MEDIA ET POUVOIR

MEDIA ET POUVOIR - CHOMSKY BOURDIEU BEN MEME COMBAT CONTRE LA DESINFORMATION - 2001-12-13

MEDIAS DESINFORMATION DEMOCRATIE ET CONTRADICTION
D'une part on nous dit : la démocratie c'est la voix des peuple mais au Pakistan et dans beaucoup d'autres états nous, les démocrates on soutient les dictateurs qui refusent d'écouter leurs peuples etc Pourquoi ?

MEDIAS DESINFORMATION
Bien sur, ce qui compte c'est le peuple et ce qu'il pense mais d'un autre côté j'en ai rien à foutre des opinions publiques parce qu'on les manipule. Alors que penser ?

MEDIAS ET DESINFORMATION
il semblerait que je ne suis pas orthodoxe
je trouve les analyses des médias a 80% fausses.

MEDIAS ET DESINFORMATION ?
le boeïng s'écrase a ny
les USA ont décidé de dire que c’était un accident.
mais on ne sait pas

MEDIAS DESINFORMATION INFORMATION
La mort d'un des Beatles et la brouille entre Drucker et Miller m'intéressent plus que le massacre par les USA de 600 prisonniers de guerre.
Pourquoi ? parce que l'information en a décidé ainsi.

MEDIAS QUI TIRE LES FICELLES ?
C'est toujours la question Unesco ou ONU ?
Si je vous disais que c’est le Bourkima Fasso vous ne me croiriez pas et vous auriez raison.

MEDIAS
tout dépend du ton
tout dépend de la place
tout dépend du titre
tout dépend de l'heure de diffusion
et demain Busch peut devenir un assassin
Busch peut devenir un réaliste
Busch peut devenir ....

MEDIAS INFORMATION DESINFORMATION
L'autre son de cloche on le trouve dans
l'Express 1/10
le Nouvel Observateur 2/10
Libération 1/10
Le Monde 2/10
Le Figaro 2/10
le Vrai Journal 4/10
Marianne 3/10
le Canard Enchaîné 2/10
Elle 2/10
Le résultat pour tous tourne autour de 2/10.

MEDIAS REPORTERS SANS FRONTIERES
Je leur propose un débat sur le journalisme. C'est trop facile de défendre les journalistes en prison sans avoir au préalable décidé comment on est accrédité journaliste et si c'est une affaire d'état donc de flic.

MEDIAS-REPORTERS SANS FRONTIERES
On dirait que je me suis trompé. En lisant leurs ouvrages je m'aperçois que qui sait ? peut-être ils défendent vraiment la libre expression des journalistes.

MEDIAS
Dimanche après midi à la télévision
On nous sort BHL comme un lapin d'un chapeau. Quoi qu'on en dise je suis toujours persuadé qu'il a toujours été dans les services secrets et de temps en temps quand on en a besoin on le ressort.
Bernard Henry Levy est pour la censure d'El Jazira donc pour la censure de l'information. Il a quelque chose de commun avec Busch : comme lui il emploie les mots le mal et le bien. Dans son dernier livre il parle encore beaucoup du mal et du bien.
Il a le don de m'énerver. Je me demande si c'est de la jalousie ou si c'est vraiment des arguments contre lui que j'ai.
On ne va pas me faire croire que Kouchner, Bernard Henry evy qu'on trouve un jour au Tchad, un autre jour au Bengladesh, prenant position pour un tel ou un tel ne sont pas au boulot pour défendre la position française ou américaine face à des peuples qui veulent se libérer. Et quand ils prennent position pour un peuple qui veut se libérer comme en Afghanistan c'est pour attaquer l'impérialisme Russe au nom des impérialismes français ou américain. Personne le les a vus au côté de Sankara, de Lumumba, et aujourd'hui aux côtés de Mugabé qui voudrait reprendre un peu de sa terre aux Anglais.
Au Liban, Kouschner était l'allié de Michel Ayoun.
Je n'ai pas les données, mais je travaille avec intuition et des recoupages.
D'ailleurs Michel Piccoli, SOS racisme, BHL etc ont tous quelque chose en commun : ils apparaissent toujours avec des campagnes bien orchestrées.





