambiance
C’était bien de voir tous ces jeunes parler le provençal, le niçois et l’Occitan mélangés comme une langue usuelle et avoir du plaisir, après le rap de danser une danse provençale à figures avec joie.
C’était magnifique et réconfortant pour lo pais.

NICE CULTURE
Table ronde à Nice Matin autour du thème de l’identité niçoise
on est plus de 20. J’ai l’impression que tous ont été pris de court par ce qui s’est passé sur le stade (où tout le monde chante Nissa la bella ).
Je n'ai pas peur de prendre la parole pour dire :
si vous voulez sauver votre langue et votre identité cela passera obligatoirement par des mesures politiques et comme les partis politiques d'aujourd’hui sont tous sans exception jacobins
il faut créer un parti régionaliste.

NICE CULTURE
J’ai accepté d’être jury pour l'art que font les employés municipaux
à la mairie. Suis-je un vendu ?
non. Mais je suis certains que j’aurai des surprises pourquoi un employé de la mairie ne pourrait-il pas être un génie ?

REGIONALES
J’ai rencontré Muriel Marlan qui m’a donné à lire son projet de loi de finance pour 2004 culture. Je remarque une bonne augmentation pour l’art contemporain ce qui me fait plaisir mais je remarque aussi qu’il n’y a absolument rien de prévu pour la culture du pays la langue Niçoise et Occitane. J’ai peut être mal lu.

REGIONALES
Comment voulez-vous que je soies pour Jérôme Rivière
ou Vauzelle ? C’est guère mieux au niveau de la reconnaissance de la culture occitane. Je serai pour celui qui dira noir sur blanc : je suis pour que la France signe la charte des langues minoritaires.
Et pas de sucre ni d’alibi SVP