MEDIA ET POUVOIR - (suite) - 2001-07-16

MEDIAS
tout dépend du ton
tout dépend de la place
tout dépend du titre
tout dépend de l'heure de diffusion
et demain Busch peut devenir un assassin
Busch peut devenir un réaliste
Busch peut devenir .

MEDIA ET POUVOIR - Les critiques d'art, charters, hotels - 2001-07-05

Il y a de plus en plus de critiques d'art qui ne se déplacent que si on leur paye l'hôtel, l'avion, etc…
Etant donné que c'est al lpupart du temps une municipalité qui en fait les frais, leur article sera à 70% composé de pommade, avec un sentiment que c'est obligatoire.
Très rare sont les journalistes qui viennent de leur chef voir une expo en Province parce qu'ils ont envie de voir autre chose que ce qu'il y a à Paris ou à Bâle.

MEDIA ET POUVOIR - (SUITE) - 2001-07-04

MEDIAS
Quand on écoute la télé ou la radio en France c'est tout à fait naturel que ce soit en Français, quand on est en Italie c'est naturel que ce soit en italien, quand on écoute en Angleterre il est naturel qu'on parle en anglais.
pourquoi alors ne pas entendre de l'occitan en occitanie
...
MEDIAS ET LANGUES
En voiture je tombe sur une émission sur France culture parlant de la décentralisation culturelle et la seule chose que j’entends c’est : allo ici Québec allo ici le luxembourg … je ne sais pas qui et il n’y a pas un seul mot en trois heures sur une reconnaissance des autres langues et cultures en France. Donc ce n’est pas la décentralisation c’est tout simplement l’exportation de la culture française. On ne devrait pas appeler ça de la décentralisation ni même reconnaissance du territoire des autres.
mais

MEDIAS REPORTERS SANS FRONTIERES
Bonne ambiance mais je ne change pas d'avis. Ils sont là pour pouvoir faire pression et se mêler des affaires des autres. Un instrument entre les mains de la politique étrangère française. C'est à peine caché. L'appareil photo de Marc Chevalier a eu du succès. J'ai discuté politique étrangère avec la responsable d'Absolut Vodka.

A LIRE

MEDIAS -REPORTERS SANS FRONTIERES RAPPORT 2001-06-04
En le parcourant j'ai vraiment l'impression qu'il y est procédé à un tri idéologique pro-occidental. Pour la France, par exemple, il n'est nulle part question des journalistes Corses, Basques mis en prison, il est dit seulement que le ministère de l'intérieur rejette constamment l'accréditation quand on veut être journaliste d'une langue minoritaire.
En ce qui concerne la liberté de la presse en Espagne, les 5 pages sont uniquement consacrées aux attaques de l'ETA contre les journalistes sans une seule mention des arrestations de journalistes pro-Basques par le gouvernement Espagnol.
On dirait que Reporteurs sans frontière prennent toujours position pour un camp au détriment d'un autre.
Si on défend le journalisme, il faut défendre le journalisme partout, de tous les côtés. La liberté d'expression concerne aussi ceux qui n'ont pas le même avis que vous.

DESINFORMATION ET SATELLITE

J'aimerais réparer mon grand satellite. L'énorme truc sur mon toit. Parce qu'il y a un problème qui se pose. Avant, avec ce satellite j'arrivais à glaner comme sur les ondes courtes, un tas de choses. Là maintenant je suis bloqué avec le petit satellite ce qui veut dire ce que je dois avaler 70 chaînes qui vont donner toutes le même son de cloche. Et ça m'agace.

Quand les satellites sont arrivés on s'est dit : ah enfin on va avoir de l'information, savoir ce que pensent les uns et les autres. Actuellement on a le point de vue des Américains, parce que CNN s'est mis partout et le point de vue de l'Europe. Et c'est tout. On n'a pas les points de vue des Afgans, des Biélo-Russes, des Africains. Si donc un jour on me disait que tel journaliste a été attaqué et mis à mal par tel groupe de défense identitaire ne possédant pas les moyens de s'exprimer dans les médias je ne lui jetterai pas la première pierre.

CONTRADICTION

C'est quand même incroyable qu'Attali dise pour Mitterrand 'ce fut une erreur qu'il reconnaissait…" que d'avoir ordonné la torture en Algérie.
Pour Milosevic c'est un crime contre l'humanité et un crime de guerre. Madame Del Ponte devrait envoyer un mandat d'arrêt à titre posthume à Mitterrand. Et à d’autres.
Au lieu de cela on fête en grande pompe l'anniversaire de l'élection de Mitterrand avec roses à l'appui. N'y a t'il pas là contradiction ?

CONTRADICTION

La contradiction est un virus donc, si on arrive à la faire apparaître on peux enclencher une épidémie.

DESINFORMATION BAUDIS ET LA CSA

La nomination de Baudis au CSA m'a fait plaisir. Un geste presque anti-centraliste dans la mesure où Baudis, venant de Toulouse, sera plus ouvert à la pluralité. Du moins je l'espère et j'attends avec impatience de voir si les autres le laisseront faire ou s'il ne sert que de potiche. Pour le moment aucun éclat de voix de sa part il sort un livre sur un sujet tout à fait autre. Le Baudis défenseur de la pluralité et des langues minoritaires n'a pas montré le bout de son nez. (bourgeoisie Occitane traître à sa langue ?)

MEDIAS DESINFORMATION - LE CSA

Quand le CSA défend une francophonie à outrance en Afrique ou la langue française en France, le nationalisme est un fait positif. Par contre s'il concerne les peuples minoritaires en France il ne l'est pas. Il serait important que cette organisation se positionne par rapport à certaines définitions : qu'est-ce qu'une culture ? Et qu'est-ce que c'est la pluralité ? Ca ce sont des réalités auxquelles il faut faire face.

MEDIAS DESINFORMATION : LES MEDIAS

Les médias s'auto-digèrent et s'auto-dirigent.

Un journal cite un événement. Un journaliste de la télévision en prend connaissance. Il en parle dans l'après midi. Le lendemain un autre journaliste dans un autre journal va parler de ce qu'a dit le journaliste de la télévision, etc etc., un peu comme des ronds dans l'eau.
Les médias vont se servir d'un même événement pour faire rire, l'autre pour émouvoir, l'autre pour faire pleurer. Au départ, ça peut être un potin local, parisien ou un truc international.
Ca me rappelle les exercices de certains lettristes qui étaient de traduire un texte du français en anglais, de l'anglais en allemand, de l'allemand en français à nouveau pour retrouver, à la fin, un texte complètement différent et, par moment, surréaliste.
Il y a comme un temps d'arrêt d'une minute avant que le premier journaliste ne jette la première pierre. Ensuite le ton est donné et ou bien on félicite, on congratule, bien en mesure ou bien on lynche, on écrase toujours bien en mesure.

MEDIAS — DESINFORMATION/MANIPULATION

Quand une vedette de la télé interviewe un artiste, il prépare ses fiches dans lesquelles il y a la question qu'il va poser et la réponse qu'il attend de l'artiste parce qu'il l'aura lue ailleurs (dans sa biographie etc) Cette technique permet de faire dire à l'artiste des détails qui semblent intéressants, drôles, mais permet aussi parce que une forme de canalisation, d'éviter tout débat novateur risquant de dévier dans le politiquement ou artistiquement incorrect, d'où cet esprit de consensus permanent entretenu à la télé.

MEDIAS - HYPOCRISIE

Je lis dans Le Monde que 95 % des informations diffusées dans Le monde étaient diffusées à partir d'agences de presse appartenant aux occidentaux. Alors quand on reproche aux gens du tiers-monde de ne pas respecter la liberté de la presse en s'attaquant à des reporters occidentaux la question est : où est la liberté de la presse pour ces pays s'ils n'ont pas la maîtrise de leurs moyens d'information ?

MEDIAS - LES GUIGNOLS

quand ils lynchent la même tête de turc à longueur de semaines ça m'emmerde. Je finis pas les trouver lourds et grossiers. Par contre leur vision du monde avec la world compagnie et Monsieur Sylvestre est assez juste. Surtout quand Mr Sylvestre dit que c'est la peur qui tient toute la société de consommation ensemble.

MEDIAS - MILOSEVIC

Curieux : aujourd'hui LCI, Euronews et I.Télévision ont repris à peu de choses près le même ancien discours de propagande, de guerre et de haine contre Milosévic. Cela sonne faux et ça fait télécommandé. Il est clair que ça s'adresse à une opinion publique.

MEDIAS - POLITIQUE INTERNATIONALE : SERBIE

Les Américains et l'Otan ne le cachent pas ils annoncent : Ca va se passer en deux étapes dont : il faut décrédibiliser Milosévic aux yeux de son peuple qui le considère encore aujourd'hui comme un nationaliste ayant défendu les intérêts et la survie du peuple Serbe.

C'est comme si ces états et leurs médias avaient avoué ouvertement la nécessité de monter une campagne de presse pour décrédibiliser De Gaulle aux yeux du peuple français en l'accusant de corruption parce qu'il gênait les Américains avec son discours du Québec libre.

MEDIAS - DESINFORMATION

De plus en plus d'émissions à la télé et à la radio parlent de la télé et de la radio, y compris en remettant en question la télé et la radio mais bien sûr toutes évitent comme la peste de parler de la désinformation qui existe envers les cultures et langues minoritaires. Ce n'est pas dans l'air qu'ils respirent. Donc on lave notre linge sale en famille en se servant toujours des mêmes mots.

MEDIAS ET ART

Ne pas se faire d'illusions : l'art ne les intéresse pas la télé se sert des artistes de leurs œuvres et de leurs expos pour faire de l'audimat donc ils imaginent les questions et vos réponses et préparent leurs fiches. Vous n'êtes qu'une fiche, la télé piège les individus.

MEDIAS ET BEN

Je l'ai peut être déjà dit mais j'ai l'impression qu'aussi bien Cardoz qu'Ardisson et que les autres vous font dire exactement ce qu'ils veulent. J'ai donc décidé d'installer une caméra en face d'une table et de filmer ce que j'ai envie de dire. Ainsi tous les matins je parcours le Monde et je fais mon commentaire.

MEDIAS ET DESINFORMATION

Les médias continuent à occulter tout ce qui est langues minoritaires en France. Avec subtilité avec précision et, j'en suis certain, une très claire vision préméditée. On a le droit de discuter de parité et de quotas pour les femmes mais il n'a jamais été question de discuter de quota pour les peuples et leur langue. Ni de leur représentation ni de leur droit à s'exprimer etc. J'irais même plus loin je dirais que la loi française interdit, contrairement à ce qui se passe aux USA, la mention de la communauté linguistique où que ce soit. Sauf quand il s'agit d'attaquer l'anglais ou de défendre le français par rapport à l'anglais. Il existe au répertoire plus de 7000 chants occitans. Ils ne passent jamais à la radio ni à la télé. Quand ils passent c'est vraiment l'alibi.

MEDIAS ET LIBERTE DE LA PRESSE

Lorsqu’on nous demande de protester officiellement contre des individus qui s'attaquent à la liberté de la presse en s'attaquant à des médias journalistes etc., je suis à 100% d'accord mais il faut, au préalable que dans ce pays cette liberté de la presse existe c'est-à-dire qu'il y ait la possibilité d'avoir tous les sons de cloche.

Si, par contre, un des sons de cloche ne pouvait pas s'exprimer, il est légitime que celui qui en soit le tenant, considère la presse de l'autre comme un espace d'oppression lui interdisant la parole et donc un ennemi de la liberté de la presse.

Il faut que toutes les communautés et opinions puissent, à indice proportionnel égal à leur indice d'écoute et de population, s'exprimer. On peut démontrer qu’en France, le point de vue des autonomistes et des défenseurs des langues minoritaires est indiscutablement et sciemment occulté dans les médias officiels et ce depuis longtemps. Il n'y a donc pas de liberté de la presse en France et on peut considérer légitime que les autonomistes s'attaquent aux médias.

MEDIAS MANIPULATION LYNCHAGE MEDIATIQUE

La censure qui revient sous le masque du " politiquement correct ". Cohn Bendit a été 'interviewé' par Bilalian. Le journaliste a été ignoble. Ca m'a serré l'estomac de voir avec quelle malhonnêteté le journaliste lançait des insinuations, puis revenait dessus, puis lâchait du lest. Je trouve ce lynchage inacceptable et malhonnête. La campagne de presse partout est étonnante. On nous prépare sans doute à une pensée sans aspérité, lénifiante.

MEDIAS POLITIQUE INTERNATIONALE - SERBIE

Mon analyse de la situation est qu'à partir du moment où Tito est mort le peuple Albanais du Kosovo avait le droit de revendiquer son rattachement à l'Albanie ou son indépendance mais à partir d'un partage linguistique du territoire c'est-à-dire celui du bon sens.

Idem pour la Slovénie. Les Slovènes, comme les Albanais, ont une langue à eux.
Par contre, les Bosniaques et les Croates devaient faire un effort pour rester dans le cadre d'une fédération Serbe-Boniaque-Croate ce qui n'a pas eu lieu parce que l'Occident, avec l'Allemagne de Gertchner ont voulu reconnaître la Bosnie et la Croatie en ignorant et minimisant la volonté des Serbes de rester maîtres de leur propre destin.

MEDIAS POLITIQUE INTERNATIONALE : SERBIE

Le TPI (tribunal) exulte et répète la preuve que Milosévic serait coupable de crime en Bosnie et en Croatie et qu'il avoue lui-même avoir donné de l'argent pour aider les Serbes de Bosnie et de Croatie. Personnellement mon analyse est que le peuple Serbe l'aurait considéré coupable s'il ne l'avait pas aidé. C'est comme si les Québéquois ou les Wallons se faisaient attaquer et que la France ne vienne pas à leur secours. Le droit légitime d'une communauté est de pouvoir aider ceux de sa communauté à se défendre.

MEDIAS POLITIQUE INTERNATIONALE : SERBIE

Milosévic devant un tribunal de guerre ?
pourquoi pas ? Ca serait peut-être positif pour que, dans l'avenir, les chefs d'Etat ne se croient pas tout permis.
Mais pour que cela soit crédible et pas seulement 'la loi du plus fort 'il faut aussi obligatoirement enquêter et demander l'arrestation (même à titre posthume) de :

Bush pour la Route de Bassora en Iraq,
Johnson pour les morts civils au Vietnam,
De Gaulle pour le 8 Mai 1945 à Sétif,
Mitterrand pour le Rwanda,
Truman pour Hiroshima,
Sharon pour Chabra et Chatilah,
Staline pour … ,
Poutine pour …
etc etc

MEDIAS PRESSE

Je remarque en lisant à la fois Le Monde et Libération que ce qui compte ce sont les élections actuellement et les positions des peuples. Il y a des élections au Pays Basque et des élections en Italie et les deux concernent les peuples.

MEDIAS VU A LA TELEVISION

En avril une émission sur les événements de Carpentras.
Cette émission me laisse sur ma faim. Au début Adler dit : nous avons la preuve qu’il s’agissait des fascistes du PFN et à la fin on nous dit aussi : c’était des fascistes du PFN.
Ceci dit c’est un peu rapide. On analyse pendant des heures l’affaire et les oui et les non par rapport aux jeunes bourgeois de Carpentras qui sont mis hors de cause à la fin mais on ne dit rien ou pas grand chose sur les jeunes fascistes. Je demanderais un supplément d’enquête sur ces jeunes fascistes surtout que leur chef est mort dans un accident de voiture (comme Coluche) avant de pouvoir s’expliquer.